Motoplanete

MV-Agusta910 S BRUTALE 2006

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Un pas de plus vers l'Olympe

Roadster

Il existe enfin un roadster capable de détrôner la somptueuse et envoûtante 750 Brutale : c'est la... 910 Brutale. Difficile d'évincer ce bijou de MV-Agusta de son piédestal, et encore plus de l'améliorer. C'est pourtant ce que le constructeur a fait avec pour objectif de gommer l'un des rares défauts de cette machine, à savoir un manque de couple.
Design sublime, nom légendaire, gros moteur furieux ; voici l'équation résolu par MV-Agusta. La robe de la moto n'évolue pas (tant mieux, elle est magnifique), c'est principalement le moteur qui passe à table. L'alésage, la course et le taux de compression du bloc 750 ont été augmentés et certaines pièces internes proviennent du bouilleur de la F4 1000. A peine plus lourd que le 7 et demi, ce moulin prend place dans le même cadre que la Brutale "mid-size", un treillis tubulaire au chrome molybdène. Question watts, les progrès mettent l'eau à la bouche : 136 bourrins et presque 10 mkg de couple. Mais surtout, la courbe de puissance est beaucoup plus rempli de 4 000 tr/mn jusqu'à la zone rouge. On a pratiquement tout le temps 20 ch de plus au minimum quelque que soit le régime. Et au point de vue du couple, c'est encore plus flagrant.
La partie-cycle est toujours aussi alléchante : énorme fourche inversée Marzocchi de 50 mm et amortisseur arrière Sachs réglables de partout, monobras et jantes superbes, monte pneumatique hypersport - de quoi s'amuser avec la poignée de gaz.
Pour se différencier de la 750, la 910 Brutale bénéficie, entre autres, d'un logo et d'une graduation de compte tours spécifiques, de repose-pieds réglables par excentrique et d'un système de démontage rapide de la couronne.
750 ou 910, 2 raisons supplémentaires pour péter un plomb avec le catalogue MV-Agusta.

Le fusible a sauté ?!? Alors, en route avec la 910 pour faire disjoncter tout le tableau électrique. Si vous n'êtes pas intimidé par cette beauté agressive et ce cadre rempli comme un oeuf par le bouillonnant 4 cylindres, la MV vous fera vite comprendre qu'il ne faut pas la traiter comme une sauvageonne. C'est une dame, en talon-aiguilles et doté d'un tempérament très italien. Du respect, de la courtoisie, et la Brutale se montre pleine de grâce et de jovialité ; Un roadster à la fois léger et amusant qui glorifie le pilote comme le cadre dans lequel il évolue. Mais attention, en réponse à la poignée de gaz (à la réponse trop franche), la horde de pur-sangs s'evertura à tenter de tordre le châssis, et vos bras par la même occasion. Le gros couple distribué aux mi-régimes arrive presque à intimider la partie-cycle qui répond par de fréquents délestage de la roue avant. Respectez aussi les freins - Attrapez la poignée sans ménagement comme un casse-noix et vous verrez ce que c'est que des fourreaux qui déchirent des morceaux de route.
La fougue du moteur, c'est un festival sons et lumières. Tandis que l'aiguille du compte-tours s'élance dans une ascension sans limites, le bouilleur libère la force de son haras dans de rageuses vocalises. Un chant et une force qui éveillent, approfondissent, servent et résonnent l'appel du sport, l'attraction universelle de la puissance, l'intimidation qui sublime l'intimité d'une machine pleine de fougue et d'audace. Une ode au plaisir, charnel et sensuel.
Exclusive, alors ?!? Pas autant. Une beauté sait se montrer en société. Et quand il s'agit de musarder en ville pour défier le regard des envieux comme des admirateurs, la Brutale répond gentiment quand les ordres le sont aussi. L'amortissement n'est pas aussi raide qu'on pourrait le penser ; puissant, le moulin sait aussi être souple ; et si l'embrayage était moins dur, on avancerait avec facilité grâce à un ensemble de commandes agréables. Bon, c'est vrai, on voit pas grand-chose dans les rétros à cause des vibrations, la poignée de gaz est trop vive et le tarif en rebutera plus d'un. Mais je ne vous parle pas d'une moto que l'on consomme comme une vulgaire bagnole - je vous conte un fantasme, un désir, quelque chose d'irraisonnable...

M.B
(Texte de l'essai inspiré par l'article de Z. Enault - Moto-Journal n° 1667
photos constructeur)

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      16 160
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 4 783 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreMV-Agusta 910 S BRUTALE 2006

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 22 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      MV-Agusta 910 S BRUTALE 2006
      • Chassis
      • Cadre : treillis en tubes d'acier au chrome molybdène
      • Réservoir : 19 litres
      • Hauteur de selle : 805 mm
      • Longueur : 2 020 mm
      • Largeur : 760 mm
      • Empattement : 1 410 mm
      • Poids à sec : 185 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 50 mm, déb : 126 mm
      • 2 disques Ø 320 mm avec étriers 6 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      MV-Agusta 910 S BRUTALE 2006
      • Transmission
      • Boite 6 rapports à cassette
      • Transmission finale par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 210 mm, étrier 4 pistons
      • Roue AR : 190 / 55 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection
      • 2 ACT
      • 4 soupapes radiales par cylindre
      • 909,10 cc (76 x 50.1 mm)
      • 136 ch à 11 000 tr/min
      • 9,80 mkg à 7 900 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,36 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2006
      la mv 910 brutale est une des meilleures machines que j ai possédées !! belle a mourir furieuse quand on le lui demande et calme de temps en temps j adore !! d ailleurs pour lui tenir compagnie (et a bien d autres) j ai commande une brutale 800 rr alain Répondre à accobra

      magnifico!!! Répondre à fz8r

      Modèle 2006
      en fait ce qui ne l aime pas comprenne rien a la moto, sauf si il roule en BMW !!!!un grand pied c est le mot !! une perfection homologuée chose rare s en y mettre des milliers d euros....tu depose tout le monde et tu peut te faire le vercors BRAVO... Répondre à aimara

      guide des pièces détachées

      Modèle 2006
      Bonjour , ou puis-je télécharger le guide / catalogue des différentes pièces détachées de la MV AUGUSTA 910 BRUTALE Par ailleurs livrez vous l'ile de la Réunion ?? Si oui quelles en sont les modalités ? Merci de votre aide IDRISS BARABHAI 0692 30 48 07 Répondre à idriss barabhai

      Bonjour, Le site Motoplanete n\'est pas un concessionnaire ou un revendeur, nous ne diffusion que de l\'information. Donc pour le livret technique, nous n\'en avons pas en notre possession, et concernant la revente en Réunion, il faudra vous tourner vers un importateur MV. Bonne route ... en MV ;) Participer à la conversation

      J\'en possède une, c\'est un cheval sauvage, elle est fantastique mais il faut savoir l\'entretenir. Répondre à gpz

      Modèle 2006
      j'en ai une depuis plus d'un an. C'est la meilleure moto que j'ai jamais conduit... Et j'en ai conduit... Bref, les frustrés sont seulement ceux qui ne peuvent pas se la payer!!! car quand même un peu cher. Mais bon, quand on aime on ne compte pas!!! Répondre à DONDAM7

      Modèle 2006
      13 000 km depuis juin ( Les alpes du nord au sud, les Cévennes, le Vercors...) avec la MA BRUTALE. Que du bonheur, une tenue de route exemplaire, un moteur de feu une robe de haute couture... Ma prochaine moto sans aucune hésitation, la brutale 1078... Répondre à nyves

      Modèle 2006
      Moche, chère, inutile, exclusive, imposible à rouler tous les jours, comme quelq'un a dit dans ce site, "encore une moto pour les gogos qui revent aprés les articles de journalistes frustrés", qui veulent nous faire part de ces frustrations pour nous faire croir que nous somme d'autres personnes (des pilotes de GP ou autre). A classer sans suite donc! Répondre à Clot57

      Modèle 2006
      Quand je vois tous les avis dithyrambiques sur cette bécane je rigole... encore une moto a mettre dans un salon ! incapable de rouler avec un truc pareil , pas confortable pointu archi mal-pratique bref ... encore une moto pour les gogos qui revent aprés les articles de journalistes frustrés. merci bien, moi j'ai déja donné dans ce genre d'escroqurie a 2 roues. je roule en CB 1300 S Honda; ma moto n'est pas une danseuse italienne capricieuse et je m'en félicite. Répondre à desmo06

      j'ai essayé la 910 cet après midi, epoustouflant, blufant, envoutant etc... je possède un XJR 1300, un truc qui marche pas mal du tout, mais là attention ca respire de partout!!! et en plus quelle ligne! une oeuvre d'art.. Répondre à dede

      7500 km avec Ma Brutale... Terriiiiiible !!!! Je reviens du Verdon, des Alpes de haute provence, que du bonheur de prendre des km avec, des virolos à l'angle accéré... Sans rouler vite, des sensations assurées. Une perfection de tenue de route, un freinage impeccable. Une moto de course version roadster... Répondre à Myg

      Modèle 2006
      moi je le dis tout haut cette MV est une drogue dure c est une autre planete et depuis 2 mois c est un pur bonheur il ne faut pas y gouter....meme si elle n est pas parfaite faut vraiment chercher le defaut de toute façon la perfection n est pas de ce monde mais la on la frise Répondre à philippe

      Modèle 2006
      un bijoux... une star italienne qui mérite le respect. je la chevauche depuis peu (200km)un couple d'enfer!!et la poignée de gaaaaaaaaaaaaz.. un régal!! accrochez-vous les mecs... Répondre à pitchoune

      Modèle 2006
      que dire j'ai rouler des annees en sportive japonnaise et rien que du bonheur.... puis pour raison de sante {le dos}j'ai du rennoncer...deprime....puis j'ai trouver le compromi entre routiere et sportivité....ami motard n'hesiter pas a faire le pas vers une italienne de ce genre la........ Répondre à Mario

      Modèle 2006
      je l'ai essayé l'an passé dès sa sortie ben déçu,un 4 pattes archi linéaire avec aucun couple et rien en dessous de 6000, m'attendais à beaucoup mieux surtout au dire du vendeur.... Répondre à phiphi

      Modèle 2006
      MAGNIFICO RIEN DE MIEUX C CLAIR; rESTE JUSTE à trouver les sous !! Répondre à BRETOS

      Modèle 2006
      depuis que j ai vu la brutale 910 au salon de paris j ai decider de l acheter mais j ai peur de la fiabiliter le serieux des reparateurs en cas de pepin et la disponibiliter des pieces et en plus aucun concessionnaire que j ai contacter ne veux me la faire essayer je mesure 1.85m est que je serais a l aise merci je vais craquer je pense Répondre à yamaha r13

      Modèle 2006
      Essayé hier ! je suis pas encore redescendu de mon nuage ! Ô grand jamais un roadster m'a procuré autant de sensations, la rage au ventre, pleine de caractère, belle, bref, une bestiole à dompter ! Mais avant, parlez-en à votre banquier... Répondre à jimmy

      Modèle 2006
      SUBLIMISSIME... Je la veux. Répondre à Youri

      Modèle 2006
      Une oeuvre d'art ne sert qu'au plaisir des sens. Elle est belle, comme une oeuvre d'art... Répondre à mad_fox_3

      Modèle 2006
      deja que la 750 etait magnifique, la plus belle et qui avait deja un bon moteur mais alor la c'est encore mieux, surtout la couleur qui est magnifique, il ne manque plus que les jante marchesini en grise Répondre à gfghdtyd

      'tain kel est belle Répondre à D 05
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la MV-Agusta 910 S BRUTALE 2006
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos