Motoplanete

MV-Agusta800 Brutale Rosso 2021

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Un soleil couchant de méditerrannée

Roadster

MV-Agusta n'aura pas mis longtemps pour améliorer sa Brutale Rosso. Euro5 n'y est pas pour rien. Mais plutôt que de "seulement" mettre à niveau la mécanique, le staff a procédé a pas mal de modifications. Une évo apparemment légère en surface, et pourtant plus sérieuse à chaque étage.

L'une des marques de fabrique de la Brutale, c'est son fameux échappement à triple sortie. La forme devient bien plus aiguisée, biseautant en polygone une fonction plus propre mais plus torturée. Le catalyseur a encore pris du volume, déroutant les tubulures d'échappement.
Un intérêt certain est apporté à la partie-cycle. Les plaques latérales accrochées au cadre tubulaire sont modifiées afin d'apporter plus de rigidité au châssis. Une nouvelle tringlerie de suspension arrière et de nouveaux réglages pour la fourche et l'amortisseur entendent améliorer l'efficacité et le confort. Ce dernier point est également apprécié par la selle revue (nouveau type de mousse).

MV-Agusta 800 BRUTALE Rosso Coté moteur, le job est plus important. Ont été optimisés les guides de soupapes, les roulements de vilebrequin et ceux des pistons pour réduire les frictions. Le 3-cylindres gagne un peu de puissance, une nouvelle cloche d'embrayage et un peu plus d’électronique.

Le shifter travaille avec un nouveau capteur, pour adoucir les changements de rapports. La pose d'une centrale inertielle permet d'améliorer l'action des assistances électroniques - il y a aussi un régulateur de vitesse installé en série maintenant. On se rendra compte instantanément de l'amélioration technologique en allumant le tableau de bord. Le LCD a vécu ; c'est à présent la dalle TFT des dernières 1000 Brutale qui se pose devant le guidon de la 800. Un écran de 5,5 pouces avec moult infos, pouvant communiquer avec le smartphone, enregistrant les itinéraires parcourus et capable d'être un navigateur GPS grâce à une fonction "miroir".

C'est la plus abordable des Brutale, mais ces améliorations l'éloignent d'un prix "d'accès". En rouge et noir, la 800 Rosso parvient à se faire remarquer sans effort. Son design en fait déjà beaucoup, son nom attise la flamme, son moteur râle des saveurs de l'Italie.

La communication de Varese présente cette Brutale comme un modèle plus accessible que la RR, avec moins de puissance et une présentation moins chiadée. C'est pas faux, mais c'est surtout une 800 Brutale standard que l'on a un peu simplifié pour faire chuter le prix.
L'économie passe par un seul choix de coloris, des processus de fabrication améliorés et une finition un peu moins poussée. L'électronique demeure, tout comme le châssis et le charme de la production transalpine.

MV-Agusta 800 BRUTALE Rosso La RR fait 140 ch – La Brutale d'aujourd'hui en claque 112, soit 2 plus que l'an dernier. En prendre ombrage serait passer à coté de la philosophie de cette moto. Avec de vrais purs-sangs qu'il convient d'apprécier comme il se doit : de la mécanique italienne. Emplie de caractère et de watts, avec de l'émotion plein les bielles.

Dans la frénésie de développement des puces savantes, MV-Agusta n'est pas en reste ; loin de là. Elle continue à proposer un sérieux package, avec ABS déconnectable (de marque Continental), Ride-by-Wire, contrôle de traction à 8 niveaux, multiples cartographies d'injection (4 dont une personnalisable*), et le shifter up&down EAS 3.0. Avec lui, la montée et la descente des rapports ne sollicite plus la main gauche.

Le toucher de la route, la conduite virile, les sens aiguisés par le rythme... Une MV ne les conçoit pas comme une japonaise. C'est bien plus direct, plus singulier, pour ceux qui conçoivent que l'émotion se vit à vif. Miss Brutale conserve sa confiance dans une fourche inversée Marzocchi de 43 mm, un cadre treillis en acier relié aux belles platines en aluminium, un amorto Sachs pour contenir les mouvements du monobras oscillant et du freinage de qualité. Deux disques de 320 mm que saisissent des tenailles radiales Brembo à 4 pistons – le disque arrière de 220 mm se contentera d'une pince à deux pistons.
Ces éléments le lui rendent bien avec une rigueur difficile à prendre en défauts ; et un confort pour les passionnés.

Il n'est pas facile de moderniser une Brutale, encore moins une MV-Agusta. La main doit être sûre et habile, le talent certain, le travail sans faute. Un choix de caractère. La 800 Brutale Rosso veut aussi plaire aux jeunes permis en proposant une version bridable en A2.

M.B - médias constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      13 400
      Prix neuf
      Financer votre moto

      Assurez votreMV-Agusta 800 Brutale Rosso 2021

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      MV-Agusta 800 Brutale Rosso 2021
      • Chassis
      • Cadre : treillis tubulaire en tube d'acier relié à des platines en alu
      • Réservoir : 16.5 litres
      • Hauteur de selle : 830 mm
      • Longueur : 2 045 mm
      • Largeur : 875 mm
      • Empattement : 1 400 mm
      • Poids à sec : 175 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 125 mm
      • 2 disques Ø 320mm, étriers radiaux à 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      MV-Agusta 800 Brutale Rosso 2021 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports , manuelle - shifter de série
      • Transmission secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 130 mm
      • 1 disque Ø 220mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • 3 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection Ø nc
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 798 cc (79 x 54.3 mm)
      • 112 ch à 11 000 tr/min
      • 8,67 mkg à 8 500 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,56 kg/ch
      • Compression : 12.3 : 1
      • Crit'air :
      • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos