Motoplanete

Triumph1600 Thunderbird 2011

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Nouveau transatlantique

Custom

Disparue du catalogue Triumph depuis 2005, l'appelation Thunderbird revient aujourd'hui sous un jour radicalement nouveau. Désignant autrefois un roadster 3 cylindres néo-rétro, ce patronyme est désormais celui d'un gros custom taillé pour l'amérique... conçu à la sauce Triumph, fidèle à la philosophie de nos voisins d'outremanche qui ne font décidément rien comme tout le monde.

Avec la Rocket III, Triumph possède le plus gros custom de série (à l'exception des Boss Hoss et quelques préparations chevronnées). Mais ce mastodonte de 2,3 litres de cubage est une entorse à la tradition moteur des custom : ces derniers ne se conjuguent qu'en 2 cylindres ; et la Rocket en possède 3.
C'est là qu'intervient cette nouvelle Thunderbird. Un gros bestiau de 1594 cm3 dont le coeur est un twin... façon Triumph. Pas un moulin en V comme sur 95% des customs mais en parallèle, tel qu'on peut en trouver sur les Bonneville, Scrambler, et autres Thruxton. Ce tout nouveau bloc à 6 vitesses est installé dans une partie-cycle très typée Bonneville America. Puissant juste ce qu'il faut, ce moulin à refroidissement liquide développe 86 chevaux sous les 5000 tr/mn. Hinckley l'a largement pourvu en couple, avec presque 15 mkg dans la chaudière avant même les 3000 tr/mn. De quoi faire décoller en souplesse les 339 kg de l'engin. Le confort sera certainement l'un des atouts charmeurs de cet énorme oiseau d'acier.

Du coté des freins, 3 disques de 310 mm sont dépéchés à la rescousse. Un ABS en option est prévu, ainsi qu'une foule d'accessoires pour personnaliser son Thunderbird, de l'indispensable au superflu.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      15 190
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 9 239 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreTriumph 1600 Thunderbird 2011

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 10 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Triumph 1600 Thunderbird 2011
      • Chassis
      • Cadre : double berceau en acier
      • Réservoir : 22 litres
      • Hauteur de selle : 700 mm
      • Longueur : 2 340 mm
      • Largeur : 880 mm
      • Hauteur : 1 120 mm
      • Empattement : 1 615 mm
      • Poids à sec : 308 kg
      • Poids en ordre de marche : 339 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 47 mm, déb : 120 mm
      • 2 disques Ø 310 mm, étriers 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 19
      Triumph 1600 Thunderbird 2011
      • Transmission
      • Boite 6 vitesses
      • Transmission secondaire par courroie crantée
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs combinés, déb : 109 mm
      • 1 disque Ø 310 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 200 / 50 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 594 cc (103 x 94.3 mm)
      • 86 ch à 4 850 tr/min
      • 14,60 mkg à 2 750 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 3,58 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      1600 Thunderbird - courroie qui patine que en roulant

      Modèle 2010
      je pense que c'est la courroie d'alternateur ? Répondre à FREDO

      Modèle 2010
      super machine refroidissement liquide super ,ca apres 4 hd je respire quands je roule l ete, et je vous dit pas en ville , hd moto pour l hiver triumph moto toutes saisons Répondre à dan 81

      Modèle 2010
      Je sais que je vais faire grincer bien des dents. En ce qui me concerne, l\'esthétique n\'est que très secondaire. L\'important, ce sont les qualités dynamiques recherchées. Je n\'arriverai jamais à comprendre cette conception qui consiste à paraître plutôt qu\'être. L\'esthétique, c\'est une préoccupation de bonne femme. Peu m\'importe que le radiateur ceci ou les pots cela si elle participe à mon bonheur. Ce qu\'en penseront les autres ne m\'intéresse pas. Répondre à Gorgon

      Modèle 2010
      un mythe aussi, mais qui ne tombe pas en panne comme les Bob Marley Davidson : ) et ça ne fuit pas. Répondre à dacat

      Modèle 2010
      Bonjour, je roule HD depuis 20 ans,( 1584) et j'ai acheté une TBIRD 1700 et j'en suis super content, Triumph a su faire une moto pas une copie, avec toutes les qualités qu'HD a oublié de faire durant toutes ces années (super moteur avec de l'allonge. freinage, tenue de route et surtout qualité de fabrication. Alors pour moi la TBIRD est supérieure en tout.et HD a fini de prendre les gens pour des .... en pensant qu'en vendant chère tout est bien ....NON ET NON ET MERCI A triumph DE FAIRE UN PIED DE NEZ AUX hd. Répondre à amoureux

      Modèle 2010
      J'ai eu la chance d'essayer cette engin... sans conteste pour moi le meilleur custom à l'heure actuelle : beau bien qu'assez classique de ligne, puissant, précis, un plaisir énorme à son bord, très confortable, lourde comme il faut, et surtout un réservoir de 22 litres avec une consommation estimée à 6 litres en moyenne, soit plus de 350 km d'autonomie... bref, un régal, j'ai pris un pied énorme et suis ressorti avec une banane immense. Seul hic, son prix plus quelques options... mais il reste raisonnable face à certaines concurrentes. Répondre à ballon-ovale64

      Modèle 2010
      Je l'ai essayé !!!!! Ma premiére impression en voyant la béte sur le parking dans sa robe gris lunaire métallisée: "sacré bestiaux, ça doit pas étre facile a manoeuvrer. Mais quesqu' elle est belle !!". En effet les différentes photos que j'ai déja vue ne lui rendent pas honneur. Là equipée juste de son petit pare brise d'été avec ses jante alu , elle est magnifique. Petit conseil du Tech TRIUMPH LILLE avant démarage "faites un p'tit tour en ville et prenez l'autoroute ,la allez y franchement sur la poignée, vous allez voir !!!). OK, il démarre la béte, m' explique les différents réglages du compteur electronique bien complet, 2 trip, conso moyenne, jauge , autonomie, tout est la !! et la commande bien ergonomique tombe naturellement sous le pouce droit. Au ralentis, je trouve le moteur un peu discret avec un petit bruit métallique. Il m'explique que ce bruit proviens de la boite d'injection d'air sous le moteur. Petit coup de poignée, .... AH! oui, la les 2 pavillons sorte un son grave digne de la cylindrée; c'est pas encore du BROAP HD, mais c'est du bon BROAP avé l'accent britanique. En selle !! trés confortable, mon fondement y trouve sa place, les commandes sont accessibles a mon 1,75m bien que la machine soit large. Les jambes se placent bien de part et d'autre. j' ote la béquille , et entamme avec appréhension la sortie, a la pousette et en marche arriére, de sa place de parking. Surprise!! ben c'est pas plus difficile que de sortir mon speedmaster, qui lui rend 50 kg. 1 ére , ça claque, comme sur le speed et j' entamme la sortie du parking pour atteindre la route , le tout avec la prudence qui s'impose quand on essaye une machine inconnue. un ptit 90 deg , faufilement entre les caisses et les motos qui arrivent, 90 a gauche , bordure , 90 droite, stop au rond point; le tout en 2éme. BEN, c'est que du bonheur, la machine s'inscrit avec précision. C'est repartis 1 clac, 2 ah moins clac, 3 clic, 4éme , 5 éme sans trop essorer, ça aime la conduite cool on dirait. Je prend l'autoroute 6 éme, toujours cool. Ah j'oublie de présiser que je suis accompagné par un pote en DAYTONA 675, avec lequel j'arsouille de temps en temps. Ouaip, avec un speed !!!!! de 70 CV , ça monte un speed, ça a pas l'accélération d'un DAYTONA mais sous certaines conditions climatique ça atteind un bon 190 compteur. Mais revenons a nos moutons, le Tech m'avait prévenu " il y a une double cartographie moteur, si vous y allez doucement sur la poignée il reste en mode 'cruise' si vous y allez franchement il passe en mode sport" Ok, je rejoints tranquillos la file de gauche et jette un coup d'oeuil à mon pote qui d' habitude s'amusait a me filer la honte avec ses accélération et cette fois avait pris mon speedmaster pour me suivre (dommage). et la on a la méme idée..... Personne devant , GAAZZZZZ!!!! Je n'ai encore jamais ressentis ça........... RAAH !!! grand sourire derriére mon casque L'accélération...., pourtant j'ai déja essayé un Z750, un DAYTONA 675, un TIGER 1050 ça pousse , mais la ça catapulte. Surpris , la téte en arriére, les bras hyper tendus, je relache la poignée et freine. Le frein est puissant il convient de le doser. Un peu de roulage a vitesse légale, demis tour, autoroute file de gauche personne et la (prevenu je me tasse un peu) REGAZZZ; virage , ça frotte , méme pas un soubresaut. Periph, retour a un régime cool , un peu de faufillement, le poid ne se fait pas sentir, retour cool en "cruise mode" . Arrivée sur le parking, et petite anxiété, il faut faire un 180 au ralentis sur la largeur de la route pour ranger la bécanne ,et vue le poid ...............re-surprise "no problém" guidon en butée et au ralentis j'inscrit la meule dans sa place, comme une formalité. conclusion: J' achete ,voila une machine sympa avec du carractére, un historique, des performances. Une electronique de bord compléte avec jauge !!!! c'est vaiment un super-speedmaster, le chainon manquant avant la ROCKET III. + Venant d'un SPEEDMASTER , je n'ais ressentis la différence que lorsque je suis remonté sur le dis speedmaster, qui ma semblé bien menu. La prise en main à été quasi immédiate, seule mon axiété relative au poid a été un leger obstacle. Quelque soit le rythme qu'on lui impose la machine ne se désunit pas. Le moteur est un réel plaisir, Son couple est omniprésent et augmente l'agrément de conduite. Je ne comprend pas les critiques des magasines quand a la puissance du moteur( dite insuffisante) Le bruit qu'il emet sans étre trop agressif est bien loin du son de machine à tricoter des bi-cylindres bonneville. La tenue de route est irréprochable la prise en main facile . La selle est profonde et confortable. la consomation lors de ce test (~ 40 km) a été ~ 6 litre (dixit compteur) et ce malgré l'accélération et la vitesse plus qu'illégale atteinte. - Par contre le pilote est moins protégé du vent que sur le speed , l'avant de la machine ma parus plus plongeant et l'ecran d'été plus bas . Vu l'accélération l'adjonction d'un sissi-bar pour la conduite DUO s'impose, sous peine de la transformer en conduite solo. Pas de rangement, comme sur tout custom. Répondre à korben62

      Bonjour En découvrant cette nouvelle Triumph, je dois dire que l'idée est super, que le moteur doit être sympa, mais en se qui concerne l'estétique il y a des fautes, comme la position du phare(il ressemble à une 125 Deanlim)donc à revoir en le rentrant davantage entre la fourche. le support de plaque à l'arrière avec les clignotants a revoir également, pots trop longs, radiateur d'eau qu'il soit mieux incorporé dans le cadre(législation oblige). enfin espéront que Triumph revera sa copie sur le modèle définitif. bonne route à tous. Répondre à HD

      Modèle 2010
      j'avais hate de voir se nouveau modele le 1600cc thunderbird franchement mais avec le radiateur elle est nul ,on dirai une grosse verrue sur un visage ,trouver autre chose car je ne risque pas d'investir,pour elle.les modele H-D dyna par exemple est mieux fini. Répondre à reptile56

      Modèle 2010
      j'avais hate de voir se nouveau modele le 1600thunderbird franchement le radiateur nul Répondre à reptile56
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Triumph 1600 Thunderbird 2011
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos