Motoplanete

Triumph1050 SPRINT ST 2006

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

L\'empire des trois

Sport-GT

Triumph a compris que son succès résidait dans son originalité. Sa réputation passe avant tout par sa motorisation. Un 3 cylindres, ça le fait. De la Speed triple à la Rocket III, le tri équipe une bonne partie de la gamme pour le bonheur de beaucoup. Un moteur comme ça, c'est à la fois du couple partout, de l'allonge, un bruit envoûtant et un caractère plaisant.
La Sprint ST accueille la nouvelle version de ce bouilleur : 95 cm3 de plus pour un cubage atteignant désormais 1050 cm3, une puissance montant à 125 bourrins et plus de couple disponible plus tôt. Ce moulbif a vraiment de beaux jours devant lui.
Sur la Sprint 2005, les ingénieurs brittons ont utilisé le chiffre 3 tant qu'ils ont pu. 3 cylindres dans le propulseur, 3 tuyères d'échappement, 3 optiques, 3 cadrans indicateurs... Hinckley cultive sa différence. Suivant la mode des pots sous la selle, le constructeur récupère l'idée et l'arrange à sa manière. 3 flûtes s'abritent sous la selle, dans un style à la fois proche et différent de celui de la MV-Agusta F4. La vie de la machine est surveillée par un ensemble de 3 cadrans qui constitue le bloc d'instrumentation, classe et complet. Quant au regard... Méchante, futuriste, la ST fronce les sourcils. Ses 3 optiques de phare sont installés dans un support aux formes étranges. Piqué à un vaisseau de la série TV "Stargate" ? On dirait en tout cas...

Fini les formes apaisantes et teintées de charme anglais du modèle précédent. Le coup de crayon initié sur la Daytona 600 a guidé le concepteur de la nouvelle Sprint - Des angles, des lignes tendues : la silhouette s'aiguise. Le style de l'Aprilia Futura a choqué au début. La clientèle l'a boudé mais maintenant, la VFR et la Sprint le copient.
Cette refonte esthétique s'accompagne de changements sur la partie-cycle. Cadre, monobras et fourche (peints en noir) sont nouveaux. Cette dernière est aujourd'hui complètement réglable, tout comme le mono-amortisseur arrière (l'ancienne Sprint ne proposait que la précharge à régler).
Disponible en bleu ou gris argent dès février 2005, la 1050 Sprint ST entend bien ne plus être une rivale pour la 800 VFR mais bien lui piquer sa place de leader. Et pourquoi pas ?

La Sprint n'aura jamais aussi bien porté son nom. Cette nouvelle génération ne se fait pas prier pour décaler avec entrain les aiguilles du compteur vers la droite. Modèle de choix dans la catégorie sport-GT, la Triumph a décidé de s'orienter vers plus de sport. Attitude qui se vérifie dès les premiers tours de roues, quand on découvre la position de conduite : bien que confortable et secondée par une selle bien foutue, elle nous rappelle que ce sont bien sur des bracelets et pas sur un guidon que se "reposent" les poignets. L'appui est sensible mais rien d'exagéré, surtout en comparaison des pures machines sportives. Les jambes sont un peu plus pliées mais cela reste très léger.
Maintenant qu'on croise à plus de 150, on se pose d'autres questions. La protection est très convenable, les suspensions assurent, mais ce nouveau moulin, a t'il autant de punch que ses caractéristiques semblent le suggérer ? On va vite le savoir. Il suffit de tourner la poignée dans cette zone de mi-régimes pour bénéficier de bonnes reprises puis de laisser partir le compte-tours. Pas tout de suite ; il faut d'abord avaler cette courbe qui se dessine à plus de 200 à l'heure. On fonce et la Sprint nous régale de sa stabilité. Ah, ça se resserre... Tant mieux : la 1050 prend de l'angle et pas qu'un peu. On peut modifier la trajectoire sans combattre et en l'accompagnant d'une lichette de frein arrière. Autrefois tare génétique des machines de Hinckley, celui-ci est aujourd'hui beaucoup plus convaincant. Principe des vases communicants, le freinage avant est, lui, un peu moins probant ; C'était pourtant une des grandes qualités des Triumph. Attention, ce ne sont pas non plus des disques de bois pincés par des éponges... Non, il manque juste un peu de puissance, et pis aussi, il aurait été un peu plus incisif que ça n'aurait pas déplu.

On sort du virolo et le régime est bien descendu. On va pouvoir juger des montées en régime. L'horizon se dégage et la Sprint s'y engouffre. Le trois pattes parcourt l'intégralité du compte-tours avec un bel entrain. Du muscle, des watts, la moto n'en manque pas. Ce qui est dommage, c'est l'aspect plus policé de ce moulin. Ca pousse, mais de façon plus linéaire que l'ancienne 955. Moins expressive ? C'est relatif - Emmenez la un peu dans les tours, embrassez les compteurs, et la Sprint accroche les 260 km/h. Et alors, y a rien, là !?!
En comportement routier, la moto se montre digne, facile et agile. On la place sans effort puis elle s'occupe de la route avec rigueur et efficacité. En dynamique, rien à dire, la ST est très forte. Coté GT, moins de salut. Sauf en piochant dans les accessoires. Avec un jeu de valises (bien large), des poignées chauffantes, une selle en gel et un GPS, vous pouvez transformer la Sprint en vraie routière. Mais ce qui est navrant, c'est la disparition du coffre sous la selle. Ben, ils l'ont casé où la trousse à outils ? Dans un vide-poches creusé dans le flanc droit du carénage. Possibilité de transport de la Sprint : un passager, des outils, un paquet de clopes... et pis c'est tout !

Admettons qu'elle est ait un peu perdue en caractère moteur ; elle a en revanche gagné une sacrée personnalité esthétique. Elle mise d'avantage sur ses aptitudes sportives tout en conservant cette philosophie du compromis qui font d'elle une "VFR anglaise". Un comportement plus virulent nous aurait bien intéressé. Mais ça, Triumph l'a gardé pour sa nouvelle Speed Triple.

M.B - photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      11 900
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreTriumph 1050 SPRINT ST 2006

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 30 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Triumph 1050 SPRINT ST 2006
      • Chassis
      • Cadre : périmétrique en alu
      • Réservoir : 21 litres
      • Hauteur de selle : 805 mm
      • Longueur : 2 114 mm
      • Largeur : 750 mm
      • Hauteur : 1 145 mm
      • Empattement : 1 457 mm
      • Poids à sec : 210 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 43 mm, déb : 127 mm
      • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Triumph 1050 SPRINT ST 2006
      • Transmission
      • Boîte 6 vitesses
      • Transmission secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Monoamortisseur, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 255 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • 3 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • injection électronique
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 050 cc (79 x 71.4 mm)
      • 125 ch à 9 250 tr/min
      • 10 mkg à 5 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,68 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2005
      Un point au bout de 3 ans et 50000 km. Le plaisir que procure cette moto reste intact avec les années. Les seuls changements effectués sur mon sprint sont : un top case et la bulle haute du catalogue triumph. Accessoirement, mon concessionnaire a fait quelque chose pour le pb de la chaleur au niveau de la jambe droite. Même si le défaut n'a pas disparu, il est fortement atténué, et je peux désormais rouler en ville en été sans cuire... En ce qui concerne les consommables, et en considérant que je fais 70 km de route/autoroute et 10 km en ville quotidiennement - Le Kit chaine a été changé à 40000 km, les pneus Z6 tiennent sans problème les 15000 km (18000 pour les derniers) et les plaquettes de frein font encore preuve d'efficacité à 20000 km. J'ai plutôt une conduite coulée et ma consommation oscille entre 7,2 et 7,5 l/100 suivant mes humeurs. Le moteur reste un monument du monde moto, il est plein en bas et devient rageur au fur et à mesure que le régime augmente. Même bridé à 100 cv, il a tout : élasticité, rage, sonorité, souplesse, puissance, couple. J'ai essayé la version 2008, il y a quelques jours et je peux dire que la moto n'évolue que sur des points de détail, preuve qu'elle était bien née. Le changement le plus marquant étant (selon moi) la position de conduite, le guidon étant un peu plus haut, il génère un appui moins prononcé sur les poignets. Il ma semblé qu'elle était plus maniable, mais ceci est peut-être dû à l'usure différente des pneus. En clair, le modèle 2005 n'est pas supplanté par le 2008. Aller... je vais la garder encore un an avant d'en changer .... pour la même bien sûr. Répondre à koalarock

      Modèle 2005
      Le compromis Sport/GT est réussi. Confortable, souple, disposant d'une capacité d'emport correcte (2 valises + top) et d'une bonne protection, c'est une routière efficace qui dévore le bitume avec gourmandise. Son moteur, bien que linéaire, possède suffisament de pêche et d'allonge pour se faire plaisir et la suspension admet sans rechigner une conduite un peu sport. Côté look, le design '3' est assez tranché, pour ma part j'aime assez. Le chauffage des giboles peut devenir désagréable en été... sans être toutefois insupportable. 3500 km dessus et aucun point noir à lui reprocher pour le moment. Répondre à mini-moto

      Modèle 2005
      Je viens d'avoir mon permis il y a un an et je m'évertue à essayer des motos en concessions (650 Bandit, 600 Hornet, 600 GSR, ER6n, 1300 FJR,...)afin de trouver "la belle" qui me transportera sur les routes de France. Et puis là, l'essai de la SPRINT ST 1050 m'a laissé sans voix. Une moto vraiment géniale : elle est très bien fini, elle est super belle et quel son d'échappement !!! Franchement, le bruit du 3 cylindres m'a fait craqué. Sur la route, c'est un vrai vélo et pour un néophyte comme moi, j'ai fait corps avec elle tout de suite. Aucune hésitation, l'essayer, c'est l'adopter. Seuls bémols, effectivement, on sent très bien la chaleur du moteur qui remonte le long des jambes (c'est bien en hiver, mais le reste de l'année ...) et puis le coffre de selle inexistant ! Bon, il faut philosopher en se disant que la moto parfaite n'existe pas, c'est tout. Quoiqu'il en soit, ce sera ma première moto, c'est sûre. Quand au prix, c'est vrai, il est un peu disuasif, mais bon, ..., faut-il vraiment se priver de la ST à cause de cela ? Ce serait vraiment dommage ! "Quant on aime, on ne compte pas". Même mon banquier me l'a dit ... lors de la signature du dossier de crédit ...(lui, il voit les intérêts et son intérêt aussi, du coup). Moi aussi, j'en rêve la nuit. Elle sera bientôt dans mon garage, patience. Bonne route à tous en Triumph et surtout, restez prudents. Tchuss. Répondre à TRIUMPHADO

      Modèle 2005
      Hello POur tous les proprios ou futur de Sprint ST !!! En ce qui concerne la chaleur au niveau des jambes cela ne touche plus les modeles 2006 et l'ajout de déflecteur ( mousse ) est gratuit et pris sous garantie par votre concess. Bref le souci est plus que reglé et ca fonctionne j'ai fait ca ce We :)) On the road again Kat Répondre à KatAsKa

      ou recuperer des déflecteurs contre la chaleur Participer à la conversation

      propriétaire de la déesse depuis 5 mois je n'ai aucun reproche à lui faire mise à part la bulle un rien trop basse pour mon métre 80 à partir de 140 mais normalement c'est illicite avec les beau jour en jean et plus en cuir la chaleur sur les jambes se fait sentir et l'indicateur de température fait peur au début (les ventilateur marche bien ... OUF) son bruit et sa souplesse son envoutant elle enroule dés qu'elle est solicité ce n'est que du bonheur il manquerait presque un limiteur de vitesse tant elle ne demande que ça en duo ma chère et tendre ne s'en plaint pas au contraire elle peut mieux profiter de la route aprés quelque hésitation avec un vfr je ne regrette rien bien au contraire l'ensemble moteur et partie cycle me convient bien mieux que la honda pourvu que ça dure Répondre à ludo

      Modèle 2005
      Essaie seul de cette belle mécanique version sans ABS Avantages : Maniabilité, moteur plein à tous les régimes, bon amortissement, bon freinage. Défauts : Chaleurs au niveau des jambes, rétroviseurs qui vibrent au-delà de 160km/h Ma note un 15/20 Répondre à Fox31

      Modèle 2005
      Je l'ai essayé avec ABS chez mon cons du 37. C'est vraiment une super et superbe machine. Seul dommage c'est la chaleur dégagée dans les jambes. Répondre à bubulle37

      Modèle 2005
      jai essayer cette moto 2 fois une en solo et une en duo je ne reve plus que d'elle helas un peu cher et des que jarrive a vendre mon xjr c(est decidé je me lance c 'est simple la moto est tellement facile que j'en deteste mon kjr Répondre à ber83

      Modèle 2005
      Nickel-chrome... je l'ai depuis moins d'un mois c'est le bonheur. Effectivement on peut reprocher la chaleur dégagée par les écopes des flancs, mais bon faut se dire que c'est plus cool en hiver... A part ça j'ai essayé le même jour le ST2005 et le Speed Triple 2005; un régal niveau sonore (même son pour les deux, surtout moteur bien chaud)...et attention au permis! En plus quand tout le monde se retourne en voyant les 3 phares et ensuite les 3 échappements (et inversement), c'est plutôt cool non? Tenue de route impec, freinage sain(j'ai essayé la version ABS, je n'en vois pas trop l'utilité pr l'instant, c'est au cas où quoi...pour 1000€ de plus). En bref je suis ravis! Tchuss à tous et roulez jeunesse! Répondre à ricardo53

      Modèle 2005
      j'ai trouvé cette moto géniale mais vraiment dommage de sentir cette chaleur qui remonte du moteur. C'est presque rédibitoire pour moi. Répondre à pym 56

      Modèle 2005
      Superbe machine j ai craqué elle va le 4 aout remplacer ma fazer 600, j ai le bon de commande en main ! Mais quelques interrogations subsistes, pas de bulle pas de dosseret de selle, et le comble de tout habitant Bruxelles pas de warning dommage mais quand on aime …… Bien à vous et bonne bourre. Répondre à london

      Modèle 2005
      Je vous avais dit que ce serait ma prochaine moto... Je vais la chercher cet aprés-midi. Franchement, l'essayer c'est l'adopter. Le 3 pattes est velu, la position n'est pas du tout fatigante, et la protection est bien étudiée pour mon mètre 82. Par contre Triumph s'est laché en osant de proposer son top case aux couleurs de la machine pour 600 € :(. Répondre à KoalaRock

      Modèle 2005
      ca y es je lai depuit le 11 mars cest un vrai regale elle avale la route sen probleme deja 2000 km de bonneur et je peu dir que beaucoup de gens se retourne et meme me felicite et son meme intriguer je suis allee a vincenne au rendez vous des motard et la une centaine de moto mini mais aucune de chez triumph toujour les meme moto heureusement quil y a les plaque sinon ils ferai comme pour retrouver leurs moto voila je vous dit a plus tard Répondre à alain94

      Je roule en1200 bandit 2002 et je mesure 1,75m je viens de faire un essai 120 kms sur routes diverses Sans parler des goûts et des couleurs pour moi ses défauts : Position trop sur les poignets, moteur trop linéaire ,couple pas assez bas (un bandit à 2 ont traverse un village à 50 et ont repart sur le couple sans problème ) , et la chaleur au niveau des genoux ( le cadre est chaud. Ceux qui conduisent des triumphs le savent mais personnes ne nous le dit ) Ses qualités : tenue de routes (toutes), maniabilité ( un vrai vélo) Répondre à jp

      Modèle 2005
      La version 2005 est magnifique look ravageur motorisation, partie cycle et design entierement repensé.En bref j'hésite à revendre mon 1200 bandit pour acheter cette merveille seul hic le prix qui reste cependant raisonnable au vue de la qualité de ce nouveaux trois pattes. Répondre à sylvain

      Modèle 2005
      J'ai fais l'achat d'une Sprint ST 2005 et j'ai eu la chance de voir le prototype et même de lui touché....très jolie la moto (Salon de la moto de Montréal). Comme info il y a un vide poche du côté droit du carénage....Bonne saison! Répondre à Claude

      Modèle 2005
      Vraiment superbe!!! je meurs d'envies de l'essayé.J'ais déjas eu une ST 955 super machine ensuite une RS 955; et de nouveau je pense cette nouvelle ST 1050!!. A + sur la route. Répondre à ericpx69

      Modèle 2005
      habituè aux nippones j'ai hatte de l'essayer , un tres beau look apparement du caractere ;bravo triumph .à bientot sur le bitume Répondre à valettou

      Modèle 2005
      Ha j'ai enfin trouvé une remplaçante à mon Aprilia RST :)) Répondre à john83

      Modèle 2005
      je vient d avoir mon permis et jai craquer je lai commender elle ma couter 11500 E avec alarme tatoige bloque disque et frais de dossier au lieu de 11600 E sa ma fait environ 700 E de remise cet pas tros mal bon je vous dit a bientot sur les routes Répondre à alain94

      Modèle 2005
      Belle, belle, mais trop cher pour moi. Et une Sprint à cardan, ça ne vous fait pas rêver ? C'est la chaine qui me rebute tj, surtout pour des bécanes avaleuses de bornes. Répondre à Rubilski

      Un grand bravo à Triumph pour tout ces magnifiques modéles anglais continué comme ca la derniére Sprint est tout simplement Pur de ligne Pur de caractére les niakes n'ont qu'a bien se tenir..... Répondre à zouz

      belle machine que cette 1050 ; à essayer dès sa sortie . je possede une sprint st 955 , c'est une belle machine , agréable à conduire mais dont les trois principaux défauts sont à mon avis : 1 réglage des suspensions ( a travers le cadre) presque impossible 2 éclairage plus que médiocre 3 pas de reglage de la position de conduite (attention aux crampes pour les grands) à part cela qui mérite une amélioration obligatoire : que triumph continue à produire de telles machines!! Répondre à jce

      Modèle 2005
      Chevochant actuellement une VFR 800 Vtec 2002, j'avais hésité à l'époque avec la sprint ST mais je la trouvais un peu vieillotte de look (sorry !) Là, je craque et je pense laisser tomber l'ennuyeux Vtec (ras le bol de la mollesse puis l'à-coup à 7000 tr) pour filer...à l'Anglaise. Gros dommage par contre pour l'absence de place sous la selle...même pas pour l'antivol ? çà c'est la tuile vu que dans notre chère région, l'absence de U pendant 3 minutes m'a couté un footing derrière les voleurs...et heureusement je cours vite ! See you next time ! Répondre à Tintin83

      Modèle 2005
      Je suis tombé amoureux de cette moto, et je le dis aujourd'hui, ce sera ma prochaine. Les défauts vous arrètent ? - L'espace sous la selle : Je ne l'utilise jamais, je mets dans des valises ou un top case. - La protection : si on ne passe pas son temps à 200 sur l'autoroute, je pense que ça doit être supportable (et pourtant j'habite dans le midi où le vent est omniprésent). - L'espace pour le passager : Ma femme ne monte avec moi que lorsque l'on va à la plage, sinon je suis seul. - Le réglage des optiques de phares : Vous les réglez souvent vos phares ? Pour moi cette moto a un look, un moteur, une partie cycle qui semble avoir été retouchée et je pense un semblant de protection. C'est tout ce qui m'intéresse. Lorsque j'ai vu le Mostro la première fois ca m'a fait le même effet, et pourtant cette moto était bourée de défauts (suspensions et selle en bois, pas de protection, embrayage et poignée de gaz pour haltérophile de l'ex URSS), mais elle était terriblement attachante et je lui pardonnais tout dès la sortie du garage, et que dire de mon ancienne 916... Répondre à KoalaRock

      Modèle 2005
      Je vois qu'on est tous d'accord au sujet de la fourche. Les pots sous la selle... bof, c'est á la mode mais j'aurais préféré un espace pour les outils et l'alarme. On ne peut pas tout avoir. Après 5 années de bonheur avec mon Speed Triple, cette ST sera probablement ma prochaine bécane. Répondre à Mickey

      Vraiment elle sort de l'ordinaire, les 3 pots sous la selle permetrons d'installer les valises sans la défigurer,l'optique triple lui permetra certainement d'avoir enfin un éclairage digne d'elle, il semble que le réglage des phares soit toujours aussi peu pratique. Effectivement le manque de rangements, sous la selle et pourquoi pas dans le carénage est vraiment domage. C'est vrai qu'un règlage de position du guidon aurait été bien vu, il faut penser aux petits gabarits. Maintenant reste à voir la stabilité à vitesse soutenue et moto chargée (l'actuelle est très sensible au vent), le confort et la protection, la consomation, la finition, et peut être qu'elle remplacera ma ST 2001 Répondre à gj

      Modèle 2005
      Ma-gni-fi-que, le carrénage, tableau de bord, que dire des optiques qui lui donnent une vrai personnalité. Sinon dommage pour le rangement et voir si le passager n'est pas trop penché. Répondre à Montana

      Modèle 2005
      Tout à fait d'accord avec Ducadone au niveau de la fourche et des freins. De plus, où sont les espaces de rangement qui manquent cruellement sur ce type de machine, pourtant dédié aussi au tourisme ? Un petit effort, monsieur Triumph ! Bons points pour la gueule orginale avec la triple optique, le carénage tendu mais pas trop agressif, le tableau de bord, la partie arrière superbe. Une très belle machine qui remplacera sans doute mon 955 ST... Répondre à Philippe

      Modèle 2005
      Voilà une sport-tourisme qui semble avoir tout pour plaire, enfin presque, pourquoi ne pas lui avoir mis la fourche inversé et les étriers radiaux de la speed triple ainsi qu'un réglage de la position de conduite afin de l'optimiser au goût de chacun et d'éviter des crampes diverses sur long trajet auxquel elle est, a priori, destinée ? Que c'est dur de trouver la moto parfaite ! Répondre à DUCADONF
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Triumph 1050 SPRINT ST 2006
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos