Motoplanete

Triumph900 Bonneville T 100 Bud Ekins Special Edition 2020

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Histoire de potes

Roadster

Bud Ekins... James Sherwin "Bud" Ekins. Un nom incontournable pour certains ; à découvrir pour d'autres. Présentons-le en un instant avant de revenir sur lui dans quelques signes. Multiples champions de cross et d'enduro, cascadeur moto quasi légendaire, pilote du désert, pote de Steve Mc Queen, il est aussi l'auteur de l'une des plus célèbres scènes en moto de l'industrie cinématographique. Bud, vous l'avez tous vu. Et vous ne le saviez pas. C'est lui qui réalise le saut dans le final de "La grande évasion".

Alors, quand on parle de moto et de MC Queen, Triumph n'est jamais bien loin. Sa gamme des Modern Classics accueille deux bécanes rendant hommage à James Ekins, les Bonneville 900 T100 et 1200 T120. Une délicate attention, renvoyant aux soupirs de la Californie pendant que se diffuse le parfum des années 60.

Partageant les mêmes teintes, la 900 et la 1200 ont pris soin de ne pas se confondre, chacune inversant la positon des couleurs sur le réservoir par rapport à l'autre. Un habile jeu de mimétisme à travers un miroir. Simple, authentique, nostalgique ; encore plus avec le logo Triumph vintage, celui employé de 1936 à 1990.
C'est sur les détails que cette édition spéciale de 900 Bonneville joue sa carte collector. En premier sous le regard du pilote avec un bouchon de réservoir Monza et un emblème lié à la Californie rehaussé du nom de Bud Ekins – Le "globe ailé" se pose aussi sur le garde-boue avant. Les carters moteur reçoivent des badges décoratifs. Les clignos veulent faire partie de la réception en optant pour des LEDs. Coté conduite, le guidon gagne des poignées spécifiques et fait déménager les rétros à ses extrémités.

Triumph 900 Bonneville T 100 Bud Ekins Special Edition Si on reparlait de Ekins !?! Nom que l'on retrouve sur les caches latéraux de la boite à air, et plus intimement avec le certificat d'authenticité qui accompagne la moto ainsi qu'un livret retraçant l'histoire du personnage. Pour les collectionneurs, ces éléments prennent toute leur valeur avec les signatures de Nick Bloor, le boss de Triumph, et des filles de Bud, Susan et Donna Ekins.

Pas encore. Resituons la moto, se voulant la promeneuse des petites routes, fille de la 800 / 865 Bonneville d'une renaissance au XXIème siècle et descendante de la Bonnie de 1959. La conduite se veut simple et décontractée avec son twin parallèle de 55 chevaux. Le modernisme se cache habilement, sous l'action de l'injection, de l'ABS, d'un antipatinage et d'un embrayage assisté. On baguenaude, on sourit. Et si l'envie démange d'avoir plus de réponse moteur, Triumph propose la force d'un 1200 et l'hommage à Bud Ekins sur la T120.
La rallonge budgétaire demandée par rapport à la Bonneville de série est très correcte.

Enfin, revenons sur l'homme, l'histoire, la passion. Bud Ekins était une vraie star du tout-terrain, le plus grand concessionnaire Triumph américain des années 60 et un cascadeur talentueux.
Né à Los Angeles en 1930, Bud Ekins apprend à piloter dans les collines voisines d'Hollywood et travaille ses compétences de pilote tout-terrain bien avant d'avoir l'âge légal d'arpenter les routes. Par chance, la Californie abrite un réseau florissant de circuits de tout-terrain, et à la fin de son adolescence, Ekins est déjà connu comme l'un des meilleurs pilotes de motocross et de courses de désert de la Californie du Sud.
En 1956, en Californie, Ekins boucle les 246 km du "Big Bear Hare and Hound" à la 2e place ; il remportera cette même course l'année suivante, où Triumph truste la majorité des meilleures places.

Triumph 900 Bonneville T 100 Bud Ekins Special Edition Par la suite, Ekins ouvre une concession Triumph à North Hollywood. Il attire rapidement de nombreux jeunes acteurs prometteurs, dont Paul Newman et Clint Eastwood. Malgré l'implication que demande la gestion d'une prospère concession Triumph, Ekins continue de faire de la compétition et rencontre le succès sur plusieurs courses tout-terrain, y compris le "Hare and Hound", la "Mint 400" et la "Baja 1000" (qu'il a aidé à créer). McQueen le rejoint souvent.
Ekins étant un pilote très estimé, qui a déjà représenté les États-Unis lors de la compétition très médiatisée qu'est l'ISDT, les JO de la moto, il fait entrer McQueen dans l'écurie américaine en vue de sa célèbre participation à l'ISDT de 1964 en Allemagne de l'Est. Ekins finira par ramener pas moins de quatre médailles d'or de l'ISDT en sept ans.
Les succès en compétition et les amitiés d'Ekins lui ouvrent une nouvelle carrière. Alors que son saut exceptionnel dans "La grande évasion" devient la cascade à moto la plus célèbre du cinéma, ses talents de cascadeurs sont toujours plus demandés. Il sera considéré comme l'un des meilleurs d'Hollywood et continuera pendant près de 30 ans.

M.B - photos constructeur
Crédits historique : Triumph

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      11 200
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreTriumph 900 Bonneville T 100 Bud Ekins Special Edition 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Triumph 900 Bonneville T 100 Bud Ekins Special Edition 2020
      • Chassis
      • Cadre : Simple berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 14.5 litres
      • Hauteur de selle : 790 mm
      • Longueur : 2 090 mm
      • Largeur : 715 mm
      • Hauteur : 1 100 mm
      • Empattement : 1 450 mm
      • Poids à sec : 213 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 310 mm, étriers 2 pistons
      • Roue AV : 100 / 90 - 18
      Triumph 900 Bonneville T 100 Bud Ekins Special Edition 2020 technique
      • Transmission
      • Boîte à 5 rapports
      • Transmission secondaire par chaine
      • Train arrière
      • 2 combinés latéraux, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 255 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 150 / 70 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre parallèle , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement par air et eau
      • Injection Ø nc
      • 1 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 900 cc (84.6 x 80 mm)
      • 55 ch à 5 900 tr/min
      • 8,20 mkg à 3 230 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 3,87 kg/ch
      • Compression : 10.55:1
      • Crit'air :
      • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos