Motoplanete

BimotaDB8 ORONERO 2016

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

L'or noir de l'Italie

Sportive

Comme il est de coutume, la DB8 Oronero porte le prestige de la marque Bimota. Hors de question de faire de la sportive accessible, efficace et bon marché. Ici, on augmente d'un cran le niveau d'exclusivité et d'exigence de la sportive italienne. Déjà alléchante par ses matériaux de qualité et la force de son twin Ducati de 169 chevaux, la DB8 sombre dans le privilège indécent dans cette déclinaison de carbone.

Similaire à la DB8 standard, la déclinaison Oronero avance des solutions techniques soignées, coûteuses et éthérées. Le cadre résume tout : un jeu de platines en aluminium taillées dans la masse reliées à des longerons en fibre de carbone. Sublime. Même solutions pour le bras oscillant. Quant au carénage et au réservoir, ils sont eux aussi constitués de cette fibre résistante et légère à souhait. Sur cette hypersport, tout n'est pensé que pour l'exception : soit du carbone, soit des pièces usinées, soit du sacré matos. Sur quoi s'étourdir le plus ? Sur les jantes OZ en alu forgé, la fourche inversée Öhlins, le tableau de bord full digital avec GPS intégré, ou tout simplement sa silhouette sculpturale ?!?

Piqué à la Ducati 1198, le twin est ici coaché par une injection re-calibrée par Bimota. A sa sortie, la DB8 Oronero embarquait une unité Walbro, remplacée depuis 2015 par une Athena. En 2016, les valeurs de puissance sont revus : de 169, le rendement du moteur tombe à 162 chevaux à 9250 tr/mn. En revanche, le couple progresse de 12.9 à 13.1 mkg, toujours à 8000 tr/mn. Plus que ce moteur, c'est l'attention porté au châssis qui transcendera la conduite. Avec cette manne de carbone et d'alu, la Bimota DB8 Oronero ne pèse que 159 kilos à sec ; soit 5 kilos de moins que sa devancière, la DB7 Oronero. L'amortissement arrière Extreme Tech est remplacé par un élément Öhlins. Une rigidité redoutable et ses périphériques de haute volée emmène le proprio dans une autre dimension du sport. Peu de machines seront produites, pour un prix bien évidemment étouffant.

Bimota DB8 ORONERO 2016 - 1Bimota DB8 ORONERO 2016 - 2Bimota DB8 ORONERO 2016 - 3Bimota DB8 ORONERO 2016 - 4Bimota DB8 ORONERO 2016 - 5Bimota DB8 ORONERO 2016 - 6

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Belles pièces à profusion
  • Sportive luxueuse

Lesmoins

  • Tarif imbuvable
  • Pas le twin Superquadro

Tarifs

47 520
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreBimota DB8 ORONERO 2016

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Bimota DB8 ORONERO 2016
  • Chassis
  • Cadre : Treillis tubulaire en carbone relié à des platines latérales en aluminium
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Longueur : 2 040 mm
  • Largeur : 730 mm
  • Hauteur : 1 100 mm
  • Empattement : 1 390 mm
  • Poids à sec : 159 kg
  • Poids en ordre de marche : 174 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Öhlins Ø 43 mm
  • 2 disques Ø 320mm, étriers radiaux Brembo monoblocs 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17
Bimota DB8 ORONERO 2016 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • finale par chaîne
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur Öhlins
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre en L à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø nc
  • 2 ACT, desmodromique
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1 198 cc (106 x 67.9 mm)
  • 162 ch à 9 250 tr/min
  • 13,10 mkg à 8 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 0,98 kg/ch
  • Compression : 12.5:1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2014

Agrandir ou voir la fiche de la DB8 ORONERO 2014

2015

Agrandir ou voir la fiche de la DB8 ORONERO 2015

2016

Agrandir ou voir la fiche de la DB8 ORONERO 2016

Comparer

Comparer la DB8 ORONERO face à ses concurrentes

Consommation

Bimota DB8 ORONERO 2016 Non communiqué
Yamaha YZF-R1M 1000 2016 Non communiqué
Ducati Panigale R 2016 Non communiqué
Honda CBR 1000 RR Fireblade SP 2016 : 5,55 l/100km
Aprilia 1000 RSV4 RF 2016 Non communiqué

Couple

Bimota DB8 ORONERO 2016 : 13,10 mkg
Yamaha YZF-R1M 1000 2016 : 11,50 mkg
Ducati Panigale R 2016 : 13,90 mkg
Honda CBR 1000 RR Fireblade SP 2016 : 11,60 mkg
Aprilia 1000 RSV4 RF 2016 : 11,70 mkg

Puissance

Bimota DB8 ORONERO 2016 : 162 ch
Yamaha YZF-R1M 1000 2016 : 200 ch
Ducati Panigale R 2016 : 205 ch
Honda CBR 1000 RR Fireblade SP 2016 : 181 ch
Aprilia 1000 RSV4 RF 2016 : 201 ch

rapport Poids / Puissance

Bimota DB8 ORONERO 2016 : 0,98 kg/ch
Yamaha YZF-R1M 1000 2016 : 0,90 kg/ch
Ducati Panigale R 2016 : 0,79 kg/ch
Honda CBR 1000 RR Fireblade SP 2016 Non communiqué
Aprilia 1000 RSV4 RF 2016 : 0,90 kg/ch

Vitesse

Bimota DB8 ORONERO 2016 : 280 km/h
Yamaha YZF-R1M 1000 2016 : 300 km/h
Ducati Panigale R 2016 : 300 km/h
Honda CBR 1000 RR Fireblade SP 2016 : 300 km/h
Aprilia 1000 RSV4 RF 2016 : 300 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Bimota DB8 ORONERO 2016
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus