Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > DUCATI > 899 PANIGALE 2015 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

S'enivrer de sport

Ducati 899 PANIGALE

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Ducati

Ducati 899 PANIGALE 2015

Sportive
Fiche créée le 01/12/2014
Ducati 899 PANIGALE

          Certaines machines entretiennent le rêve ; d'autres le mettent à la portée des passionnés. Il en est ainsi avec les Ducati Desmoquattro depuis moult générations. La 899 Panigale vient à son tour compléter une collection des plus emblématiques. Elle réplique et complète à souhait la révolutionnaire 1199 Panigale, comme l'ont fait avant elle les 748 - 916, 749 - 999, et celles dont elle sonne le glas, les 8481098. Marquée du sceau racing, la 899 Panigale chante telle une sirène une mélodie attisant des envies de route : une selle plus épaisse et une transmission finale plus courte que sur la 1199. Serait-ce une pistarde assagie ? En aucun cas. Simplement une Panigale qui se sert de la route pour aller au circuit... Ou vice-versa ?

          Des yeux de leds aux la proue transpercée, l'illusion est (presque) parfaite. Authentique muse des pistes, tentatrice sans édulcorant au service du sport, la 899 vous ouvre les portes de la Panigale. Tout est là pour les bourses moins fortes, sans subir la grosse fougue d'un twin Superbike, mais en préservant pas mal de watts pour se faire plaisir sur route comme sur piste. Chez les Panigale, la 1199 joue dans la cour du Superbike ; la 899 s'évertue dans le sport haute définition. Mais... MAIS !!! Pour une fois, la copie n'est pas totale. Et il lui manque même un élément d'une importance stylistique capitale. Le monobras ! La 899 Panigale n'a pas jugé opportun de s'emparer de ce superbe élément. Du coup, c'est un bras oscillant classique qui marie la roue aux carters du twin. Dommage...

          Le style en perd quelque peu, mais la silhouette de la machine demeure aussi envoutante. Il est tout aussi logique de trouver sous la robe le concept monocoque en aluminium, abritant la boite à air et supportant la colonne de direction. L'essentiel du châssis accroche toute sa confiance sur les carters moteur. La répartition du poids, 52% sur l'avant et 48% sur l'arrière, est identique à celle de la 1199. Par contre, du coté du train avant, ça commence à changer. La fourche Marzocchi de 50 mm chevillée à la 1199 s'est vue remplacée sur la 899 par une Showa BPF à gros pistons de 43 mm. L'amortisseur arrière latéral Sachs demeure toujours aussi saisissant à regarder. Sur ces éléments, la triplette de réglage est de coutume, avec la précharge, la compression et la détente.
Et l'on constate 10 mm en moins de diamètre pour les disques de frein. Du coup, il reste juste assez de puissance pour arrêter un tank. Et avec la manière : car la 899 s'est beaucoup inspiré de l'attirail de la grande Panigale pour assister son freinage. Des gros étriers monoblocs radiaux de chez Brembo, des M4-32 en lieu et place des M50, l'ABS sport 9ME et le contrôle du frein moteur EBC. Je détaille un peu :

          L'ABS est programmable sur 3 niveaux : le premier est typé circuit, n'agissant  que sur l'avant. Le deuxième, plus sport-routier, bénéficie d'un système anti-soulèvement de la roue arrière. Le niveau 3 optimise à fond la stabilité et la fonction anti-soulèvement est poussée au maximum. Chaque niveau est associé à un mode de conduite. L'ABS est déconnectable en option pour chaque Mode de Conduite via le tableau de bord.
L'EBC agit aussi sur 3 niveaux  et se voit également associé à chaque mode de conduite. Il agit au niveau de l'accélérateur électronique pour renverser le couple et optimiser la stabilité lors des gros freinages.

          Ca va pousser tant que ça que l'électronique soit appelé à grands renforts ? Bien plus qu'un banal twin sportif. Ici, on frise le Superbike. Le "petit" Superquadro crache le feu dans ses pistons. Avec des cotes de 100 mm x 57.2 mm, le moteur privilégie clairement la puissance. Depuis le bloc de la 1199, l'alésage a perdu 12 mm et la course 3.6 mm. Le couple maxi de 10.1 mkg, à peine plus important que celui de la 848, est obtenu 750 trs plus bas, à 9 000 trs.
Et des chevaux, on en sort combien de ce super desmo ? Pas moins de 148. Une sacrée belle performance pour un twin à la frontière des 900 cc. C'est tout simplement la puissance de la R1 à sa sortie... qui avait 2 cylindres et 100 cc de plus.
Techniquement, ce bloc reprend toute la panoplie technologique du gros 1199 cc Superquadro. Comme le procédé Vacural pour les carters, les corps d'injection ovalisés, l'admission d'air secondaire, la distribution desmo entrainée par un ensemble chaine-pignons, et la même boite de vitesses.

          Nous l'avons vu précédemment, les puces savantes viennent porter assistance au freinage. Mais ce n'est pas le seul domaine où elles s'entreprennent. Les Ducati sont depuis quelques temps des maitresses de high tech, Panigale en première. La petite aura ainsi droit à la multitude de copilotes développés chez Ducat'. On a donc énuméré le contrôle moteur au freinage, l'ABS à 3 modes, la poignée ride by wire... Y a quoi d'autre de taxé à la 1199 Panigale ?
Ah oui, les Modes de conduite. Au nombre de 3, ils jouent sur la cartographie moteur, l'ABS, le contrôle de traction et le frein moteur. Voyons le niveau d'intervention :

Mode "Race" : il fournit 148 ch au pilote ainsi qu'une réponse directe à la poignée d'accelérateur, réduisant l'intervention du contrôle de traction, un frein moteur orienté "course" et un ABS seulement à l'avant avec une réduction l'anti-soulèvement de la roue arrière.

Mode "Sport" : Toute la puissance est également disponible mais elle est délivrée avec
une ouverture des gaz souple à la poignée, une intervention supérieure de l'anti-patinage, un contrôle de frein moteur plus important et un ABS avec un anti-soulèvement de la roue arrière en augmentation.

Mode "Pluie ": La puissance tombe à 110 ch, délivrés de façon souple par l'accélérateur électronique (RbW), augmente l'intervention du contrôle de traction (DTC), un contrôle du frein moteur approprié et pleine action de l'ABS pour des conditions de faible adhérence.
Un petit shifter pour compléter le tout, gagner quelques miettes de performance et tranquilliser la main gauche en pleine accèl. En option, le module d'analyse de données DDA+ avec GPS. Et tout motard ayant approché la 1199 Panigale n'a pu que s'émerveiller de cet exceptionnel tableau de bord, véritable tablette soudoyée à la compétition. Donc, on va retrouver sur la 899 le même tab...
Eh ben non, c'est un inédit tableau de bord que nous a réservé la 899 Panigale. Un modèle LCD à bargraph comme sur feu les 1198 et 848. Ducati avait-il vraiment besoin de faire des économies à ce niveau là ?

          D'où ce chapitre qui soulage et meurtrit à la fois. En enlevant un peu de noblesse et en réduisant sa cylindrée, Ducati avance une Panigale qui passe de plus de 20 000 euros dans son opus 1299 à moins de 16 000 euros dans cette version 899. C'est aussi 1000 euros de plus que la 848 qu'elle a rencardé au placard. Les 748 et 749 transpirait le SuperSport ; la 848 ouvrait le rêve du Superbike ; la 899 Panigale vous l'amène sur la route.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Ducati 899 PANIGALE 2015

Ducati 899 PANIGALE
  • Chassis :
  • Cadre : monocoque en aluminium
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 830 mm
  • Longueur : 2075 mm
  • Hauteur : 1100 mm
  • Empattement : 1426 mm
  • Poids à sec : 169 kg
  • Poids en ordre de marche : 193 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Showa BPF Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320mm, étriers radiaux monoblocs 4 pistons Brembo M4-32
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur Sachs, déb : 130 mm
  • 1 disque Ø 245 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en L à 90°, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø 62 mm
  • 2 ACT, desmodromique
  • 4 soupapes par cylindre
  • 898 cc (100 x 57.2 mm)
  • 148 ch à 10750 tr/min
  • 10.1 mkg à 9000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.14 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Ducati 899 PANIGALE 2015

Les plus
  • Envoutement Panigale
  • Belle puissance
Les moins
  • Monobras disparu
  • Compteur moins high tech
Celle qu'elle remplace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Ducati 899 PANIGALE 2015"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :