Motoplanete

Fiche moto KTM1290 Super Adventure S 2022 Sportive haute sur pattes

Trail

Cette KTM 1290 Super Adventure S correspond à la troisième évolution de ce gros trail puissant et technologique. La bête de Mattighofen évolue davantage sur le plan technique que d’un point de vue purement esthétique sur ce millésime.

Même si l’œil aguerri du passionné KTM remarquera aussitôt le nouveau dessin du réservoir d’essence de 23 litres, désormais en trois parties, et dont les flancs descendent de part et d’autre du moteur à la manière de ce qui se fait sur la petite sœur 890. La silhouette reste toutefois moins extravagante que sur cette dernière.

Cette évolution permet d’obtenir une meilleure centralisation des masses vers le bas et ainsi de favoriser la maniabilité. Autres évolutions qui se cachent derrière ses lignes sont l’apparition de deux radiateurs séparés au lieu d’un seul précédemment ainsi qu’un nouvel écoulement d’air sur les flancs.

Côté mécanique, cette Super Adventure conserve bien entendu le très performant bicylindre en V LC8 ouvert à 75° qui, malgré sa compacité étonnante pour un twin de 1301 cm3, développe 160 ch à 9000 tr/mn et délivre un couple de 138 Nm dès 6500 tr/mn, en retrait de 2 Nm, sacrifiés sur l’autel des normes Euro5. Une perte minime qui ne devrait absolument pas se sentir guidon en mains tellement l’offre est déjà conséquente. À noter que ce bouillant bouilleur perd 1,6 kg sur la balance et reçoit un nouvel échappement doté de deux catalyseurs et trois sondes lambda, ainsi qu’un nouveau silencieux plus imposant.

Photo de la 1290 Super Adventure S 2022Malgré cela, la 1290 Super Adventure S prend du poids, passant de 217 kg à 220 kg à sec. Outre son nouveau système de refroidissement (deux radiateurs au lieu d’un), elle reçoit de nombreuses évolutions internes avec une boîte à air revue, un système de lubrification optimisé, de nouveaux pistons et carters, ainsi que de nouveaux traitements de surface. KTM annonçant des révisions tous les 15 000 km.

Le modèle 2021-2022 reçoit également une nouvelle boîte de vitesses visant à gagner en douceur et en agrément lors des passages de vitesse. Hélas, le quickshifter si pratique reste une option.

Côté châssis, le cadre treillis en acier a été modifié pour gagner en agilité, sans toutefois nuire à la stabilité à haute vitesse. Ainsi, la colonne de direction a été reculée de 15 mm et le bras oscillant allongé d’autant. Afin de faciliter l’accès, la hauteur de selle varie désormais entre 849 et 869 mm, contre une hauteur de selle de 860 mm sur la précédente mouture.

Côté suspensions, le big trail autrichien se dote des nouvelles suspensions semi-actives WP Apex. La fourche inversée de 48 mm offre un débattement de 200 mm, tout comme le mono amortisseur arrière. En option, KTM propose un système anti plongée (anti-dive) pour limiter justement la plongée lors des freinages appuyés et puissants que permettent les étriers monobloc Brembo à fixation radiale et à 4 pistons. Ainsi qu’un système de précharge à l’arrière réglable de manière électronique.

Bien entendu, l’armada d’assistances électroniques est de tout premier plan sur cette machine haut de gamme: contrôle de traction MTC à 4 modes, ABS déconnectable, centrale inertielle à 6 axes, 4 modes de conduites (Street, Sport, Rain, Offroad) plus un mode Rally en option, etc. Le tout étant paramétrables depuis de nouveaux commodos - qui ont toujours le bon goût d’être rétro-éclairés la nuit - et via un grand écran TFT de 7 pouces. Soulignons l’apparition d’un nouveau régulateur de vitesse adaptatif (ACC, Adaptative Cruise Control) développé par Bosch et qui, comme en automobile, permet d’ajuster automatiquement la vitesse de la moto en fonction des véhicules qui la précédent afin de conserver des distances de sécurité suffisantes. Autant, cette fonction automatique peut sembler partiellement justifiée en automobile, autant à moto, cela semblemoins évident et nécessaire, tellement l’engagement et la concentration du motard diffèrent en général de celle de l’automobiliste lambda. Enfin, côté confort, notons que la bulle est réglable manuellement via une molette papillon placée à droite.

KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 1KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 1
KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 2KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 2KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 3KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 3KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 4KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 4KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 5KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 5KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 6KTM 1290 Super Adventure S 2022 - 6

Michael Levivier - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

19 349 € en France métropolitaine
* Tarif équivalent à 14,86 x le SMIC français de 2022
Le tarif de la KTM 1290 Super Adventure S 2022 a augmenté de 750€ par rapport au précédent modèle
Calculez un crédit pour cette moto

Avis

sur 13 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

KTM 1290 Super Adventure S 2022
  • Châssis
  • Cadre : treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 23 litres
  • Hauteur de selle réglable entre 849 mm et 869 mm
  • Empattement : 1 557 mm
  • Poids à sec : 220 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 48 mm, déb : 200 mm
  • Freinage 2 disques Ø 320 mm, étrier 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 19 → Commander ce type de pneu
KTM 1290 Super Adventure S 2022 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle - shifter en option
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS cornering

Galerie

Millésimes

2021

2022

2023

2024

Comparer

Comparer la 1290 Super Adventure S face à ses concurrentes

Prix

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 19349 €
BMW S 1000 XR 2022 : 18900 €
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 22490 €
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 19350 €

Accélération

KTM 1290 Super Adventure S 2022 Non communiqué
BMW S 1000 XR 2022 : 3.3 s
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 Non communiqué
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 Non communiqué

Consommation

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 5,70 l/100km
BMW S 1000 XR 2022 : 6,20 l/100km
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 6,50 l/100km
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 5,50 l/100km

Autonomie

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 404 km
BMW S 1000 XR 2022 : 323 km
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 338 km
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 385 km

Couple

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 14.1 mkg
BMW S 1000 XR 2022 : 11.6 mkg
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 12.7 mkg
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 13.1 mkg

Puissance

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 160 ch
BMW S 1000 XR 2022 : 165 ch
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 170 ch
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 150 ch

Rapport Poids / Puissance

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 1.38 kg/ch
BMW S 1000 XR 2022 : 1.24 kg/ch
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 1.28 kg/ch
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 1.61 kg/ch

Rapport Poids / Couple

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 15.6 kg/mkg
BMW S 1000 XR 2022 : 17.67 kg/mkg
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 17.17 kg/mkg
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 18.47 kg/mkg

Vitesse

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 250 km/h
BMW S 1000 XR 2022 : 250 km/h
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 200 km/h
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 200 km/h

Emission CO²

KTM 1290 Super Adventure S 2022 : 134 g/km
BMW S 1000 XR 2022 : 144 g/km
Ducati Multistrada V4 S 1160 2022 : 162 g/km
Harley-Davidson Pan America 1250 Special 2022 : 129 g/km
Comparateur
Comparer des motos

Avis (13)

Valt84 Modèle 2023
Je l'ai eu il y a 1 semaine quel plaisir avant j'avais une tracer 9 gt. Rien à voir entre ces 2 machines. Le plus c'est le shifter de la ktm, plus souple n'accroche pas Vraiment pour l'instant rien de négatif Note : 5/5
C'est ma troisième KTM après une 990 SMT et une 1190 Adventure et j'en suis globalement très satisfait à la nuance près des valises d'origine qui sont des daubes absolues voire même une superbe escroquerie compte tenu de leur prix de vente...sans oublier les supports de valises d'origine sur les anciens modèles et désormais optionnels bien que peu pratiques et bien moins conçus que les anciens !!! Note : 4/5
KTMICH38 Modèle 2023
Top machine pour tout faire. Grosse autonomie appréciable. La selle peut être refaite par un sellier pro pour 350€, ce n est pas un motif réel pour changer. Révision tous les 15000 km depuis 2013... Prestations globales de très haut niveau. 1200 km de petites routes voir chemins soit 6h a 7h de moto par jour la banane et pas envie de s'arrêter bon ok elle chauffe l été mais comme bcp Note : 5/5
Bernard Modèle 2021
Vieux motards que jamais, cela doit être ma 20eme moto, une SAS de 2021.
15 000 km en un an et demi. Par tous les temps.
Chaque fois, c'est magique. Contrairement à la 1200 GS (essayée), le motard sait où la moto passe et elle obéit au doigt et à l'oeil.
Après l'avoir achetée, j'ai fait installé (activation par valise) du mode optionnel Rally. Car elle se débrouille en tout chemin. Ce n'est pas une KTM par hasard. Attention, pour un poireau comme moi (juste eu une 350DR pendant 20 ans en TT) pas question d'aller aux extrêmes mais un chemin (pas boueux avec une monte pneu polyvalente) même défoncé ça le fait: suspension off-road, position haute, mode de conduite rally avec tirage accélérateur sport, contrôle de glissement position milieu (réglage en roulant avec la commmde du cruise control, inactif sur les modes offroad et rally), coupure abs arrière.

Les pneus... c'est le point compliqué: la monte d'origine (Mitas) ne fait que 6000km et la tenue se dégrade fortement en fin de vie. Les TKC s'usent moins vite mais en escalier et deviennent dangeureux sur route. Je suis revenu à des battlax adventure plus sûr sur la route.

La protection est plus que moyenne. Les projections de la roue arrière repeigne top case et dos du passager. Elle n'a rien d'un compromis.
C'est ce qui fait son charme.
C'est l'Aventure à tous les étages: moteur impressionnant. En mode sport, ça pousse velu. A l'accélération au feu rouge, j'ai déposé une Tla (qui n'était plus là hahaha). En position haute, elle avale les bosses. D'ailleurs, un moment rigolo sont les ralentisseurs. Grand coup de gaz, et elle les avale sans problème.
Chaque trajet devient fun.

Un seul vrai danger avec cette KTM: le permis... Les vitesses grimpent à toute ... vitesse. Elle cogne en 6ème à 80km/h. Sa vitesse de prédilection c'est 100km/h.
La consommation est raisonnable, autours de 5,5 l/100km (160 cv à nourrir) lorsque le poignet droit reste tranquil. Mais dès qu'elle est sur autouroute ou en conduite speed, la conso s'envole à plus de 8l.

Le poste de consuite est agréable. Juste la coupure automatique des clignotants qui agace et le bouton des mêmes clignotants complétement à revoir. Dommage aussi le cafouillage du commodo droit avec le bouton de feux de détresse qui est mal placé, juste au-dessus du bouton d'arrêt (keyless). Enervante aussi cette keyless. L'écran est par-contre superbe. Tout est lisible. L'accès aux menus est très ergonomique. Un bouton paramétrable de raccourci permet d'accéder à deux fonctions. Sur le menu info, on peut voir la moto avec toutes les zones "surveillées": la zone est colorée en fonction des mesures: bleu (eau et huile), la température n'est pas atteinte, vert tout est ok, orange problème (niveau d'essence, décharge batterie), rouge il faut s'en occuper (niveau d'essence mini). Vous ne risquez pas de passer à côté de l'alerte verglas: affichage d'un message, deux pictogrammes: triangle avertissement et sympole glace.

Bref, une très bonne moto à défaut d'être belle. Mais heureusement, dessus je ne vois pas sa face de Général Grievous...
Note : 5/5
Gueule d enfer
Moto super
Fiabilite au top
10000km en 6 mois
Selle confort au top
Que dire si ce n est que c est le pied d avoir 1 telle moto
Note : 5/5
Modèle 2022
Possesseur de ce modèle depuis décembre 2021 et après 19000 bornes, du bonheur à l’état pur et sauvage.
Moteur proprement fantastique, fiabilité de la machine et sensations renouvelées à chaque démarrage.
Utilisées lors de trips dans les Balkans et en Ecosse sans l’ombre d’un soucis. Une baroudeuse sauvage
Note : 5/5
Propriétaire d une 2022 je suis ravi de l ensemble sauf la tenu à haute vitesse et le confort minable de la selle pourtant confort en option
Je trouve ce problème assez rédhibitoire
J envisage de la changer à cause de la selle triumph ou bmw malheureusement
Note : 4/5
Moto qui guidon ne passez les 200 KLM h inconsevable pour une moto comme ça modèle 2019 revendu très vite depuis Note : 5/5
Modèle 2022
J'ai parcouru 39000 kms sur une SADV S de 2021.
Je n'ai eu qu'un seul petit souci au niveau d'un capteur de pression de la roue avant.
Alors les commentaires négatifs... je ne comprends pas. C'est une super bécane
Note : 5/5
Modèle 2022
bjr ,etonne de voir c est commentaires negatifs ; j en suis a ma 5 em ktm une 990 smt , 2* 1290sdgt , 1* sas2019 et sar2021 en 10ans en moyenne 15k km /ans ,,un seul soucis sur la 1er sdgt pris en garantie ,,par un concess "normal" et pour le reste que du bonheur ,,machine fantastique ,un bemol et vous le signalez dans cette esssais ,, la prise de poids ,, c est pour ca que je repasserai sur une 890 a l avenir ,,mais pour l instant ma 1290 SAr me ravi ,,aussi a l aise en chemin que sur route et autoroute seul ou a deux ,,une patate d enfer ,,une moto a sensations avec ce v twin d exception ,bonne route a tous Note : 4/5
J'ai été déjà possesseur de 1290 SA de 2015. Actuellement c'est le modèle 2021 qui dort dans le garage. Entre les deux, encore une GSA 2017.
Modèle 2015, je n'ai eu qu'un boulon de béquille cassé pour tout problème en 38000 km en 3 ans.
Modèle 2021, toujours une moto géniale et un moteur exceptionnel mais quelle déception niveau fiabilité. Problème de bague de précontrainte: la moto se transforme en planche de bois, shifter déconne après 7000 t/m, la selle passe de positon haute à basse en roulant. Ces points devraient être pris en charge d'après le concessionnaire. La batterie (au plomb) ne tient pas sa charge. Pneu de série: marque inconnue pour l'asphalte, honteux pour une moto qui au final fait 20.000 boules, gain maximisé pour KTM.
De 40 à 70 km/h, il y a du guidonnage lié au pneu arrière déformé , impossible à faire prendre en charge par KTM. Ils refusent même d'écouter le concessionnaire. KTM Belgique ne répond à rien.

L'impression générale: c'est une moto de pré-série, sortie trop vite des chaînes ou alors montées par des techniciens covid+. Objectivement, c'est une déception. Fiabilité en berne. Les concessionnaires n'ont même pas eu de formation pour ce modèle phare. Les pièces et accessoires arrivent au compte goutte.

Conclusion: Madame 1200-1250GSA (j'en ai eu deux et plus de 70.000km au total), Monsieur BMW, pas de panique ce n'est pas encore avec ce modèle-ci que vous serez inquiétés.
Note : 2/5
Possesseur de l'ancien modèle un 2020, j'ai vite déchanté quant à la fiabilité et au SAV.
En 1 an et 30000 km j'en suis à 6 pannes et des problèmes pour certaines prises en charge en garantie.

Attention, le côté wahoo indédiable lors de l'essai peut vite se transformer en effet dégout très rapidement à l'usage.

Pour ce qui est des avaries : un stator grillé, un comodo qui prend l'eau, 2 jeux de disques avant voilés, 2 mono-amortisseurs arrières qui fuient. Un véritable parcours du combattant, entre ktm et la concession, c'est la partie de ping pong et c'est moi la balle.
Sur 40 ans de pratiques cumulés et bon nombre de motos je n'ai jamais eu autant de déboires qu'en un an avec cette seule moto.
Edifiant : Pour KTM les disques de freins sont considéré comme des consommables, dixit la concession, ce qui revient à devoir changer trois fois les disques pour user un jeu de plaquettes de frein ??? Pas sérieux ni responsable, on ne joue pas avec la sécurité de ses clients.
Le problème est pourtant connu et touches plusieurs modèle de la marque,
Quant à pouvoir expliquer ces problèmes directement à KTM, Ils ne répondent pas aux mails laissés sur leur site même pas pour accuser réception de votre courriel. Pas sérieux ni respectueux. N'essayez pas de les appeler par téléphone vous serez envoyé proprement sur les roses (vécu) ,

A 20 000 euros le bout ça fait franchement réfléchir.

Certes tous ne cumulent pas les problèmes et certains n'en ont aucun à déplorer (assez rare à lire les forums dédiés) mais il n'empêche que quand c'est pour votre pomme vous vous sentez comme le dindon d'une mauvaise farce.
Note : 5/5
Mario Modèle 2021
Super moto.point négatif la selle en position haute be tient pas bien.elle se remet en position basse sans raison çestun peu dangereux. Note : 5/5
Déposez votre avis sur la KTM 1290 Super Adventure S 2022

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus