Motoplanete

Mash125 Seventy Five 2013

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Petite élégante

Roadster

Fier de son petit roadster Seventy, Mash poursuit l'offensive sur le secteur des 125. La nostalgie berce tant de cœurs que les petites taquines savent attirer les regards. La Seventy Five en joue allégrement. Avec son coté anglais et un équipement en hausse, voila de quoi attirer une clientèle friande de machines avec du cachet et une simplicité bienvenue.

La Seventy Five est construite sur la base de la 125 Seventy, à laquelle on a changé pas mal d'éléments sur la partie-cycle. La frêle fourche de 35 mm est remplacée par un élément inversée de 38 mm. Les jantes à rayons passent à 17 pouces et accueillent des pneus plus larges. Quand au freinage, il devient plus sérieux. Le disque avant est plus grand de 80 mm tandis que l'arrière vire son tambour au profit d'une galette de 220 mm. Les amortisseurs, nouveaux, sont annoncés plus fermes. La Five devrait se montrer ainsi plus rigoureuse en tenue de route. Hormis ces parties techniques, on note aussi que le réservoir gagne 2 litres, cubant au total 14 unités. Une selle plate, des grip-genoux, une gueule qui fait mouche, et nous voila face à une mini-Bonneville. Charme only you !

Le petit moteur qui anime la Mash sent aussi le vintage. Dérivé d'un vieux bloc de Suzuki, le propulseur sort sa petite douzaine de chevaux et des performances honnêtes, sans plus. Ce n'est ce qu'on lui demande prioritairement. En revanche, coté consommation, on est dans l'économie réelle : dans les 3 litres au 100. De quoi envisager plus de 400 km d'autonomie. Tant qu'on est dans les chiffres, avançons l'argument choc de cette Seventy Five, son tarif au ras des pâquerettes. Cela s'explique par son pays d'origine, la Chine. En étant fabriquée dans la plus grande économie du monde et sa capacité de production inégalée, la Mash est largement accessible à toutes les bourses. Chinoise certes, mais avec un regard français sur la production et sur le blason. On oublie tout ça, et même on s'en fout une fois captivé par le style de cette machine. Reste à vérifier la fiabilité et la finition dans le temps.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      2 295
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreMash 125 Seventy Five 2013

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 3 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Mash 125 Seventy Five 2013
      • Chassis
      • Cadre : berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 14 litres
      • Hauteur de selle : 780 mm
      • Longueur : 1 970 mm
      • Largeur : 790 mm
      • Hauteur : 1 115 mm
      • Poids à sec : 99 kg
      • Poids en ordre de marche : 110 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 38 mm
      • 1 disque Ø 298 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AV : 110 / 70 - 17
      Mash 125 Seventy Five 2013 technique
      • Transmission
      • Boite à 5 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs latéraux
      • 1 disque Ø 250 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 130 / 70 - 17

      Galerie

      Millésimes

      Avis (3)

      Jeff2A Modèle 2018
      Dommage qu\'il n\'y a meme pas un compte tours sinon la silhouette est sympa et surtout le poids est léger, et le prix aussi..pour le reste évidemment ces modèles low cost peuvent parfois réserver de mauvaises surprises. J\'en ai fait jadis l\'expérience sur un SYM Wolf dont les rayons cassaient à cause des vibrations..et là meme un entretien régulier n\'y fait rien.. Répondre à Jeff2A

      Pas de contrôle qualité... Dommage.

      James Modèle 2018
      Look sympa, position agréable pour les petits gabarits et confort correct. Par contre, les roulements de roue arrière viennent de lâcher à 1700 km !...ce qui a permis au concessionnaire de se rendre compte que le moyeu était également defectueux. Le réservoir a du être changé avant 1000 km car il fuyait. Et le pot à la révision car il rouillait...mash, c\'est la loterie. Certains n\'ont pas de problème. Et puis, il y a les autres... Répondre à James

      Fiabilité zéro

      Jean94 Modèle 2017
      Quand la SIMA se décidera à produire des motos de qualité qui ne tombent pas en panne tous les 500 km on pourra en reparler Répondre à Jean94

      Askhell
      J\'avoue .. ma seventyfive 2017 me saoule .. soucis de démarrage ( les garages ne trouvent pas pourquoi), soucis de freins (semble t-il connu à cause du répartiteur, une purge a été faite), soucis de voyant qui s\'allument sans raison ... Bon ... pour débuter, ca mets pas en confiance tout ca :\'( Participer à la conversation

      Nico
      Tu as pas eu de chance ou je pense que tu as pas pris soins de ta monture, mash s est comme tout il faut en prendre soins et les utiliser normalement. Eau coup de gens achète une moto 125 et ne se pose aucune questions sur l entretien. S est roule et on nettoie pas graisse pas et I la laisse dehors tout le temps. Mash sont des bonnes motos sans prétention et à un prix simpa. La moto de ma femme est nickel et aucun sous de rouille ou de pannes. Participer à la conversation
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
      pub

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos