Motoplanete

Mash250 Two Fifty 2019

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Coin détente chez les rétros

Roadster

Mash a bien joué son coup de poker chez les 125. Proposer des bécanes simples et pas cher, technologiquement basiques et d'un design rétro à souhait, c'était un créneau à prendre et la marque sino-française ne s'est pas loupée. Mais le monde de la moto ne s'arrête pas aux 1/8ème de litre ; il y commence plutôt. Le constructeur monte en gamme avec cette 250 Two-Fifty. Un nom au gout délicatement anglais, habilement posé sur une machine qui singe l'identité des vieilles machines d'outre-manche.

Coté design, on est en terrain connu. La Two Fifty reprend le coup de crayon de la Seventy-Five, appliquant toute la recette pour plaire à quidam. Faux airs de Bonneville, jantes à rayons, garde-boues qui brillent, fourche inversée, longue selle plate à boudins, pot saucisson, et un moteur mis en évidence davantage que sur les 125. Une petite touche de couleur sur le réservoir au niveau des genoux parachève le style. On a vu plus vilain pour se promener en ville.

Ou plus loin... dans le genre aventure, on peut tenter pas mal de choses avec la Two-Fifty, un peu de patience et beaucoup de km. Comme le road-trip de Martin Johler et Philipp Sproll qui se sont collés 18 000 kms en moins de 2 mois. La Mash les a accompagné de Pékin à Paris. En plus de cette carte de visite, la 2 et demi gagne des gages en 2017, avec une injection Delphi lui permettant de passer Euro4, un ABS (le premier de la gamme), une nouvelle selle, de nouveaux amortisseurs et des pneus à grosses sculptures.

Se promener, c'est bel et bien l'envie de la Two Fifty. Son monocylindre est avant tout fait pour ça. Avec plus de cylindrée et de watts que les Seventy et déclinaisons, cette 2 et demi offrira des reprises et un muscle plus convaincants au quotidien.
Son moteur est issu de la technologie Suzuki, d'il y a longtemps. 249 cm3 pour animer les GN et TU d'antan, avec du simple et de l'éprouvé : 2 soupapes, des ailettes pour refroidir, 1 ACT, et 23 chevaux atteints au régime de 7500 tr/mn. C'est déjà plus confortable comme moulbif, même s'il ne faudra pas trop lui en demander non plus. On tournera à 110-120 maxi, et c'est davantage vers 90-100 km/h que l'équipage en profitera le plus.
En revanche, certains détails pourront agacer au quotidien : le bouchon de réservoir sans charnière, l'absence de jauge à essence. Et puis, la Mash mérite mieux que ces commodos sortis de chez Bazarland.

Pas de surprises coté châssis, issu lui aussi de la Seventy-Five. La moto est construite autour d'un cadre simple berceau en acier avec comme périphériques une fourche inversée de 38 mm, un duo d'amortisseurs (un peu plus costauds que sur les 125), un frein à disque de 300 mm à 3 pistons pour l'avant (depuis 2017) et 220 mm pour 1 piston à l'arrière, des roues de 17 pouces et un poids à peine supérieur aux 125. La Mash Two Fifty est une ballerine avec ses 120 kilos de métal.
Elle ne prétend pas être une moto aiguisée et justement, ce n'est pas ça qui nous intéresse. Ce gentil roadster Mash, c'est le coté insouciance et bucolique d'une après-midi aux abords du lac ou un goûter improvisé sur la colline après le boulot. Ne cherchez pas plus, surtout pour un tarif aussi contenu.

M.B - Photos constructeur

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      3 595
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreMash 250 Two Fifty 2019

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Mash 250 Two Fifty 2019
      • Chassis
      • Cadre : berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 14 litres
      • Hauteur de selle : 780 mm
      • Longueur : 2 080 mm
      • Largeur : 750 mm
      • Hauteur : 1 180 mm
      • Poids à sec : 120 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 38 mm
      • 1 disque Ø 300 mm, étrier 3 pistons
      • Roue AV : 110 / 70 - 17
      Mash 250 Two Fifty 2019
      • Transmission
      • Boite à 5 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs latéraux
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 130 / 70 - 17
      • Moteur
      • Monocylindre en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par air
      • Injection Ø nc
      • 1 ACT
      • 2 soupapes
      • 249 cc (72 x 61.2 mm)
      • 23 ch à 7 500 tr/min
      • 2,20 mkg à 6 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 5,22 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déposez votre avis sur la Mash 250 Two Fifty 2019
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos