Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > GSX 750 F 1992 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Suzuki GSX 750 F
 
Suzuki

Suzuki GSX 750 F 1992

Sport-GT
Fiche créée le 09/04/2019
Suzuki GSX 750 F

          Arrivée dans les concessions françaises en 1989 (introduite au japon en 1988), le Suzuki GSX 750 F, premier du nom, arrive pour combler un vide dans la gamme du constructeur japonais.

          Le GSX-R 750 avait en 1985 ruiné la carrière des GSX-ES et EF en rendant ces motos d'à peine 2 ans, aux qualités certaines, complètement obsolètes. Ces deux modèles sportifs, mais aux qualités routières intactes, disparurent du catalogue dès 1987, ne laissant la place qu'à la supersportive GSX-R. L'absence de routières modernes de 750cc aux cotés de la sportive et de la grosse routière sportive GSX1100F laisse une grande place à la concurrence (Honda VFR 750, Kawasaki GPX ou Ducati Paso).

          Pour se battre à nouveau sur le terrain des routières à tendance sportive, Suzuki n'y va pas par quatre chemins, prend le meilleur de sa gamme et s'inspire de la concurrence, tout en maintenant le cap de sa politique de prix ultra compétitifs. Ainsi, le 4cylindres sera celui du GSX-R de 1988 et se voit modifié pour répondre aux exigences routières du F: plus de souplesse et un meilleure rendement sur les régimes intermédiaires (au détriment de la puissance en haut bien évidemment). La puissance atteint tout de même 100 chevaux à 10.500 trs/min (La puissance annoncée passera par la suite à 92ch) pour un couple de 7,5 mkg 1.000 tours plus bas. Un tel berlingot hisse tout de suite la petite nouvelle au niveau du luxueux Honda VFR. Moins souple que le V4 Honda, il a su garder une part du caractère rageur du R et offre des performances de haut niveau (+230 km/h).

          Pour la partie-cycle, Suzuki s'est contenté de développer un cadre périmétrique (à double berceau démontable) en acier, simple, peu onéreux à la production mais efficace. La fourche conventionnelle de 41 mm de diamètre a un débattement de 125 mm, tout comme le mono amortisseur réglable en détente et précharge. L'accord des suspensions et la géométrie du cadre assure un bon compromis entre maniabilité et stabilité sans être exempt de tout reproche (fourche un peu souple).
La partie freinage, quant à elle, est composée d'un double disque de 290 mm à l'avant pincé par des étriers à 2 pistons et d'un simple disque de 250mm (étrier monopiston) à l'arrière. Ces composants procurent un freinage efficace, rassurant pour les débutants mais parfois considéré comme manquant de mordant et d'endurance par les plus sportifs.
L'ensemble fait preuve d'une très bonne homogénéité, rendant la machine agréable au pilotage et accessible au plus grand nombre dans le cadre d'une utilisation purement routière.

          L'esthétique singe quelque peu la concurrence avec un habillage qui enferme complètement les organes mécaniques de la machine, à la façon des Honda CBR ou Ducati Paso. La ligne reste néanmoins suffisamment originale pour être reconnue de suite. Plus ronde, plus ramassée qu'un VFR, elle est distancée par la famille Honda (VFR et CBR) sur le terrain de la qualité perçue et de la finition. La qualité des plastiques est moins heureuse que chez la concurrence et ces derniers se rayent et vieillissent plus vite. Suzuki paye ici sa politique de prix bas. Les coloris, eux, sont restés assez sobres (noir, gris, rouge), bien que le F ait subi comme le reste de la gamme, les décorations « Tag » des années 1992-1993.

          En proposant une routière sportive 25% moins chère (44.096 FF en 1990) que sa concurrente directe (57.996 FF pour une VFR, la même année), le constructeur a très vite était excusé des petites lacunes de finition ou d'équipement (absence de montre, béquille centrale...). Preuve de sa réussite, ce premier GSX 750 F restera au catalogue de l'importateur français jusqu'en 1998, date de sortie de sa première grosse évolution esthétique. Ses caractéristiques techniques n'évoluèrent que très peu durant ces 9 années, se drapant avec le temps dans un costume de routière économique, fiable et sans histoire, laissant à d'autres le soin de se battre sur le terrain des routières sportives (Suzuki RF 600 & RF 900 sorties respectivement en 1993 et 1994).

Tanthallas - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Suzuki GSX 750 F 1992

Suzuki GSX 750 F
  • Chassis :
  • Cadre : Double berceau en tubes d'acier
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 790 mm
  • Longueur : 2250 mm
  • Largeur : 730 mm
  • Hauteur : 1180 mm
  • Empattement : 1470 mm
  • Poids à sec : 209 kg
  • Poids en ordre de marche : 224 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 125 mm
  • 2 disques Ø 290 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 110 / 80 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 136 mm
  • 1 disque Ø 250 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 150 / 70 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : mixte air/huile
  • 4 carburateurs Ø 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 748 cc (73 x 44.7 mm)
  • 100 ch à 10500 tr/min
  • 7.5 mkg à 9500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2.09 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki GSX 750 F 1992

Les plus
  • Prix
  • Polyvalence
  • Caractère moteur
Les moins
  • Finition
  • Sportivité limitée
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki GSX 750 F 1992"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :