Motoplanete

TriumphTiger 850 Sport 2021

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Tigrou et ses baskets

Trail

Avec ses Tiger, Triumph possède l’une des plus impressionnantes gamme de trails sur le marché. Entre les 900, 1200, XC, XR, XCa, XRx, Alpine, Desert, Rally, GT, etc, le nombre de modèles tant que de versions est assourdissant.

Comment on fait pour faire simple? On commence par le début. Ca s’appelle l’entrée de gamme, c’est les prémices de l’aventure, et ça se prénomme Tiger 850 Sport. Serait-ce le petit frère du 1050 Sport?

Pas du tout! On est bien loin de sa philosophie, genre Speed Triple sur échasses. Le 850 est un trail routier mid-size polyvalent, plus gentil, plus accessible, sans rapport avec les Street Triple, pas vraiment sportif mais déjà sûr de lui. Un sentiment de déjà-vu? Normal, car il s’agit du récent 900 Tiger tout simplement rebaptisé et réaménagé en puissance.

Sur ce coup-là, Triumph ne s’est pas cassé la tête. Des clignos différents, un nom plus dynamique, des coloris modifiés et paf, la bécane change d’identité. Seulement en coup d’œil car pour le reste, absolument tout a été transposé. Châssis, périphériques, habillage, gabarit, design…tout.
On apprécie quand même les nouvelles décos; le gris / noir de l’ex-900 n’était pas bien gai. Les graphismes bi-ton plus punchy du 850 sont franchement plus agréables.

Triumph Tiger 850 Sport Son nom au parfum de cylindrée sous-entend qu’il aurait perdu du volume au niveau de son moteur. La vérité est ailleurs. Le trois-cylindres cube 888 cm3 comme dans toute la famille 900 (Rally et GT, avec ou sans Pro). Le constructeur l’a seulement descendu en puissance. 10 chevaux et 1/2 mkg de couple perdus pour le cadet des Tiger. Il lui reste quand même 85 chevaux à 8500 tr/mn, soit une bonne lampée de plus que sa rivale désignée, la BMW F 750 GS. Elles font quasiment jeu égal dans le domaine du couple, où l’anglaise donne un maxi de 8,4 mkg à 6500 trs. La teutonne en offre 0,1 de plus. Pas suffisant pour faire la différence.

Des watts en moins mais réguliers afin d’acclimater plus facilement ceux qui découvrent le monde du trail by Triumph. Une volonté d’élargissement qui se traduit également par la possibilité de le brider en A2; chose que le 900 ne pouvait pas faire. Ou plutôt, qui était réservé aux versions de meilleur standing.
Un embrayage assisté et anti-dribble réduit l’effort et les possibilités de blocage de la roue arrière.

Plus abordable OK, mais ça reste une Triumph. C’est-à-dire une moto où l’appel de la noblesse fait partie des obligations. Voyez par exemple les étriers de frein avant Stylema. Du haut de gamme, un potentiel de freinage redoutable, mais trop premium pour cette machine. A quoi ça sert d’avoir les mâchoires d’une hypersport de premier plan sur un trail de cet acabit…
Approche pré-bourgeoise également pour l’équipement technologico-numérique. Ce sont les frangines 900 qui en sont le plus blindées mais le Tiger 850 Sport n’a pas à se plaindre. Rien que son écran TFT de 5 pouces claque immédiatement un sentiment de niveau supérieur. Ensuite, il se mène avec un choix de 2 Modes de conduite (Rain et Road), d’un contrôle de traction commutable et de l’ABS.

Triumph Tiger 850 Sport C’est Marzocchi qui s’occupe des suspensions, avec une fourche inversée de 45 mm et un mono-amortisseur où peut se régler la précharge. Un peu maigre comme possibilités d’ajustements, mais c’est le sort de toutes les entrées de gamme. Par contre, le Tiger se rattrape sur d’autres arrangements. Le pilote peut régler la bulle sur 50 mm avec une seule main, la selle à 810 ou 830 mm ainsi que l’angle du guidon. Pas de béquille centrale à bord ni de protège-mains. La plupart des utilisateurs seront plus sensibles à deux éléments pour pouvoir roulerlongtemps: la contenance de 20 litres du réservoir; et la présence d’une prise 12V pour brancher les accessoires (GPS, téléphone, MP3, cafetière, gonfleur de matelas, …).

Le 900 Tiger de base semblait perdu, morose, délaissé par rapport à ses déclinaisons Rally et GT. En devenant 850 Sport, il gagne en identité ce qu’il perd en watts. Triumph lui a trouvé un nouvel objectif, d’autres chemins, et l’affiche à un tarif un chouia diminué. 400 euros de moins que son prédécesseur. Cela fait tout de même 2 plaques d’écart avec son cousin GT. Mais pile-poil à la hauteur de la nouvelle Tracer 9. Ce ne sera pas une partie de sport pour le 850 Tiger mais un beau défi.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      11 400
      Prix neuf
      Financer votre moto

      Assurez votreTriumph Tiger 850 Sport 2021

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Triumph Tiger 850 Sport 2021
      • Chassis
      • Cadre : Berceau en acier tubulaire
      • Réservoir : 20 litres
      • Hauteur de selle : 810 mm
      • Largeur : 830 mm
      • Hauteur : 1 410 mm
      • Empattement : 1 556 mm
      • Poids à sec : 192 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 45 mm
      • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monobloc Brembo 4 pistons Stylema
      • Roue AV : 100 / 90 - 19
      Triumph Tiger 850 Sport 2021 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports , manuelle
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 170 mm
      • 1 disque Ø 255 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 150 / 70 - 17
      • Moteur
      • 3 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : liquide
      • injection Ø nc
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 888 cc (78 x 61 mm)
      • 85 ch à 8 500 tr/min
      • 8,40 mkg à 6 500 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 2,26 kg/ch
      • Compression : 11.27 : 1
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis (1)

      Tarn

      Modèle 2021
      Elle me tenterait presque, malgré sa puissance relativement modeste et son vilain bec de canard ... Je veux l'essayer, ainsi que la nouvelle Tracer 9 de 2021, pour voir laquelle des 2 je préfère. Répondre à Alain81
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos