Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > YAMAHA > YZF-R1M 1000 2018 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Quand la R1 veut en donner plus !!!

Yamaha YZF-R1M 1000

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Yamaha

Nouveauté : Yamaha YZF-R1M 1000 2018

Sportive
Fiche créée le 09/11/2017
Yamaha YZF-R1M 1000

          La Yamaha R1M est devenue un cru classé. Son premier millésime, le 2015, fut un tel succès que sa production en série limitée a évolué en dotation pérenne. Chaque année voit son lot de R1M, cependant dans des proportions très réduites. La machine se fait désirer, et elle a raison tant son efficacité la place parmi les meilleurs sportives du moment.

          Pour 2018, pas de modification quand à la procédure pour s'en offrir une. Cela se fait en ligne, sur le site dédié https://r1m.yamaha-motor.eu. Pour la prochaine tournée, la primeur ouvre à partir du 27 novembre 2017.
Concernant la moto en elle-même, y a du neuf. On passera rapidement sur la déco à peine revue, laissant apparaitre plus de carbone. Les évolutions concernant les parties électroniques. Le shifter, de série, ne pouvait agir qu'à la montée des rapports. Désormais, il fonctionne aussi au rétrogradage, avec un choix de 2 réglages : le mode 1 pour plus de rapidité et de performance – le mode 2 pour plus de fluidité. Il était temps de faire mieux, car la concurrence (surtout européenne) propose le Up&Down depuis un bon moment.

          L'une des spécificités et grosse plus-value de la R1M, ce sont ses suspensions Öhlins. Semi-actives s'il vous plait ! Un update les fait passer en version Smart EC 2 ERS. Ce nouveau système se veut plus intelligent tout en étant plus dynamique, notamment grâce aux nouvelles fonctions de soutien au freinage, à l'accélération et en virage. Ainsi parée, la R1M "évo" offre plus de grip à l'avant, plus de motricité et une stabilité améliorée.
Quitte à toucher l'électronique, les ingés en ont profité pour revoir la cartographie moteur et améliorer l'efficacité de l'anti-wheeling.

         Génèse de la Yamaha R1-M :

          Avec sa grosse évolution 2015, la R1 a remis les idées en place à bon nombre de concurrentes. Le moteur conserve le calage cross-plane mais délivre 200 chevaux. Yamaha l'a un peu recalibré en 2017 afin qu'il satisfasse aux normes Euro4. Le cadre Deltabox est inédit, tout comme le bras oscillant, les jantes allégées, le design très typé M1 et la technologie numérique embarquée. Dans cette version M, on distingue immédiatement un signe qui ne trompe pas : la couleur dorée des suspates.
Le système ERS 2 de Öhlins travaille avec le capteur inertiel à 6 axes - celui-ci se sert des données reçues pour ajuster la fourche et l'amortisseur en temps réel. Comme les données sont vérifiées 125 fois par seconde, la centrale de bord sait constamment dans quelle situation dynamique est la moto et peut ainsi déterminer la compression et la détente optimum pour les suspensions. Ensuite, les servomoteurs agissent directement sur les éléments suédois.

          En bonne pistarde exclusive, la R1M est recouverte d'un habillage en carbone (carénage intégral, garde-boue avant et capot de selle). Certaines parties sont recouvertes d'un film transparent pour bien identifier la noblesse du matériau, d'autres parties sont peintes.
Autre spécificité, le réservoir de la M est en aluminium ultrapoli. Yamaha a voulu accentuer le contraste avec le cadre noir en appliquant le même traitement ultrapoli sur le bras oscillant.

          Vous vous en doutez, la R1M ne s'adresse pas à tout le monde. Son équipement, son potentiel et son tarif la réserveront à des pilotes confirmés. Déjà prête à courir, la R1M est chaussée d'origine d'un pneu arrière plus large que sur la R1, un 200. Les gommes choisies, quasi slicks, ont été conçues spécialement par Bridgestone pour ce modèle.
Elle vous invite à claquer tout de suite un temps, et à prendre un gros plaisir sur circuit. Et elle enregistre tout ce que vous faites. Une fois la session terminée, vous pouvez vous connecter avec l'unité de contrôle de bord, installée en série sur cette M, pour observer et analyser vos données de course, tels les temps au tour, la vitesse, l'ouverture des gaz, le suivi GPS, l'angle d'inclinaison, etc...

          Les proprios de R1M recevront une invitation pour le Yamaha Racing Experience. Les participants auront un programme riche et constructif, avec des ateliers de réglage des machines et des briefings d'avant-course pour que les clients de la R1M utilisent en toute confiance leur machine et bénéficient de tous ses avantages. Après ces briefings, tous les pilotes pourront exploiter l'électronique de pointe de la R1M lors de plusieurs sessions sur circuit supervisées par d'actuelles et anciennes gloires du monde de la course.

Durant ce stage, ils pourront également s'entretenir avec les experts Yamaha Racing sur des sujets techniques. Des techniciens des secteurs des pneumatiques, de la suspension et des tenues vestimentaires seront également à leur disposition pour leur dispenser des conseils.

          Avec cette R1M, les pistards vont avoir de quoi se faire plaisir. Les plus saignants regretteront de ne pas avoir une petite dose de chevaux en plus, histoire de marquer encore plus le coté exclusif. Et on se demande pourquoi cette version dotée du top des suspensions et d'un habillage en carbone pèse un kilo de plus que la R1 standard ?!?
Soyons exigeants et réalisons : qu'avons-nous dans ces 201 kilos ? Une meule quasi de piste, du Öhlins piloté, 200 chevaux, des bielles en titane, un shifter, un contrôle de traction secondée par le contrôle de la glisse du pneu arrière, un anti-wheeling, un mode d'assistance au départ, un ABS intégral, 4 cartographies et 4 modes de conduite, un tableau de bord full digital avec deux types d'affichage (route ou piste), de la télémétrie et des pneus course. A se demander si c'est le pilote qui a envie de la R1 ou l'inverse ?!?

M.B - Médias constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Yamaha YZF-R1M 1000 2018

Yamaha YZF-R1M 1000
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique Diamond en aluminium
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 860 mm
  • Longueur : 2055 mm
  • Largeur : 690 mm
  • Hauteur : 1150 mm
  • Empattement : 1405 mm
  • Poids à sec : 180 kg
  • Poids en ordre de marche : 201 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Öhlins Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur Öhlins , déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 200 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 998 cc (79 x 50.9 mm)
  • 200 ch à 13500 tr/min
  • 11.5 mkg à 11500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 0.9 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Yamaha YZF-R1M 1000 2018

Les plus
  • De gros chevaux (200)
  • Sublime à piloter
  • Suspensions Öhlins électroniques
  • Gros package
Les moins
  • Moins sexy que feu la SP
  • Pas plus de watts que la R1 standard
  • Prix
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Yamaha YZF-R1M 1000 2018"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :