Motoplanete

Ducati848 evo 2011

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Aux frontières de la piste

Sportive

Depuis le duo 916 748, Ducati a toujours proposé du rêve avec un gros modèle aux accents de Superbike, et une petite frangine plus accessible mais doté des mêmes habits de fantasme, le coffre en moins. Avec la 848, on a franchit un palier supplémentaire : elle reprenait la sublime silhouette de la 1098, et dans le twin, on avait de la grosse cavalerie de dispo – le tout pour le prix d’une hypersport japonaise.

Cette volonté d’amener le SBK dans les pognes de plus de motards a logiquement conduit l’italienne a en offrir encore plus. C’est la mission de cette 848 evo, qui cache bien son joue tout en se montrant diablement provocatrice. Que se rassurent les fans : le dessin de la belle demeure ! Les pots sous la selle, l’impressionnant monobras, le cadre treillis intemporel sont de concert. Aussi belle, aussi racée, il faudra jeter un coup d’œil attentif à l’autocollant ‘evo’ pour la reconnaitre. Ou fouiller dans les entrailles de la bête. Voyons voir… Ah ben vi : Ducati a encore pioché des pièces et des solutions dans le département compétition pour rajouter des watts à la 848. De 136, la puissance grimpe à 140 chevaux. Le twin Testastretta Evoluzione annonce désormais la même patate que feu la 999 de 2005, pour un poids de 168 kg (18 de moins que l’ex hypersport). Un peu de couple en plus et le bouilleur se permet de claquer la barre des 10 mkg. La solution ? En provenance directe du MotoGP : de nouveaux conduits d’admission de forme elliptique permettent une section de passage de l’air plus efficace de 30%, équivalente à du 60 mm. Avec ça, le bicylindre respire vigoureusement, et les chambres de combustion comprime les gaz beaucoup plus fort. Le taux de compression atteint ici 13.2 à 1. La levée des soupapes évolue de 11.5 à 13 mm. Plus loin, on trouve 2 sondes lambda et des pots catalytiques. Plus puissante, la 848 est aussi plus propre, passant le régime draconien d’Euro3.
Comme pour mieux se confondre avec le nouveau coloris ‘Stealth sombre’, les cartes moteur sont peints en noir (rappelons que ceux de la 848 ont été les premiers à être fabriqués sous vide avec le procédé Vacural – plus de rigidité, une épaisseur de paroi uniforme et un gain de poids à l’arrivée).
Bonus : le twin développe plus de watts, et exige moins d’entretien. L’intervalle de révision passe à 12 000 km.

Petite 1098, la 848 avait récupéré beaucoup du châssis de son ainée. La 848 evo a encore moins de scrupules. Elle s’approprie le cadre treillis au tubes de 34 mm épais de 1.5 mm, son monobras de ouf, la fourche inversée de 43 mm, et son prénom evo signifie qu’elle pique aussi le freinage monobloc et un amortisseur de direction. Avec des disques Brembo de 320 mm et des étriers radiaux monoblocs, la diva va encore améliorer son feeling. Pour gagner un peu de poids (les pots catalytiques, ça pèse), le berceau avant est à présent en magnésium.
Fan du MotoGP et du SBK, vous ne serez pas déçu par l’électronique de bord. Le tableau de bord tout digital n’est peut-être pas très lisible quand on veut savoir rapidos le régime moteur, mais il vous donne tout ce que vous voulez savoir d’un coup de pouce sur le commodo : régime, vitesse, temps au tour, température ambiante, tension de la batterie, température d’eau, indicateur de maintenance, double trip + décompte de réserve, et panneau de contrôle du DDA le cas échéant. Le DDA ? Ah oui, j’avais oublié. Le système d’acquisition de données est disponible en option sur la 848 evo.

Ducati 848 evo 2011 - 1Ducati 848 evo 2011 - 2Ducati 848 evo 2011 - 3Ducati 848 evo 2011 - 4Ducati 848 evo 2011 - 5Ducati 848 evo 2011 - 6

Et elle sera dispo quand cette Ducati 848 evo ? Au salon de Milan ? En 2011 ? Non, non, tout de suite. Et pour un tarif à peine supérieur à la 848 2010. Avec ses améliorations, elle sent encore plus la piste et la compétition – un ersatz quand on pense que sa cylindrée l’exclue de tout championnat (trop de cylindrée pour le supersport, et pas assez face aux grosses 1000). Mais avouez qu’au niveau gueule, et avec 140 bourriques dans le moulbif, y a sacrement de quoi se faire plaisir.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Forte puissance
  • Silhouette toujours superbe
  • Freinage amélioré

Lesmoins

  • Pas de place en compet
  • Prix

Tarifs

14 500
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreDucati 848 evo 2011

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis

Remplace

848 2010
848 2010
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Ducati 848 evo 2011
  • Chassis
  • Cadre : treillis tubulaire en tubes d'acier
  • Réservoir : 15.5 litres
  • Hauteur de selle : 830 mm
  • Longueur : 2 100 mm
  • Hauteur : 1 100 mm
  • Empattement : 1 430 mm
  • Poids à sec : 168 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 127 mm
  • 2 disques Brembo Ø 320mm, étriers radiaux monoblocs 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17
Ducati 848 evo 2011 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaine
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 245 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre en L à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 60 mm
  • 2 ACT, desmodromique
  • 4 soupapes par cylindre
  • 849,40 cc (94 x 61.2 mm)
  • 140 ch à 10 500 tr/min
  • 10 mkg à 9 750 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1,20 kg/ch
  • Compression : 13.2 : 1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2011

Agrandir ou voir la fiche de la 848 evo 2011 Agrandir ou voir la fiche de la 848 evo 2011 Agrandir ou voir la fiche de la 848 evo 2011

2012

Agrandir ou voir la fiche de la 848 evo 2012 Agrandir ou voir la fiche de la 848 evo 2012 Agrandir ou voir la fiche de la 848 evo 2012

Comparer

Comparer la 848 evo face à ses concurrentes

Couple

Ducati 848 evo 2011 : 10 mkg
Suzuki 750 GSX-R 2011 : 8,80 mkg
Triumph 675 Daytona 2011 : 7,40 mkg

Puissance

Ducati 848 evo 2011 : 140 ch
Suzuki 750 GSX-R 2011 : 148 ch
Triumph 675 Daytona 2011 : 125 ch

rapport Poids / Puissance

Ducati 848 evo 2011 : 1 kg/ch
Suzuki 750 GSX-R 2011 Non communiqué
Triumph 675 Daytona 2011 : 1 kg/ch

Vitesse

Ducati 848 evo 2011 : 270 km/h
Suzuki 750 GSX-R 2011 : 270 km/h
Triumph 675 Daytona 2011 : 257 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (1)

relisez vous

billy Modèle 2013
c\'est assez lourd de voir autant de fautes d orthographe, faites un effort !! Répondre à billy
Voir plus de commentaires
Déposez votre avis sur la Ducati 848 evo 2011
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Actus