Motoplanete

Ducati1299 Panigale Superleggera 2017

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

L'ultime intercepteur

Sportive

Ce coup-ci, peut-être que Ducati a été trop loin ! Ou a simplement ouvert une nouvelle voie, montré la route à suivre, voire annoncé le début d'une ère où sera démocratisé le carbone. N'allons pas avec tant de hâte vers le futur ; concentrons-nous sur la luxure. Car c'est bien cela que promet la Ducati 1299 Superleggera, malgré le discours très sportif et technologique qu'elle défend. Cette sportive écrase bien des références, devenant la Panigale la plus... non, c'est plus que ça. Devenant la sportive de série la plus légère et la plus puissante de l'histoire motocycliste ; homologuée pour la route, entendons-nous bien. Et malgré cette carte de visite alléchante, la 1299 Superleggera, c'est encore plus que ça.

Belle comme une simple Panigale, mais parée d'une déco qui vous gifle instantanément, terminée par des silencieux relevés similaires à ceux de la machine de WSBK ; la machine captive avant de mordre. Venons-en vite au fait au fait. Et situons-la : la précédente Superleggera, la 1199, était une tentation folle, avec son lot de pièces en carbone et son châssis à forte teneur en magnésium. Cette 1299 déplace tous les curseurs au maximum, à mi-chemin entre la recherche aéronautique et la NASA. Le point stratégique, celui qui calme tout le monde : son cadre, son bras oscillant et ses roues sont en carbone ! Saisissant. Outre la haute qualité mise en avant, ces pièces peuvent se targuer d'offrir une légèreté et une rigidité accrues. Mais hallucinons un instant : le cadre-coque, donc en fibre de carbone assaisonné d'inserts en aluminium, ne pèse que 2.6 kilos. Pour comparer, il revendique 40% de masse en moins, soit 1,7 kilos de moins que l'élément en alu des Panigale normales.

Ducati 1299 Panigale Superleggera 2017

Le monobras est tout aussi ahurissant, bénéficiant de la même perfusion technologique. Cela lui permet de grappiller 18% d'allégement par rapport à la pièce alu des 1299 Panigale, soit 900 grammes de moins. Cet élément annonce 4,1 kilos sur la balance.
Encore un peu de carbone ? Non, beaucoup. Pour les jantes, avec des moyeux en aluminium. De quoi réduire le poids de 1.4 kilos ; et assurer un petit 4 kilos pour la paire. Pour mieux se représenter le gain, précisons qu'un duo de roues en magnésium forgé, c'est approximativement 6 kilos. Et fabriquées en alu classique, on tape au-dessus des 10 kilos.
La fibre noire s'évertue aussi pour la boucle arrière, le carénage, le garde-boue avant, la protection de la tubulure arrière d'échappement et celle de l'amortisseur latéral, les carters des courroies de distribution, et les platines de cale-pieds. On en viendrait presque à trouver banal que la plupart des vis de la moto soit fabriquées en titane ou en aluminium.
Tout ça pour vous dire que le poids chute à....... 156 kilos à sec ! Et 167 tous pleins faits. Sans compter que… Eh oh, quid ? Elle a grossi de 1 kilo par rapport à la 1199 Superleggera malgré toutes les pièces allégées ?!? Certes, mais les échappements pèsent lourd avec le matos nécessaire pour satisfaire Euro4. Mais nous allons voir que ça peut s'arranger ;-).

La 1299 Superleggera ne flatte pas que par sa propension de carbone. Elle sait s'entourer des meilleurs équipements qui soient. Les liaisons au sol sont confiées à Öhlins. Et le matos est plus que beau. Une superbe fourche FL936 tient le train avant, affichant un régime de 1350 grammes par rapport à celle de la Panigale R. Elle reçoit le renfort de disques de frein de 330 mm, mordus par des étriers Brembo M50, eux-mêmes contrôlés par un maitre-cylindre Brembo MCS 19.21. Sous la cuisse, un amortisseur TTX 36 avec un ressort en titane. Il pèse 500 grammes de moins que celui de la R. Encore du poids de gagné, un freinage plus que redoutable, et une efficacité qu'il sera quasi impossible de prendre en défaut. Accrochez-vous à ce que vous pouvez à l'ouverture des gaz, et n'hésitez pas à la jeter dans les virages avec survitesse et conviction. Avec ses roues en carbone réduisant l'inertie de 26% pour l'avant et 44% pour l'arrière, la Superleggera ne fait pas que tourner plus vite, elle se catapulte dans les tournants.

Ducati 1299 Panigale Superleggera 2017

Châssis d'exception, moteur d'exception. Le Superquadro de 1285 cm3 implanté ici diffère de celui des Panigale (std et S) par l'implant de pièces racing et une puissance en hausse. Jamais bicylindre de série ne fut plus puissant, ni chez Ducati, ni ailleurs. Des entrailles de la Superleggera sortent une furie de 215 chevaux à 11 000 tr/mn. Violence assurée. Le couple cavale à 15 mkg une fois atteint les 9000 trs. Et ça peut-être pire, car nous parlons de la version route homologuée. Rajoutez-lui le kit racing et sa ligne en titane Akrapovic pour tutoyer la folie. Elle permet de gagner 5 chevaux et de craquer 4 kilos. La 1299 Superleggera est maintenant dans toute sa splendeur avec 220 chevaux pour tracter 163 kilos de matériaux nobles.

Quelles différences entre le (déjà très poussé) moteur de la Panigale et celui de la Superleggera ? Un vilebrequin allégé avec des inserts d'équilibrage en tungstène, de nouveaux arbres à cames, des bielles et des soupapes (plus grandes) en titane, des pistons avec 2 segments, des culasses redessinées et des chemises de cylindre en aluminium. Les carters sont moulés au sable et l'embrayage est renforcé. Outre l'amélioration des performances, ce moteur est 2,1 kilos plus léger que son homologue Panigale.
Ah, et puis, on gagne aussi du poids avec une batterie au lithium (1.7 kg).

Ducati est engagé depuis longtemps en Superbike, un peu moins mais avec panache en MotoGP. Ce qui lui a permis d'engranger et d'entretenir une forte expérience de la compétition. Et toute l'électronique qui va avec. Celle-ci est en grande partie transfusée dans la Superleggera. Une liste imposante d'assistances au pilotage vit et agit dans ce monstre de puissance : Riding Modes, Power Modes, ABS cornering, DTC, DWC, DSC, DPL, DQS u/d, EBC, DDA+ w/GPS module.
C'est imbuvable et incompréhensible ! Faisons plus simple. Mais précisons d'abord que la 1299 Superleggera récupère la centrale inertielle Bosch IMU à 6 axes. Cela offre plus de précision et d'interaction avec l'électronique de bord.
- Le contrôle de traction DTC Evo, présenté sur la 1299 Panigale S Anniversario, est encore plus précis ;
- le DSC, nouveau, agit sur le moteur comme le DTC et permet un contrôle de la glisse ;
- l'anti-wheling DWC Evo est affiné ;
- le Ducati Power Launch DPL est un assistant au départ arrêté ;
- l'ABS cornering est l'anti-blocage actif en virage, permettant de moduler la pression sur les freins en fonction de l'angle pris par la moto ;
- l'Engine Brake Control EBC permet de paramétrer le frein moteur ;
- le DDA+ w/GPS module permet d'enregistrer et d'analyser les données de son pilotage. Comme son nom l'indique, il est couplé à un GPS ;
- Les Riding Modes, soit Modes de Conduite, permettent plusieurs configurations des diverses assistances de la moto ;
- Les Power Modes représentent les différentes cartographies d'injection ;
- Et enfin le DQS u/d. C'est le shifter maison. Le Ducati Quickshift Up&Down permet de monter et descendre les rapports d'un coup de botte sans toucher à l'embrayage.

Ducati 1299 Panigale Superleggera 2017

Inutile d'être réaliste. Cette Ducati n'engage qu'au rêve, sans espoir de s'accrocher à une réalité économique, rationnelle ou raisonnable. Et tout le monde s'en fout d'être sage et cartésien quand on parle de cette Panigale très spéciale. Les ingénieurs ? Ils se sont lâchés comme jamais. Les futurs proprios ? Ils se sont faits plaisir, le ticket d'acquisition fortement plombé n'étant pas le plus important. Les gens comme nous, admirateurs autant qu'envieux ? On ne peut qu'être sous le charme devant tant de technologie. Preuve supplémentaire que la 1299 Superleggera est plus proche du fantasme que de la moto : les 500 exemplaires prévus ont tous été vendus avant même la présentation officielle.

La Ducati 1299 Superleggera sera livrée avec un kit course comprenant :
- Une housse de protection
- Une ligne racing Akrapovic en titane faisant gagner 5 chevaux et 4 kilos
- Une béquille de stand avant et une arrière
- Une bulle racing
- Des caches recouvrant les ancrages des rétros
- Un kit pour virer le support de plaque

Et il y a un bonus dans la boite. Les futurs propriétaires de 1299 Superleggera pourront vivre une expérience unique: une journée sur un magnifique circuit italien réservé en exclusivité pour l'occasion, en compagnie de l'équipe et des pilotes de Aruba.it Racing Ducati Superbike Team, protagonistes du championnat du monde Superbike.

Et ce n'est pas tout : les participants à la journée auront la possibilité d'essayer la Ducati Panigale R Superbike, moto officielle engagée dans le championnat du monde des motos dérivées de série, avec l'assistance de l'équipe officielle.

M.B - Médias constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      80 000
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreDucati 1299 Panigale Superleggera 2017

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Ducati 1299 Panigale Superleggera 2017
      • Chassis
      • Cadre : structure monocoque en carbone
      • Réservoir : 17 litres
      • Hauteur de selle : 830 mm
      • Empattement : 1 456 mm
      • Poids à sec : 156 kg
      • Poids en ordre de marche : 167 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Öhlins FL936 Ø 43 mm, déb : 120 mm
      • Double disque Ø 330 mm, étrier radiaux monobloc 4 pistons Brembo M50
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Ducati 1299 Panigale Superleggera 2017 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur Öhlins TTX36 en titane et monobras en carbone, déb : 130 mm
      • 1 disque Ø 245 mm étrier 2 pistons
      • Roue AR : 200 / 55 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en L à 90° , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø nc
      • 2 ACT, desmodromique
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 285 cc (116 x 60.8 mm)
      • 215 ch à 11 000 tr/min
      • 15 mkg à 9 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 0,73 kg/ch
      • Compression : 13:1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (2)

      Re-enfumage !

      Modèle 2017
      Bien vu Steph ! j\'étais en train de faire les calculs quand j\'ai vu ton msg... Peut-être considèrent-ils qu\'il n\'y a pas besoin du plein d\'essence pour la mise en marche, qu\'il ne faut que quelques litres... Bref, c\'est une machine qui nous vend du rêve alors on va pas chipoter pour quelques kilos, le rapport poids/puissance reste phénoménale !! Guillaume Répondre à Guillaume

      Enfumage?

      Modèle 2017
      C\'est bizarre, mais il y a un problème avec les poids annoncés. 156kg a sec et 167kg tout plein fait??? Rien que le résevoir d\'essence fait 17 litre. 17 litre d\'essence c\'est 12,75 kg. 156 a sec 12,75 d\'essence c\'est 168,75 kg... Donc il n\'y a pas le plein d\'essence, il n\'y a pas d\'huile moteur, pas d\'huile dans la fourche, pas de liquide dans les freins, BREF c\'est pas possible !!! Ils sont vraiment fort ces Italiens LoL Steph Répondre à Steph
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos