Motoplanete

DucatiMultistrada V2 937 2022

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Joie des abordages

Trail

A l’origine, la Multistrada fut conçue pour offrir une toute autre expérience au sein de l’offre Ducati. Un OVNI dans la gamme; mais aujourd’hui, on voit mal comment le constructeur pourrait s’en passer.
L’entrée dans cette famille se fait avec la Multistrada V2. Une nouvelle appellation pour mieux marquer la différence technique entre le moyen et le gros trail. Comme il est le cas pour les Superbike Panigale.

Cette V2, elle n’est pas vraiment nouvelle. On pourrait presque dire que c’est justela 950 un poil rafraichie. Question design, c’est flagrant. Hormis l’habillage qui se prolonge désormais sous la selle, on ne peut guère différencier la version d’hier de celle d’aujourd’hui. Cette MTS ne cherche même pas à reprendre des expressions de la V4. Quelque part tant mieux: elle en tire plus de personnalité.

En fouillant un peu, on trouve bien quelques éléments hérités de la surpuissante Multistrada. Ils ne changent pas la plastique mais auront plus ou moins d’influence sur les prestations de la V2. D’abord les repose-pieds, plus bas de 10 mm. Ensuite les rétros, plus légers de 700 gr que sur la 950. Puis on conclut avec des flasques de frein en alu (- 500 gr) et des jantes dérivées de la V4. Les roues permettent un gain de poids de 1700 grammes. Loin d’être négligeable.

Car c’est l’un des points clés de l’évolution de la «petite» Multistrada: le régime. Elle a pu se débarrasser de 5 kilos. On vient de voir une partie de cette perte, cherchons comment a été perdu le reste.
Rien que l’embrayage se charge de 1,5 kilo. Le moteur participe pour 500 gr, avec une révision des bielles et de la boite de vitesses. Celle-ci a d’ailleurs concentré ses efforts davantage sur son agrément que sur son poids. Ses modifs plus une optimisation du shifter Up&Down (toujours en option) promettent plus de fluidité et de précision.

Ceci ne change en rien les données principales du twin. On en sera gré. Sur la 950, ce bloc de 937 cm3 s’est montré particulièrement plaisant, avec une puissance d’un niveau quasi idéal pour une machine de ce segment. Ses 113 chevaux sont bien présents et l’on a sous la main jusqu’à quasi 10 mkg de couple. On est loin du monstre de 170 chevaux qu’est la V4. Et puis, pour les tatoués Ducati, quelques symboles sont toujours présents. C’est un bicylindre en L à 90°, sa distribution est desmodromique, y a encore des tubes en acier autour…
L’affection se comprend. J’entends souvent des tifosis malheureux de ne plus entendre le bruit de ferraille d’un embrayage à sec.

Ducati Multistrada V2 La V2 marque aussi l’ouverture de la famille Multistrada vers les jeunes permis, car elle désormais dispo en version A2. Le geste est à saluer mais…. Ce n’est peut-être pas sur un trail de ce calibre qu’un motard tout frais va faire ses deux ans d’arme. Vu le prix - 2 fois celui d’un CB 500 X mais l’agrément n’a rien à voir -, ça sélectionne farouchement la clientèle.

P….n, 2 ans. Un purgatoire – tout à l’opposé des km à bord de la MTS V2. Ducati a procédé à quelques retouches pour améliorer le confort. Les repose-pieds sont plus bas (déjà mentionnés), tout comme la selle implantée à 83 cm (- 1 cm). Toute l’assise a été redessinée pour offrir plus de liberté de mouvement ainsi qu’une nouvelle finesse à l’entrejambe pour mieux poser les pieds au sol. Bien qu’un trail, ça reste un peu haut… Au cas où, un petit billet supplémentaire et des options permettront de descendre le point d’altitude à 79 cm.

Flute, la nouvelle Multistrada V2 n’a pas obtenu l’autorisation de s’approprier un écran TFT couleur. Ce dernier reste le privilège de la version S. Mais la dotation électronique reste de bon niveau, c.a.d fidèle à la doctrine Ducati. Elle comprend 4 Modes de conduite entièrement paramétrables (Sport – Touring – Urban – Enduro), le contrôle de traction à 8 niveaux, l’ABS actif en courbe sur 3 modes, l’assistant au démarrage en cote, le Brake Light (clignotement du feu arrière si gros GROS freinage) et des clignos à arrêt automatique.

Ce n’est ça qui distingue une Ducati mais sa partie-cycle à tendance sportive et rigoureuse. Hormis les jantes, elle est intégralement reprise de la 950 . Avec un demi-cadre treillis en tubes d’alu ancré sur des platines en alu, une fourche inversée Kayaba de 48 mm et un amortisseur sachs entièrement réglables, un débattement de 170 mm de part et d’autre, des disques de frein de 320 mm pincés par des étriers radiaux Brembo à 4 pistons et une galette de 265 mm pour le frein arrière. Un bidon de 20 litres permet de belles étapes. Tout ça dans 222 kg toute mouillée.

En passant de 950 à V2, la plus accessible des Multistrada n’opère pas de gros changements; elle se peaufine, donne un peu plus d’agréments et cultive son image. Elle laisse le soin à la V4 de s’occuper d’un public plus avide de performances, de démonstrations et au portefeuille plus musclé.
Comme pour l’ancienne génération, le raffinement se conçoit avec la version S, porteuse de suspensions pilotées, d’une électronique plus abondante, du shifter, de phares adaptatifs en virage, du démarrage sans clé, des commandes rétro-éclairées, etc…

M.B - Médias constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

14 990
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreDucati Multistrada V2 937 2022

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Ducati Multistrada V2 937 2022
  • Chassis
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 830 mm
  • Empattement : 1 594 mm
  • Poids à sec : 199 kg
  • Poids en ordre de marche : 222 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 48 mm, déb : 170 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monobloc Brembo 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 19
Ducati Multistrada V2 937 2022 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports , manuelle - shifter en option
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 170 mm
  • 1 disque Ø 265 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 170 / 60 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre en L à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø 53 mm
  • 2 ACT, desmodromique
  • 4 soupapes par cylindre
  • 937 cc (94 x 67.5 mm)
  • 113 ch à 9 000 tr/min
  • 9,80 mkg à 7 750 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1,76 kg/ch
  • Compression : 12.6 : 1
  • Crit'air :
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

Galerie

Millésimes

2022

Agrandir ou voir la fiche de la Multistrada V2 937 2022

Comparer

Comparer la Multistrada V2 937 face à ses concurrentes

Consommation

Ducati Multistrada V2 937 2022 : 5,90 l/100km
Kawasaki VERSYS 1000 2022 Non communiqué

Couple

Ducati Multistrada V2 937 2022 : 9,80 mkg
Kawasaki VERSYS 1000 2022 : 10,40 mkg

Puissance

Ducati Multistrada V2 937 2022 : 113 ch
Kawasaki VERSYS 1000 2022 : 120 ch

rapport Poids / Puissance

Ducati Multistrada V2 937 2022 : 1 kg/ch
Kawasaki VERSYS 1000 2022 Non communiqué

Vitesse

Ducati Multistrada V2 937 2022 : 200 km/h
Kawasaki VERSYS 1000 2022 : 220 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Ducati Multistrada V2 937 2022
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus