Motoplanete

HondaCMX 1100 Rebel 2021

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Un cow-boy de Westworld

Custom

Honda revient dans le gros custom avec un engin à contre-courant de son segment. Un gros Rebel qui a compris que ça ne servait plus à rien de singer du Harley et s’engouffre dans l’atypisme soulevé par le CMX 500.

Ou par la Kawa 650 Vulcan S. Du custom avec un twin parallèle, au style pas du tout traditionnel et à l’effronterie certaine. Cette fois, Honda joue de force avec un twin 1100 pour marquer sa présence tant que sa différence...

…Sa différence par rapport aux customs classiques! Parce qu’entre la 500 et la 1100, c’est du cloné pur jus. Du cadre au réservoir, de l’assise à la tronche, du phare quadri-lenticulaire à l’unique disque de frein, c’est vraiment le même costard. Juste retaillé en XL.
Mais on saisit vite que le bonhomme est d’une autre trempe. La fourche noircie semble plus costaude; le radiateur occupe plus d’espace; et dans le ventre, on devine un palpitant qui a du périple dans les coronaires.

Ce bloc, il s’est forgé une bonne réputation… dans un tout autre domaine. Si je vous parle d’un bicylindre de 1084 cm3 doté de la technologie Unicam pour l’ACT (issue des CRF de motocross), avec un ronflement de grognard et de la boue plein les carters!?!
Jackpot! C’est la mécanique de l’Africa Twin. Sauf que pour propulser un custom, faut grandement changer le comportement. C’est chose faite avec volant d’inertie alourdi de 32%, un calage de la distribution modifiée, des lois de levée des soupapes adaptées et une électronique recalibrée. Le bilan est sans appel: des valeurs de puissance changent très nettement.

Honda CMX 1100 Rebel Le 1100 annonce ici 87 chevaux – 15 de moins que sur le gros trail. Mais ce qui nous intéresse, c’est quand les watts sont dispo. Le maxi se perche à 7500 tr/mn sur l’Africa alors que le Rebel les atteint 500 tours plus tôt. Cela se ressent surtout du coté du couple, valeur plus prisée sur un custom. Avec 10 mkg à 4750 trs, on ne perd que 0,7 mkg tandis qu’il faut 1500 trs de moins pour ronfler tout le gras des pistons.
Certes, ce n’est pas aussi copieux qu’un H-D Softail 114 – mais l’américain profite d’une cylindrée bien plus forte. On le répète: le japonais ne veut pas jouer dans le même registre.

En plaçant le bloc de l’Africa Twin, Honda n’a pas fait qu’installer une mécanique moderne et compacte. Il peut aussi greffer toute la technologie qui va avec. Surtout son arme favorite pour le confort et la transmission: le DCT. Le CMX 1100 Rebel est ainsi le premier custom au monde à recevoir une boite robotisée, à double embrayage de surcroit.
Une aubaine pour tous ceux qui veulent cruiser sans se poser de question. Le pied gauche peut pioncer tranquille. Au pilote de sélectionner le mode qui lui sied le mieux: manuel, en se servant des gâchettes au commodo gauche pour changer les rapports - ou tout automatique, en tournant simplement la poignée puis en laissant la bécane faire. Selon 4 lois de pilotage:
- Standard: cela privilégie les rapports supérieurs en roulant cool et joue sur les premiers quand on taquine les gaz.
- Rain: surtout les rapports hauts pour ne pas laisser la puissance prendre le dessus.
- Sport: l’électronique laisse le moteur monter dans les tours et gère dynamiquement les rapports.
- User: là, c’est le pilote qui choisit ses réglages.

Honda CMX 1100 Rebel 2021 La boite DCT est en option, à 1 000 roros. Son coût en tarif et en poids (+ 10 kilos) ne sont pas anodins mais l’usage sait convaincre.
De série en revanche, le CMX 1100 n’est pas avare. Il propose un régulateur de vitesse, une prise USB-C sous la selle, un contrôle de traction HSTC, quatre Modes de conduite et un anti-wheeling. Euh… c’est vraiment utile ça sur un custom? C’est pas l’empattement de 1520 mm ni la forme ni la fonction de la machine qui vont donner envie de cabrer. M’enfin.
C’est vrai qu’avec 223 kilos, le gros Rebel n’est pas très lourd dans sa catégorie. Serait-ce vraiment une motivation pour aller racler ses garde-boues en métal? Non, plus un critère apte à rassurer le soucieux. Un autre point appréciable est la hauteur de selle, très accessible avec ses 700 mm.

Bon, on s’éloigne de l’électronique, là. Revenons sur les Modes de conduite, dont les noms sont identiques à ceux de la boite robotisée. Chacun cale certains paramètres sur un niveau déterminé:
- Standard: niveau intermédiaire pour la puissance, le frein moteur, le contrôle de traction et l’anti-cabrage.
- Rain: puissance et frein moteur faibles, niveau de contrôle de traction et d’anti-cabrage élevé.
-Sport: comportement moteur dynamique, frein moteur normal, faible niveau d’intervention du contrôle de traction et de l’anti-cabrage.
- User: permet au pilote de définir des réglages personnalisés. Une fois déterminés, les choix sont automatiquement mémorisés.

Coté compteur, le CMX semble faire dans la simplicité avec un module rond, tout autant que sur le 500. Une fois allumé, c’est du niveau supérieur. Avec la même technologie LCD mais un écran plus grand et des "pixels" plus petits, l’instrumentation gagne en qualité graphique et en infos affichées.

Honda CMX 1100 Rebel Mais ce qui tient le moteur et les roues, ce n’est pas tout ce silicium. C’est un cadre, on ne peut plus traditionnel en tubes d’acier. Si son schéma est identique à celui du 500, les tirants du 1100 sont des tubes de plus gros diamètre (35 mm). Avec son grand empattement, ses pneus larges de 130 / 180 mm et un angle de fourche de 30°, l’engin vise clairement la stabilité et pas trop la virevolte. Le constructeur précise qu’il peut prendre 35° de prise d’angle de chaque côté. Ça correspond à quoi??? Ben euh, la moyenne du secteur; ça frotte bien avant un roadster.

La fourche du Big Rebel est bel bien de meilleure facture. Plus large avec ses 43 mm, elle profite aussi d’un réglage de la précharge – comme les deux amortisseurs arrière. A ses pieds, le freinage est loin de faire de la surenchère: le disque, 330 mm tout de même, est pincé par un étrier radial à 4 pistons. L’ABS veille sur lui, ainsi que sur la mandibule monopiston acoquinée au disque arrière de 256 mm.

Le temps des Shadow est loin, très loin. Les japonais et les européens ont bien compris qu’il était inutile de faire comme Harley ou Indian pour conquérir le marché du custom sur notre territoire. Contrairement aux States où l’offre est pléthorique. Honda avait abandonné le gros custom il y a 10 ans après le 1300 Fury (ne parlons pas de l’épisode 1300 CTX). Il revient avec un cœur d’Africa Twin dans un corps de bobber et un niveau de technique exceptionnel pour un custom.
Le CMX 1100 Rebel pourra recevoir divers accessoires, dans la catégorie Street pour en faire un gavroche – ou Tour afin de le transformer en un fluet bagger.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      10 499
      Prix neuf
      Financer votre moto

      Assurez votreHonda CMX 1100 Rebel 2021

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 3 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Honda CMX 1100 Rebel 2021
      • Chassis
      • Cadre : double berceau tubulaire en acier
      • Hauteur de selle : 700 mm
      • Longueur : 2 240 mm
      • Largeur : 853 mm
      • Hauteur : 1 115 mm
      • Empattement : 1 520 mm
      • Poids en ordre de marche : 223 / 233 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 43 mm
      • 1 disque Ø 330 mm, étrier radial 4 pistons
      • Roue AV : 130 / 70 - 18
      Honda CMX 1100 Rebel 2021 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports , manuelle / robotisée DCT
      • secondaire par chaine
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs latéraux
      • 1 disque Ø 256 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 180 / 65 - 16
      • Moteur
      • Bicylindre parallèle , 4 temps
      • Refroidissement : liquide
      • Injection Ø nc
      • 1 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 084 cc (92 x 81.5 mm)
      • 87 ch à 7 000 tr/min
      • 10 mkg à 4 750 tr/min
      • Compression : 10.1 : 1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (3)

      Bulle du proto d’avril 2020

      Modèle 2021
      Elle est pas mal du tout. C’est presque offciellement ma nouvelle meule!! Par contre, la bulle du phare etait mieux dessinée sur le prototype d’origine ( ca donnait une impression de la meule se cabrait, la tete plus inclinée...). A votre avis, y’aura moyen de la trouver ailleurs? Ou c’est juste mort? ( genre pb de norme ou autre...) Répondre à Cherchepa

      Tarn

      Modèle 2021
      Je la trouve plutôt pas mal a priori ... Le prix est abordable pour la cylindrée par rapport à certains modèles similaires vendus le double !! J'aimerais l'essayer. Répondre à Alain81

      Modèle 2021
      MAIS OU SONT PARTIS GALOPER LES 102 CV DE L'AFRICA TWIN ??? DANS LA MORNE NORME EURO 5 SANS DOUTE...QUELLE MISERE... LES REBEL N'ONT DE REBELLE QUE LE NOM ! APPELONS-LES PLUTÔT " CAMOMILLE " ET " GUIMAUVE " LES 1800 VTX ! VITE REVENEZ ! DISONS QUE CETTE MOTO EST UNE BONNE BASE DE CUSTOMISATION. MAIS IL Y A DU BOULOT... Répondre à Patogaz
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos