Motoplanete

MV-AgustaLucky Explorer Project 9.5 2022

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

L'Elefant de Varese

Trail

Faire renaître Cagiva, c’est un rêve que MV Agusta caressait depuis quelques temps. Les deux marques faisant partie du même groupe, ce rêve est enfin devenu réalité lors du salon de Milan 2021 où les projets Lucky Explorer 5.5 et 9.5 ont été enfin dévoilés.

Le constructeur de Varese ne s’est pas contenté de lancer une seule nouvelle machine, MV Agusta misant sur deux motos distinctes afin de bâtir d’emblée une gamme. Le Lucky Explorer Project prend ainsi les allures d’une marque à part entière, aux côtés de MV Agusta, à l’instar de la lignée Scrambler développée par Ducati, ou de la marque Mini pour BMW, en automobile. Ainsi, ni la 5.5 ni la 9.5 n’arbore sur sa plastique l’emblème MV Agusta.

Si la Project 5.5 fait appel à un bicylindre de 554 cm3 d’origine chinoise, développée par Qianjiang Motor Co, partenaire chinois de MV et dérivé de celui équipant les Benelli TRK 502, la Lucky Explorer 9.5 se veut quant à elle bien plus valorisante et flatteuse.

Bien que le nom Lucky Explorer et le logo associé ne laissent planer aucun doute sur la référence historique de ce projet, et que le design des motos soit à la hauteur de celle-ci, il apparaît évident que c’est bel et bien la version 9.5 qui se montre le plus en phase l’inspiratrice de cette nouvelle aventure italienne: la célèbre et iconique Cagiva Elefant 900 i.e., victorieuse du Pars-Dakar en 1990 aux mains d’Edi Orioli.

Cagiva 900 Elefant Lucky Explorer Né le 26 décembre 1978, avec le coup d’envoi de la première étape, le Paris-Dakar créé par Thierry Sabine connut son apogée durant les années 1980 et 1990, offrant des lettres de noblesse majuscules à l’aventure mécanique et humaine. Les plus grands constructeurs se jetèrent alors dans la bataille. Cagiva fut l’un des grands animateurs de ces passe-d ‘armes africaines, défiant Honda, Yamaha et BMW, pour ne citer qu’eux… Après quelques années à batailler dans les dunes sahariennes, Cagiva décrocha la timbale en 1990 grâce au pilote italien Edi Orioli qui parvint à s’imposer au guidon de la Cagiva Elefant 900 i.e. Le constructeur italien avait signé dès 1983 un accord avec Ducati pour la fourniture de moteurs: l’Elefant était ainsi mue par l’incontournable twin en L Ducati de 904 cm3 à refroidissement par air, doté d’une injection inédite, gérée en fonction de l’ouverture des gaz et du régime moteur. Capable de fleureter avec les 200km/h, et doté d’une partie-cycle rigoureuse, la Cagiva Elefant imposa son empreinte dans l’histoire de la moto. Affublée du sponsor Lucky Strike, le cigarettier, la bête arborait sur ses flancs ce grand rond rouge, cerclé de filets blanc, doré et noir, à l’intérieur duquel était inscrit Lucky Explorer! D’où le nom choisi par MV-Agusta pour ce tout nouveau projet.

Exit le twin Ducati, la nouvelle Lucky Explorer 9.5 fait désormais appel au bien connu et très éprouvé 3-cylindres de 800 cm3 du constructeur de Varese. Plus souvent utilisé sur des motos sportives (F3), des roadsters eux-aussi sportifs (Brutale, Dragster), voire du trail-GT performant (Turismo Veloce), cette belle mécanique a bien entendu été revu en profondeur pour satisfaire aux besoins de la pratique du trail pur et dur. Ainsi sa cylindrée passe de 798 cm3 à 930,63 cm3, par allongement de sa course et de son alésage, sans toutefois changer les dimensions extérieures du bloc moteur. Les modifications sont légions: nouvelle culasse, nouvelles soupapes, nouveau vilebrequin contrarotatif pour réduire l’inertie, nouveaux pistons forgés, etc. … Ainsi revu, la puissance et le couple annoncés sont respectivement de 123 ch à 10 000 tr/mn et 102 Nm à 7 000 tr/mn, pour un taux de compression de 12.5: 1.

À noter que la 9.5 sera proposée soit en version standard, soit avec le système d’embrayage automatique Rekluse SCS, déjà disponible sur d’autres modèles de la gamme.

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 Côté châssis, la 9.5 est bâtit sur un cadre double berceau en acier, sa partie-cycle étant sciemment orienté vers le off-road. Les suspensions électroniques Sachs offrent de très grands débattements: 220 mm à l’avant et 210 mm à l’arrière. Les roues sont bien entendues en 21 pouces à l’avant et 18 pouces à l’arrière. Tandis que la hauteur de selle qui culmine à 870 (ou 850 mm, réglage disponible) rappelle que l’on a bien à faire à une moto taillée pour le rallye-raid.

Son poids assez élevé de 220 kg à sec ne joue en revanche pas en sa faveur pour une pratique hard du tout-terrain. D’autant que son réservoir d’essence d’une capacité de 20 litres rajoutera quelques kilos une fois le plein fait. Une contenance qui devrait toutefois offrir une autonomie satisfaisante.

Cette nouvelle Lucky Explorer 9.5 se veut également très technologique sur le plan de la vie à bord, puisque l’instrumentation reçoit un écran TFT de 7 pouces, capable de se connecter en Wifi et Bluetooth. Le trail de Varese est doté d’un launch control (aide au départ), d’un régulateur de vitesse, de 8 niveaux de contrôle de motricité, d’un ABS actif en virage, ainsi que d’un éclairage entièrement à leds.

Avec son double optique et sa silhouette parfaitement dans les canons des trails des années 80/90, la Lucky 9.5 n’a pas tardé à séduire puisqu’il semblerait que les carnets de commandes font le plein selon MV Agusta, alors même que ni le prix ni la date de sortie ne sont encore connus.

Michaël Levivier - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Nouveau moteur
  • Look et référence historique
  • Package technologique

Lesmoins

  • Poids élevé
  • Tarif et dispo méconnus

Tarifs

17 000
Prix neuf (estimation Motoplanete)
Financer votre moto

Assurez votreMV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022
  • Chassis
  • Cadre : Structure en acier à double berceau
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 850 mm
  • Longueur : 2 270 mm
  • Largeur : 980 mm
  • Empattement : 1 580 mm
  • Poids en ordre de marche : 220 kg
  • Assistance au freinage : ABS Cornering
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 50 mm, déb : 220 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons Brembo Stylema
  • Roue AV : 90 / 90 - 21 → Commander ce type de pneu
MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports , manuelle - shifter de série
  • secondaire par chaîne
  • Moteur
  • 3 Cylindres en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection Ø 47 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 931 cc (81 x 60.2 mm)
  • 123 ch à 10 000 tr/min
  • 10,40 mkg à 7 000 tr/min
  • Compression : 12.5 : 1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2022

Agrandir ou voir la fiche de la Lucky Explorer Project 9.5 2022

Comparer

Comparer la Lucky Explorer Project 9.5 face à ses concurrentes

Accélération

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 Non communiqué
BMW F 850 GS 2022 : 3,80 s
Honda CRF 1100 L Africa Twin 2022 Non communiqué
Husqvarna Norden 901 2022 Non communiqué
Ducati DesertX 937 2022 Non communiqué
KTM 890 Adventure R 2022 Non communiqué
Triumph Tiger 900 Rally Pro 2022 : 3,80 s

Consommation

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 Non communiqué
BMW F 850 GS 2022 : 4,10 l/100km
Honda CRF 1100 L Africa Twin 2022 : 4,90 l/100km
Husqvarna Norden 901 2022 : 4,50 l/100km
Ducati DesertX 937 2022 : 5,60 l/100km
KTM 890 Adventure R 2022 : 4,50 l/100km
Triumph Tiger 900 Rally Pro 2022 : 5,20 l/100km

Couple

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 : 10,40 mkg
BMW F 850 GS 2022 : 9,40 mkg
Honda CRF 1100 L Africa Twin 2022 : 10,70 mkg
Husqvarna Norden 901 2022 : 10,20 mkg
Ducati DesertX 937 2022 : 9,40 mkg
KTM 890 Adventure R 2022 : 10,20 mkg
Triumph Tiger 900 Rally Pro 2022 : 8,90 mkg

Puissance

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 : 123 ch
BMW F 850 GS 2022 : 95 ch
Honda CRF 1100 L Africa Twin 2022 : 102 ch
Husqvarna Norden 901 2022 : 105 ch
Ducati DesertX 937 2022 : 110 ch
KTM 890 Adventure R 2022 : 105 ch
Triumph Tiger 900 Rally Pro 2022 : 95,20 ch

rapport Poids / Puissance

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 Non communiqué
BMW F 850 GS 2022 Non communiqué
Honda CRF 1100 L Africa Twin 2022 Non communiqué
Husqvarna Norden 901 2022 : 1 kg/ch
Ducati DesertX 937 2022 : 1 kg/ch
KTM 890 Adventure R 2022 : 1 kg/ch
Triumph Tiger 900 Rally Pro 2022 : 2 kg/ch

Vitesse

MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022 : 240 km/h
BMW F 850 GS 2022 : 200 km/h
Honda CRF 1100 L Africa Twin 2022 : 200 km/h
Husqvarna Norden 901 2022 : 200 km/h
Ducati DesertX 937 2022 : 200 km/h
KTM 890 Adventure R 2022 : 200 km/h
Triumph Tiger 900 Rally Pro 2022 : 200 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (1)

Pas mal à voir un poil trop lourde Répondre à doms
Voir plus de commentaires
Déposez votre avis sur la MV-Agusta Lucky Explorer Project 9.5 2022
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus