Motoplanete

SuzukiDL 250 V-STROM 2017

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Un petit bout d'aventure

Trail

Le trail, GT ou urbain, se conçoit en V-Strom chez Suzuki. Sous cette appellation vivent deux machines aux très bonnes prestations, au design marquant et aux motorisations empreintes de référence. La 650 joue au rythme du twin de la SV, la 1000 pulse au grondement du bloc des TL. Du gros souvenir pour beaucoup.
Deux motos ? Pardon, trois à présent. Car une nouvelle venue vient surprendre un secteur animé, celui des 250/300. Petit, singulier, massif, le 250 V-Strom surprend. Après les sportives et les roadsters, la catégorie des petites cylindrées, dont raffolent les marchés asiatiques, accueille désormais des trails routiers. Mais à quoi pense donc cet inédit V-Schtroumpf.

Ce sobriquet n'a rien de péjoratif, et il sied désormais plutôt bien au plus petit des trails d'Hamamatsu. Petit par la taille mais rusé dans l'action.
Dans les faits, on retrouve quelques marques : le bec incisif, le phare en cyclope et le style tout-chemin. Sur la forme...... Difficile d'être objectif avec ce gros bloc lumineux, qui déborde telle une verrue. Les lignes de design ne courent pas sur la 250 V-Strom ; elles semblent s'arrêter, hésiter. La silhouette est bien moins aérienne que pour les frangines. En revanche, elle donne une impression de robustesse, comme si l'engin pouvait abattre de la besogne dans les mines australiennes. Heureusement, le design est plus valorisant et qualitatif qu'une ancienne prétendante du labeur, la 125 DF-E.

Synergie oblige, la V-Strom récupère nombre d'éléments de la GSX-R 250. A commencer par son moteur. Issu de l'Inazuma 250, ce bicylindre annonce 1 ACT, 4 soupapes, l'injection et le refroidissement liquide. Une puissance de 25 chevaux lui permettra toutes les missions en ville ainsi que quelques promenades. En duo et chargé, il ne faudra pas compter aller bien loin. Surtout qu'avec 188 kilos prêt à rouler, l'engin est lourd ; bien lourd pour une deux et demi... Les grosses V-Strom seront plus indiquées.
L'un des points fort de cette mécanique est l'autonomie. Avec son faible appétit et les 17 litres de contenance du réservoir, Suzuki annonce pas moins de 500 km avec le plein. Des chiffres qu'il convent de relativiser avec une conduite en condition réelle. Mais même là, la jauge ne devrait pas descendre bien vite.

Elle fera présence sur le tableau de bord en compagnie du barregraphe, du rapport engagé, de la vitesse, des trips, horloge, etc... Une instrumentation connue puisqu'elle officie également sur les GSX-S 125, GSX-R 125 et 250. Avec en filigrane une inspiration de 1000 GSX-R.
Pour le quotidien, le mini V-Strom tient à faire preuve d'aspects pratiques. Pour cela, une bulle complète l'avant assez massif pour assurer côté protection. On porte-paquet de série permet d'embarquer une charge de 8.5 kilos, une prise 12V est installée à gauche du tableau de bord, et Suz a installé les fixations pour accrocher les valises. Un léger raffinement dont ne sont même pas pourvus en série les 650 et 1000 V-Strom.

Pas d'esbroufe pour la partie-cycle qui se satisfera aisément d'un cadre en acier, d'une fourche classique, d'un monoamortisseur et de 2 disques de frein à pétales associés à un ABS. On imagine déjà les envies de projections de boue devant la forêt avec quelques machines du même acabit. Qu'en pensent les Kawasaki Versys-X 300 et Benelli 502 TRK ?

M.B - Photos constructeur

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      5 749
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 3 586 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreSuzuki DL 250 V-STROM 2017

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Suzuki DL 250 V-STROM 2017
      • Chassis
      • Cadre : Cadre tubulaire en acier
      • Réservoir : 17 litres
      • Hauteur de selle : 800 mm
      • Longueur : 2 150 mm
      • Largeur : 790 mm
      • Hauteur : 1 295 mm
      • Empattement : 1 425 mm
      • Poids en ordre de marche : 188 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø nc
      • 1 disque Ø nc, étrier 2 pistons
      • Roue AV : 110 / 80 - 17
      Suzuki DL 250 V-STROM 2017
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur
      • 1 disque Ø nc, étrier 1 piston
      • Roue AR : 140 / 70 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø nc
      • 1 ACT
      • 2 soupapes par cylindre
      • 248 cc (53.5 x 55.2 mm)
      • 25 ch à 8 000 tr/min
      • 2,34 mkg à 6 500 tr/min
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Ce n\'est que mon avis, mais en plus d\'être de plus en plus lourde, elles sont de plus en plus moche ! Est-ce si compliqué que ça de faire un Trail léger en ce siècle?! Cette moto offre un débattement dérisoire, garde au sol rase-motte forcement. Roue 17 pouces..Un scooter déguisé?! Un Trail, c\'est 150 kg maxi, du débattement, de l\'autonomie, et si possible avec un look qui ressemble pas de loin ou de près à un enduro, et encore moins à une GT ! Répondre à JP
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Suzuki DL 250 V-STROM 2017
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos