Motoplanete

ApriliaRSV4 1100 Factory 2019

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Quand foncer ne suffit plus

Sportive

C'était ouvrir la boite de Pandore que de s'affranchir de certaines règles. Orbitant autour de la barre des 200 chevaux, les hypersport semblaient avoir trouvé une sorte d'équilibre dans la folie. Sauf que Ducati a bousculé les interdits avec la 1299 Panigale. Un missile avec plus de cylindrée pour plus de puissance... pour la route. Pendant qu'une version homologuée restait dans les clous pour satisfaire les lois de la compétition.
Le couvert fut remis avec la 1100 Panigale V4. Dès lors, les verrous devenant illusions, qui s'empêcherait de basculer dans la démesure ? Aprilia, le meilleur ennemi italien, s'engouffre à son tour dans le vertige en sur-motorisant la RSV4. Des watts de partout et du bonus en dynamique.

N'attendons pas et affolons les sens. En tapant son 4 cylindres en V à 1078 cm3, la marque de Noale offre un impressionnant 217 chevaux à la 1100 RSV4 Factory. Dément. Une cuillérée de plus que la Panigale V4, 16 de gagnés par rapport à la 1000, 89 de rajoutés depuis la première RSV. Il n'est plus la peine de se demander si une limite existera.
Avant de tenter de résister à la redoutable puissance de l'Aprilia, voyons ce qu'on fait les motoristes. Pour trouver du volume, suffit de pousser l'alésage de 78 à 81 mm ; la course demeure identique, avec 52.3 mm. C'est la même recette employée que pour la mutation de la Tuono en 2015. Gros gagnant également de l'opération, le couple, en hausse de 0.7 mkg pour un maxi de 12.4 mkg.
On a conservé l'angle du V4, le taux de compression, son grondement rauque et sec. Puis plongé les mains dans le bloc pour améliorer pas mal de composants. Listons vite fait : nouveaux pistons, lubrification d'huile à double jet et débit augmenté, distribution optimisée pour les soupapes d'admission, support de papillon d'injection plus aérodynamique, nouvelle cartographie, rupteur à 13 600 trs, cinquième et sixième vitesse rallongées, électronique APRC re-calibrée et échappement revu. Le nouvel agencement du collecteur, l'œil n'y prêtera guère attention ; mais le silencieux Akrapovic en titane fourni en série, ça se voit et ça s'entend.
0 - Go. Sous le feu de son moteur, la RSV4 1100 Factory s'offre 305 km/h, après une poursuite des 200 km/h atteint en 7,5 secondes depuis le départ. Soit approbativement le temps qu'il faut pour lire cette phrase, la précédente, et trouver une montre pour le vérifier. 200.

Aprilia RSV4 1100 Factory 2019 Bout de la ligne droite... déjà ? Mais attendre une seconde de plus, choper les freins, encaisser les G, virer, ressouder. La confiance dans le châssis peut-être totale. Depuis sa sortie, la RSV4 est une déesse de la partie-cycle. Jantes forgées, cadre périmétrique et gros bras oscillant (plus rigide ici) en alu sont irréprochables. D'autant que sur les versions Factory (et RF), la position du moteur, l'angle de colonne et le point de pivot du bras oscillant sont réglables. Ajoutez-y des éléments de suspension Öhlins totalement réglables également et elle s'affiche comme l'un des meilleurs outils de la production. Sur la 1100, la fourche inversée gagne 5 mm de débattement pour 125 mm de course. On retrouve le monoamortisseur TTX et un amortisseur de direction, tous deux aussi suédois. De nouvelles bagues de direction et un empattement réduit de 4 mm rapproche le pilote de l'avant pour davantage le charger. Aprilia a voulu augmenter le contrôle, la stabilité, sans nuire à l'agilité.
Bondir entre les virages, transformer la puissance, ne pas laisser s'enfuir le chrono, cherche un autre dixième.... Et m....... Loupé le repère de freinage. Vite, écraser le levier jusqu'à meurtrir les étriers Brembo. Qui rigolent de l'exercice. La RSV4 1100 Factory profite de son évolution pour troquer les M50 déjà excellents contre des Stylema, encore plus efficaces. Du mieux est encore possible en piochant des écopes de refroidissement en carbone dans le coin des options. Matériau que l'on retrouve pour le garde-boue avant, certains panneaux latéraux, et les ailerons.
Oui, des ailerons, ou widgets. Comme en MotoGP et comme sur la série spéciale RF Limited Edition. Aprilia transfère ainsi son savoir-faire développé sur la RS-GP, dans le but d'augmenter la stabilité à haute vitesse grâce à l'appui généré. En échange, la silhouette en perd de sa superbe finesse. Le coloris sombre cherche à mettre en valeur les matériaux nobles de la machine. Mais quelle tristesse ! Surtout face aux décos racing que sait habituellement nous concocter le constructeur.
Toutes les modifs doivent avoir une incidence sur le poids..... Oui, mais à la baisse. Avec son pot Akra et une batterie au lithium, cette RSV4 descend à 199 kilos. Commençons à avoir peur d'emmener un missile pareil sur la route. Sauf que....

Sauf que l'électronique veille au grain. Le pack d'assistances APRC en est à sa quatrième génération, comprenant :
- ATC: Aprilia Traction Control , le contrôle de traction, réglable en course sans relâcher les gaz, sur 8 niveaux
- AWC: Aprilia Wheelie Control , le système de contrôle de wheeling , réglable sur 3 niveaux, Il peut être ajusté en course sans couper les gaz, comme l'ATC
- ALC: Aprilia Launch Control , le système d'assistance au départ réglable sur 3 niveaux.
- AQS : Aprilia Quick Shift , shifter actif à la montée et à la descente des rapports.
- APL: Aprilia Pit Limiter, le limiteur de vitesse dans les stands.
- ACC: Régulateur de vitesse..
Aprilia RSV4 1100 Factory 2019A présent, la box contient aussi l'ABS cornering (actif en virage) et le RLM, un anti-soulèvement de la roue arrière au freinage.
On trouve aussi trois modes de conduite, Sport – Track – Race, délivrant tous la même puissance mais pas de la même façon.
Tous les réglages et les infos transitent via l'écran TFT, plus lumineux sur la 1100. Une nouvelle petite virée au rayon accessoire permet de choper la plate-forme multimédia MIA. Celle-ci permet de connecter un Smartphone en Bluetooth puis de définir les réglages de la machine virage par virage ; digne de la compétition à haut niveau. Il y a aussi de l'info-divertissement, plus la possibilité de gérer les appels ou autres babioles.

La course à la puissance est relancée. Cette fois sans s'encombrer des limitations réglementaires de cylindrées. Kawasaki joue perso, avec un compresseur. L'Italie trace une nouvelle voie, très tentante pour trouver des watts. Cette Aprilia RSV4 1100 Factory gagne du moteur ainsi que des améliorations sur de nombreux points. La compétition lui est exclue, tandis que les voies de la surtension sur routes et circuits sont élargies.

M.B - Photos constucteur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      22 999
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreAprilia RSV4 1100 Factory 2019

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 3 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Aprilia RSV4 1100 Factory 2019
      • Chassis
      • Cadre : Double poutre périmétrique en aluminium
      • Réservoir : 18.5 litres
      • Hauteur de selle : 851 mm
      • Longueur : 2 052 mm
      • Largeur : 735 mm
      • Empattement : 1 439 mm
      • Poids à sec : 177 kg
      • Poids en ordre de marche : 199 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Öhlins Ø 43 mm, déb : 125 mm
      • 2 disques Ø 330 mm, étriers radiaux monobloc Brembo 4 pistons Stylema
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Aprilia RSV4 1100 Factory 2019 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur Öhlins, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 200 / 55 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en V à 65° , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø nc
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 078 cc (81 x 52.3 mm)
      • 217 ch à 13 200 tr/min
      • 12,40 mkg à 11 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 0,82 kg/ch
      • Compression : 13.6:1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (3)

      Très bonne moto

      J'ai acheté cette bécane il n'y pas longtemps, je suis entièrement satisfait.. quand-même faut le préciser elle est plus à l'aise sur circuit c'est bien son élément, à ne surtout pas laisser entre les main de tous le monde.. bécane trop puissante en full!! Répondre à Vinc

      Achetée en février 2020, j'ai respecté le guide technique à la lettre pour la roder, long très long...2000km puis, apparition de fuite d'huile par un évent du cylindre arrière, joint de puis de bougie à priori!! bruit de temps à autre d'un tendeur de distribution à gauche, trou monstrueux à l'accélération sur toute les carto !!! énormément déçu de cette machine que j'ai acheté neuve, certes elle sera prise en garantie, mais je ne la garderai surement pas suite à toutes ces galères...la meule a 2300km !!! Répondre à GREG

      Du2ss
      Tu es tombé sur la mauvaise comme toute marque ça peut arriver j'en ai une et aucun problème, des amis en on aussi et idem. Pour les trous avec n'importe quelle carto, tu dis n'importe quoi mec, c'est plutôt ta valve d'échappement qui fait peut-être ça avec le akra origine et encore, mais avec le akra carbone qui supprime la valve et la bonne map correspondantes tu n'as aucun trou et ça tire dès les bas régime contrairement aux concurrentes japonaise ou allemandes. Ne raconte pas de connerie c'est juste que ta pas la bonne config !! Participer à la conversation

      Me portant heureux acquéreur de cette moto depuis le mois dernier, je ne peut en dire que du bien. Son seul défaut étant sa position de conduite MONSTRUEUSE (10/15 km minimum si vous voyez ce que je veut dire... (rassurez-vous, seulement à basse vitesse, tester la sur circuit et se sera très différent, je vous assure)). Niveau freinage, c\'est top (il vous faudra peut-être apprendre à le doser, du Brembo Stylema, c\'est pas du nissin ou du tokico), son train avant n\'a strictement aucun défauts (à MON goût), le pite-lane est efficace, son shifter... c\'est du Aprilia (inutile de vous faire un dessin, ça marche fort, très fort). Attention toutefois à éviter les routes trop dégradées (suspensions assez dures). Je vous la conseille amplement, très bonne machine, réservée à une clientèle assez restreinte certes (ne la comparez pas à sa prédécesseure, celle-ci ne suis pas gentiment le regard, il faut la dompter). Mais très bonne machine tout de même. Bien meilleure qu\'une panigale ou qu\'un gex. Répondre à Dace
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos