Motoplanete

BimotaDB9 BRIVIDO 2016

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Le frisson d'une vipère

Roadster

Quand Bimota se lance dans le créneau du street-fighter, il faut s’attendre à quelque chose d’à la fois exubérant, saisissant, violent, et quelque part intouchable. Chez le constructeur, un seul roadster, le Delirio, permettait de goûter à au guidon plat sauce Bimota. Ce DB9 Brivido permet à présent de passer à la vitesse supérieure avec plus d’agressivité dans les lignes comme dans le bouilleur. Puissant et taillé jusqu’au paroxysme, le DB9 n’est rien de moins qu’une DB8 projetée dans la dimension roadster. La filiation est évidente, mais les lignes sont encore plus serrées, plus saignantes, d’une agressivité ciselante. Mentions particulières pour le garde-boue avant taillé dans du silex et le tête de fourche en artefact.

Outre sa singularité stylistique de plus en plus marquée, la petite mais très connue marque italienne se distingue une fois de plus par le choix des matériaux et la technique employée. Tout est beau, précieux, noble, envié. Le cadre à lui seul vous fait baver : un périmétrique en tubes chrome-molybdène boulonné à des platines latérales en aluminium taillé dans la masse. Le bras oscillant est conçu sur le même schéma. Les périphériques ? Piqués sur une hypersport : étriers brembo monoblocs à 4 pistons, amortisseur Extrem Tech, pot en titane et carbone, habillage en carbone, jantes OZ, pneus quasi slicks Michelin Power One...

Ce n’est pas que pour faire joli ; faut du matos plus que bon pour exploiter correctement la cavalerie qui attend dans les entrailles du twin. DB9 : 9eme Bimota à moteur Ducati. En l’occurrence le 1198 des Diavel et Multistrada, affichant ici 162 chevaux et 13 mkg. Le centre nerveux de ce desmo, c’est une injection Walbro ‘maison’, programmée pour vous en mettre plein la quiche. Mettez la clé, tournez, ouvrez les gaz, et en route pour une dose non coupée de frisson… la véritable signification de cette Brivido.
Comme tout bijou issu de chez Bimota, le tarif oscille entre le toxique et l'étouffant. Comptez quasiment 29 000 euros pour la version de base.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Un twin de 170 ch
  • Beauté de la machine
  • Réalisation globale
  • Sensations brutes

Lesmoins

  • Tarif qui fait mal
  • Suspensions moins rigoureuses
  • Confort absent

Tarifs

31 920
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreBimota DB9 BRIVIDO 2016

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Bimota DB9 BRIVIDO 2016
  • Chassis
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier + platines latérales en alu
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Longueur : 2 040 mm
  • Largeur : 830 mm
  • Hauteur : 1 105 mm
  • Empattement : 1 435 mm
  • Poids à sec : 177 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monoblocs Brembo 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
Bimota DB9 BRIVIDO 2016 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur Extreme Tech, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier Brembo 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Moteur
  • Bicylindre en V à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1 198,40 cc (106 x 67.9 mm)
  • 162 ch à 9 500 tr/min
  • 13 mkg à 8 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1,09 kg/ch
  • Compression : 11.5 : 1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2012

Agrandir ou voir la fiche de la DB9 BRIVIDO 2012

2013

Agrandir ou voir la fiche de la DB9 BRIVIDO 2013

2014

Agrandir ou voir la fiche de la DB9 BRIVIDO 2014

2015

Agrandir ou voir la fiche de la DB9 BRIVIDO 2015

2016

Agrandir ou voir la fiche de la DB9 BRIVIDO 2016

Comparer

Comparer la DB9 BRIVIDO face à ses concurrentes

Couple

Bimota DB9 BRIVIDO 2016 : 13 mkg
Ducati 1200 Monster R 2016 : 13,40 mkg
KTM 1290 SUPER DUKE R 2016 : 14,70 mkg
Morini 1200 CORSARO VELOCE 2016 : 12,40 mkg
Aprilia TUONO V4 1100 Factory 2016 : 12,20 mkg

Puissance

Bimota DB9 BRIVIDO 2016 : 162 ch
Ducati 1200 Monster R 2016 : 160 ch
KTM 1290 SUPER DUKE R 2016 : 173 ch
Morini 1200 CORSARO VELOCE 2016 : 135 ch
Aprilia TUONO V4 1100 Factory 2016 : 175 ch

rapport Poids / Puissance

Bimota DB9 BRIVIDO 2016 : 1,09 kg/ch
Ducati 1200 Monster R 2016 : 1,13 kg/ch
KTM 1290 SUPER DUKE R 2016 : 1,09 kg/ch
Morini 1200 CORSARO VELOCE 2016 : 1,47 kg/ch
Aprilia TUONO V4 1100 Factory 2016 : 1,05 kg/ch

Vitesse

Bimota DB9 BRIVIDO 2016 : 250 km/h
Ducati 1200 Monster R 2016 : 250 km/h
KTM 1290 SUPER DUKE R 2016 : 280 km/h
Morini 1200 CORSARO VELOCE 2016 : 250 km/h
Aprilia TUONO V4 1100 Factory 2016 : 250 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Bimota DB9 BRIVIDO 2016
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus