Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > VERSYS 650 2019 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

L'adolescence du petit poucet

Kawasaki VERSYS 650

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Kawasaki VERSYS 650 2019

Trail
Fiche créée le 02/08/2018
Kawasaki VERSYS 650

          Quel faciès ! Lors de son évolution 2015, la Kawasaki 650 Versys s'est offert un nouveau visage... et qu'il lui va sacrement bien. De son apparition en 2007 à la phase II, ce trail versatile se targuait d'une tronche de robot de cartoon, certes intriguante et peu commune, mais pas vraiment sexy. Un peu dommage, car les qualités de la machine en faisait un vrai couteau-suisse. Laissons cela dans le passé, car la 650 Versys "phase 3" est à présent une petite aguicheuse au visage très dynamique. Du Ninja dans les yeux et toujours cette envie de partir virevolter par monts et par vaux – ça s'annonce bien, et Kawa a pris de la faire évoluer autant que son regard est devenu nerveux.

          Il n'y a pas que la face qui change. C'est une refonte totale de l'avant. Tête de fourche plus agressive, flancs latéraux incisifs, clignotants repositionnés, protection améliorée ; elle s'affirme la Versys !
Avec cette allure presque fébrile, la main droite en aurait presque des démangeaisons. Et comme si elle ne voulait pas gâcher l'impression, la 650 Versys III s'est renforcée en puissance. Jouons du twin ! Toujours en provenance de l'ER-6, le bicylindre parallèle a gagné 5 chevaux et 0.3 mkg. Le constructeur s'est également concentré à mieux remplir les mi-régimes et à réduire sa consommation. Les valeurs maxi s'affirment ainsi à présent : 69 chevaux à 8 500 tr/mn et 6.5 mkg à 7 000 tr/mn. Plus de pêche, mais obtenue un peu plus haut dans les tours qu'avant. L'échappement a été revu en conséquence : il est formé d'une seule pièce pour doper les performances à haut régimes.
De plus, en disposant tout une série de silentblocs à des endroits stratégique (supports moteur avant, guidon, platines repose-pieds), Kawa fait la chasse aux vibrations.

          Typé trail sans être une machine de tout-terrrain, la 650 Versys se veut décontract' à piloter, et augmente son potentiel coté voyage. Cela ne se voit pas tout de suite mais coté châssis, il y a un petit peu de mieux un petit peu partout. Par exemple, les repose-pieds descendent de 15 mm et avancent de 20 mm, décontractant sensiblement les jambes du pilote. Du coté de suspensions, l'amortisseur profite d'une révision des réglages et d'une nouvelle molette de réglage de la précharge facilement accessible, juste sous la selle). La fourche inversée de 41 mm est plus choyée : de nouveaux fourreaux plus longs, des fonctions séparées (ressort dans le tube gauche et amortisseur à cartouche dans le droit) et une accessibilité au top des réglages. Kawa a tout mis directement en haut des tubes ; vous réglez la précontrainte à gauche, la compression et la détente à droite.
Bougeons ? On ajuste la nouvelle bulle réglable, on peaufine ses suspates, et on finit de se préparer. Les ambitions de la Versys étant ajustées à la hausse, on se dit qu'on va prendre quelques bricoles supplémentaires. Avec l'ancienne Versys, ce n'était pas très conseillé de la charger de valises et d'un top-case. Fini ce souci. Le bâti arrière et les roues ont été renforcés. Et hop, 30 kilos de plus qu'on peut lui caser sur le dos. Et plus facilement : regardez les poignées passager. Elles sont plus grandes mais c'est pas ça que je voulais vous montrer. Juste en dessous... Kawasaki a intégré un système de fixation des sacoches comme sur la Z 1000 SX. Plus pratique, plus esthétique, et permettant de réduire de 100 mm la largeur totale de la bécane une fois les valoches installées.
Ah oui, à propos de largeur, je vous avais dit que la surface de la bulle était augmentée de 70 %, et qu'on pouvait la régler sur 60 mm sans outils ?!? Et le réservoir ? Il grossit lui aussi, et gagne 2 litres. Comme la Versys est annoncée plus sobre et que le ventre embarque 21 litres de benzine, l'autonomie devrait faire une plus que sensible amélioration.

          Plus d'audace, prestations améliorées, et tableau de bord revu. La Versys a changé d'instrumentation... ou plutôt piquée celle de la cousine ER-6n.
Pas de révolution, juste quelques ajustements au niveau du freinage ; un disque arrière grossissant de 220 à 250 mm, de nouveaux étriers avant, toujours à double piston autour de piste à pétales de 300 mm, aussi un nouvel étrier pour l'arrière, un matériau différent pour les plaquettes, et un module ABS plus léger et plus compact.
Curieusement, les progrès globaux ne se sont pas traduits par une cure d'amaigrissement. La Versys a pris 8 kilos, et constate 214 kilos tous pleins faits sur la balance. La correction passe à 216 une fois l'ABS en place, et ça peut déraper avec le catalogue d'accessoires que Kawasaki a pris soin d'adapter : valises (28 L) et top-case (47 L) aux couleurs de la moto, phares antibrouillards à LEDs, patins de protection moteur, protège-mains, prise 12V... Ca, on l'aurait aimé en série.

          Avec une importante refonte stylistique, la Versys 2015 / 2019 continuera d'alimenter les débats sur le design mais atteste d'un dynamisme visuel qui lui faisait vraiment défaut. Améliorée sur bien des points, elle ne pêche que par une prise de poids. Limitée, et ses concurrentes affichent quasiment le même score. Notons qu'elle est disponible en version A2.

M.B - médias constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki VERSYS 650 2019

Kawasaki VERSYS 650
  • Chassis :
  • Cadre : tubulaire type diamant en acier
  • Réservoir : 21 litres
  • Hauteur de selle : 840 mm
  • Longueur : 2165 mm
  • Largeur : 840 mm
  • Hauteur : 1400 mm
  • Empattement : 1415 mm
  • Poids en ordre de marche : 216 kg
  • Train avant :
  • Fourche telescopique inversée Ø 41 mm, déb : 150 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 145 mm
  • 1 disque Ø 250 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 160 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 38 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 649 cc (83 x 60 mm)
  • 69 ch à 8500 tr/min
  • 6.5 mkg à 7000 tr/min
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki VERSYS 650 2019

Les plus
  • Design plus dynamique
  • Prétentions à la hausse
  • Plus d'aspects pratiques
Les moins
  • Prise de poids
  • Pas de prise 12 V en série
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki VERSYS 650 2019"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :