Motoplanete

KTMRC 390 2022

Un jeune guépard ?

Sportive

KTM sait conjuguer le sport avec brio. Question rallye-raid, cross, enduro et off-road, Moto3, la marque n’a ni à apprendre ni à démontrer. Pour la route, on trouve la Superduke 1290, l’un des plus musclés roadsters du marché. Questions sportives en revanche, la firme autrichienne n’a toujours pas donné naissance à une descendance de l’ancienne RC8.

C’est donc avec une 125 et une 390 que la gamme RC défend l’étendard du sport en sliders. Ne parlons de la RC 890 8C, véritable arme de pistard mais à la fois rare, exclusive et non utilisable sur route. Quel étrange écart que presque 1 litre de cylindrée entre sa plus «puissante» sportive et son plus velu roadster. Mais la RC 390 ne l’entend pas de cette oreille. Elle compte bien tenir le pouvoir de sa catégorie et en montrer le meilleur jour.

Surtout, elle présente immédiatement ses prétentions avec une refonte de grande ampleur. On ne pourra pas dire que c’est un lifting; le tout nouvel habillage fait preuve d’un important travail interne. Moins singulier, toujours sportif, le carénage rentre quelque peu dans la «norme visuelle» de la catégorie. Les panneaux latéraux en superposition forment un sympathique relief tout en assurant plus de présence à la RC 390. La partie basse est moins vêtue qu’autrefois et le bâti arrière se montre plus svelte. Même l’étrange selle (d’un seul bloc avec la poupe) s’est conformée à un dessin plus classique.

KTM a également transformé l’insolite regard lenticulaire des RC. L’optique ressemble à présent à celui des Adventure, en simplifié. Le pare-brise change de forme mais conserve sa particularité de recouvrir l’ensemble de la tête de fourche.
Comme si elle voulait montrer qu’elle a pus de potentiel qu’on ne le songerait, ses volumes ont pris de l’ampleur – la faisant passer pour une moto de catégorie supérieure. Il n’y a pas que la volonté de «faut que ça en jette!» mais aussi une optimisation aérodynamique. Pour montrer à son pilote qu’elle tient à partager longtemps des émotions avec lui, le réservoir a grandi de 4,2 litres - 13,7 à présent.

KTM RC 390 2022 Mais ce que veut la moyenne RC, c’est bouffer de la piste. Elle rêve d’ailleurs sans le cacher de championnat, comme le SuperSport 300. Donc, elle a bossé pour que son carénage puisse facilement s’enlever et être remplacé par un poly. Ensuite, limiter le poids. Ou plutôt, sa prise de poids. La première génération de RC 390 pesait 147 kilos - la nouvelle en accuse 155. Alors que les efforts n’ont pas été ménagés: le cadre, désormais avec une boucle arrière boulonné, a changé de dessin mais surtout gagné 1,5 kg. Les freins Bybre permettent un gain de 960 grammes. Le plus impressionnant est au crédit des jantes. Rien de moins que 3,4 kg envolés; et comme cette masse disparait de la masse non suspendue, c’est tout bénèf’ pour l’agilité.

Le moteur n’a pas beaucoup évolué techniquement mais des optimisations sont bien présentes. Euro5 a obligé la greffe d’une chambre de tranquillisation encore plus imposante (et surement bien lourde). Le mono sait contrer les contraintes avec une réponse franche. Plus de couple et de dispo. La boite à air plus grande et une nouvelle cartographie permettent de gagner 2 Nm, avec un maxi dispo un poil plus tôt. La puissance maxi est toujours de 44 chevaux sauf qu’elle est atteinte à 9000 trs au lieu de 9500.

La RC 390 peut toujours compter sur son empattement court pour virer vite; et aussi sur de meilleurs suspensions à présent. La fourche inversée de 43 mm profite de la technologie Apex ainsi que des réglages de compression et détente. Chaque atelier peut s’ajuster sur 30 positions, facilement avec les petites molettes en haut des tubes. Même certification Apex pour le monoamortisseur arrière, qui offre lui le réglage de la précharge et de la détente.

KTM RC 390 2022 Renouvelée sur beaucoup de points, l’autoproclamée pistarde propose sous le nez de son pilote des guidon-bracelets réglable en hauteur sur 10 mm, une ergonomie mieux étudiée et un écran TFT couleur bien plus sympa que l’ancienne mini-tablette à cristaux liquides. Elle fait aussi du chapardage dans la technologie de la famille, normalement installés dans des modèles bien plus costauds. Cette moto gagne le contrôle de traction, actif en courbe s’il vous plait! L’ABS l’est aussi, et possède un mode Supermoto pour se couper sur l’arrière et ainsi jouer avec la glisse. Pour le shifter, faudra passer dans le coin des options.

La nouvelle KTM RC 390 est aux aguets. Tous ceux qui ont connu l’époque de gloire des 600 SuperSports auront du mal à comprendre une telle envie de piste de la part d’une 400. Il suffit pourtant de regarder les catalogues de la concurrence. Plus de CBR 600, une R6 en usage circuit uniquement, des MV F3 et Daytona 675 disparues, de la GSX-R uniquement dans d’autres contrées... Les anciens songeront aux VFR 400 NC 30 et ZXR 400...
On arsouille toujours, avec moins de puissance, des trajectoires tendues qui auront une importance capitale avec ces petites cylindrées. A2, genoux et coudes par terre?!? La KTM vous fait les yeux doux, l’ardoise salée et le mono à cravacher.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

7 149
Prix neuf
Financer votre moto
Tarif équivalent à 5,38 x le SMIC de 2022

Assurez votreKTM RC 390 2022

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

KTM RC 390 2022
  • Chassis
  • Cadre : treillis en tubes d'acier
  • Réservoir : 13.7 litres
  • Hauteur de selle : 824 mm
  • Empattement : 1 343 mm
  • Poids à sec : 155 kg
  • Poids en ordre de marche : 164 kg
  • Assistance au freinage : ABS Cornering déconnectable
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 320 mm, étrier 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2 bars
KTM RC 390 2022 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports , manuelle - shifter en option
  • secondaire par chaine
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 150 mm
  • 1 disque Ø 230mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 150 / 60 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2 bars
  • Moteur
  • Monocylindre en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection Ø 46 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes
  • 373,20 cc (89 x 60 mm)
  • 44 ch à 9 000 tr/min
  • 3,90 mkg à 7 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3,52 kg/ch
  • Compression : 12.6 : 1
  • Crit'air :
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

Galerie

Millésimes

2022

2023

Comparer

Comparer la RC 390 face à ses concurrentes

Consommation

KTM RC 390 2022 : 3,46 l/100km
Honda CBR 500 R 2022 : 3,50 l/100km
Yamaha R3 300 2022 : 3,80 l/100km

Autonomie

KTM RC 390 2022 : 396 km
Honda CBR 500 R 2022 : 489 km
Yamaha R3 300 2022 : 368 km

Couple

KTM RC 390 2022 : 3,90 mkg
Honda CBR 500 R 2022 : 4,50 mkg
Yamaha R3 300 2022 : 3 mkg

Puissance

KTM RC 390 2022 : 44 ch
Honda CBR 500 R 2022 : 47,50 ch
Yamaha R3 300 2022 : 42 ch

rapport Poids / Puissance

KTM RC 390 2022 : 3,52 kg/ch
Honda CBR 500 R 2022 Non communiqué
Yamaha R3 300 2022 Non communiqué

Vitesse

KTM RC 390 2022 : 160 km/h
Honda CBR 500 R 2022 : 180 km/h
Yamaha R3 300 2022 : 170 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la KTM RC 390 2022
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.

Actus