Motoplanete

Triumph660 Street Triple S 2020

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

La place des menaces

Roadster

Votre Street Triple, vous le voulez bien corsé ou décaféiné ? Dans un cas comme dans l'autre, l'envie de le prendre bouillant est pressante. Pas d'édulcorant ni d'amertume pour la version 765 RS ; juste du sport dans chaque effluve.

Pour cette 660 S, c'est autre chose. Le corps joue la même partition de séduction mais au démarrage, on rejoint un monde moins sec, plus accessible. Là où le roadster anglais présente ses hommages avant de vous chauffer les mains.

Le constructeur de Hinckley sait manier la personnalité de ses machines. Observez, comparez, détaillez, et comptez sur une courte liste les différences d'aspect entre la S et la RS. Aucun des proprios n'aura l'impression d'avoir une Street au rabais. Partageant le même regard patibulaire, une ligne identique, le squelette aussi athlétique et la virulence tout autant excitante, la " gentille " de la famille est confondante au possible. Surtout, elle transpire l'amélioration, calquée sur la mise à niveau de la 765.
Il faut avoir de l'œil pour se saisir des subtilités, de ses effets qui font passer du standard au sportif. Ici, pas de sabot moteur ni de dosseret de selle ; l'aspect métallisé de la boucle arrière s'est estompé ; on a perdu la finition carbone sur l'extrémité de l'échappement ; les rétros prennent une position classique ; la dotation d'équipements confirme l'écart entre les sœurs.

Triumph 660 Street Triple S La Street Triple S coute moins cher, beaucoup moins cher que le top de la gamme. Il faut dire que sa puissance est moindre. 95 chevaux, soit un rabais d'environ 30%. Plusieurs raisons à cela. D'abord, elle veut pouvoir passer entre les mains des permis A2. Pour pouvoir être bridée, elle se doit de plafonner à 70 kW. Ensuite, elle n'a pas le même moteur, même si c'est un trois-cylindres. Le bloc taille 660 cm3, a pris le pli pour passer Euro5 et jouit d'une puissance déjà suffisante pour aller vite.

Coté châssis, on revoit aussi les prétentions. Pas d'attaques saignantes en vue ? Pas la peine de reprendre les étriers de frein à 4 pistons Brembo M50. De plus mesurées pinces Nissin à 2 pistons s'occuperont des disques de 310 mm. Les suspensions perdent la quasi-totalité de leurs réglages ; seul l'amorto Showa conserve la possibilité d'ajuster la précharge. Le manufacturier japonais fournit également la fourche inversée de 41 mm.

L'une des forces visuelles, peut-être la plus importante, c'est ce double optique, plus intense et modifié à chaque chapitre. Derrière lui, le tableau de bord est moderne mais pourtant d'un autre temps. Une fenêtre digitale à cristaux liquides cohabitant avec un monocle où s'agite une aiguille pour le compte-tours. C'était parfait pour les 675 Street Triple – c'est moins classe et bien moins technologique à l'époque des 765. Doit-on s'en plaindre à une époque où les écrans TFT envahissent tout ? Pas vraiment... pas pertinent plutôt. Du fait que la 660 Street Triple S est là pour faire découvrir le gang des roadsters poilus.
Découvrir, c'est aussi se contenter d'une part quand le premium propose le gâteau. Cela vaut pour l'électronique de bord ; bien que ce ne soient pas des miettes, loin de là. Cette 660 S possède un contrôle de traction, l'ABS et deux Modes de conduite (Route ou Pluie), un éclairage à LEDs, et la même signature diurne que la RS.

Triumph 660 Street Triple S Le Triumph Street Triple S était dispo en deux versions dans sa génération précédente : 765 cm3 pour faire partie de la famille et 660 cm3 pour satisfaire à l'ouverture vers les jeunes permis. La descendance simplifie les choses. La petite cylindrée pour les boys, la moyenne pour les bads.
Le choix de coloris est lui aussi réduit à l'essentiel : un seul. Du blanc, pis c'est tout.
Cette " petite " Street Triple se distingue également de sa devancière par une surprise des plus intéressantes. Elle est moins chère, sans états ni faible d'âme

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      8 500
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreTriumph 660 Street Triple S 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Triumph 660 Street Triple S 2020
      • Chassis
      • Cadre : périmétrique en aluminium
      • Réservoir : 17.4 litres
      • Hauteur de selle : 810 mm
      • Largeur : 765 mm
      • Hauteur : 1 060 mm
      • Empattement : 1 410 mm
      • Poids à sec : 168 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm
      • 2 disques Ø 310 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Triumph 660 Street Triple S 2020 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø nc
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 660 cc (76 x 48.5 mm)
      • 95 ch à 11 250 tr/min
      • 6,80 mkg à 9 250 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,77 kg/ch
      • Compression : 12.1 : 1
      • Crit'air :
      • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déposez votre avis sur la Triumph 660 Street Triple S 2020
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
      pub

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos