Motoplanete
Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Un loubard qui sait se tenir

Roadster

Le destin de la Z 900 est lié à celui de la 650 plus que par le sang ou le style. Ce sont non seulement les plus vendues de la famille, mais aussi les plus proches en chiffres de vente. L'engin est donc d'une importance stratégique pour Kawasaki. Au moment d'y toucher, le constructeur fait extrêmement gaffe au design ainsi qu'à la technique.

La Z 900, c'est aussi un point pivot entre deux mondes, un roadster musclé juste avant le clan des grosses brutes. Il doit ainsi soigner ses prérogatives, et renforcer son attrait face à une concurrence qui se blinde en électronique. Elle en avait peu, elle en gagne beaucoup. Que ça ? Surement pas !

Elle se renforce encore en agressivité. Kawa clame fort que l'esprit Sugomi est l'inspiration maitresse des Z. Pour cette deuxième génération de Z 900, c'est plus une transpiration qu'une expression. Son visage est si tourmenté par le besoin de mordre les émotions qu'il basculerait presque dans la violence. Le jeu des subtilités est fort sur cette moto : en modifiant seulement la face, les épaules, le sabot moteur et en rectifiant les enjoliveurs de milieu de cadre, Kawa lui donne l'aspect d'une refonte globale.

Kawasaki Z 900 2020 Alors que le cadre d'acier en treillis tubulaire, les suspensions, les roues et le freinage n'ont quasiment pas changés. On a juste renforcé la zone de pivot du bras oscillant et revu les réglages d'amortissement. Les pilotes seront ravis de retrouver cette partie-cycle qui avait fait un sacré progrès quand la Z est passé de 800 à 900. Invisible mais sensible quand on montera en selle, la hauteur d'assise augmente, passant de 795 à 820 mm.
Même sauce pour le 4 cylindres. On ne change pas une équipe qui gagne. Les motoristes l'ont seulement optimisé au niveau des émissions polluantes afin de le préparer à Euro5. Tout se joue au niveau de l'échappement, sans perte de puissance. Le moteur délivre toujours 125 chevaux à 9500 tr/mn et un couple maxi de 10,1 mkg à 7700 trs. Costaud pour un roadster de moyenne cylindrée ; sauf que c'est la norme dans ce segment. MT-09 (115 ch), GSX-S 750 (114 ch), 821 Monster (109 ch), 765 Street Triple RS (123 ch) et 790 Duke (105 ch) gravitent, on le voie, dans la même orbite de watts - Il n'y a que Honda qui joue a part... pour l'instant. La Z 900 survole quand même les débats niveau puissance maxi. Sa principale déconvenue étant la prise de poids de 2 kilos.
Dommage que le constructeur n'ait pas profité de l'occasion pour installer des étriers de frein à fixation radiale. Les efforts ont porté sur d'autres plans, comme de nouveaux ressorts et réglages pour assouplir l'embrayage de type anti-dribble et l'adoption de pneus Dunlop Sportmax Roadsport 2.

La Z 900 avait surtout besoin d'assistances au pilotage pour répondre à son public, à la concurrence... à la mode ? Pas de souci, y a tout ce qu'il faut à Akashi. Cela commence par l'incontournable contrôle de traction. Le KTRC offre trois Modes de prévention, du moins (1) au plus intrusif (3). Qui enchaine logiquement vers le choix du Mode de puissance, full ou low (55% de la patate). Les Modes de conduite permettent de superviser et caler ces deux assistances en une sélection programmée. Quatre sont à l'accueil, Sport – Route – Pluie – Rider (manuel). Ce dernier permet de se faire sa propre définition du niveau d'intervention du KTRC et du niveau de puissance (P).
Je synthétise : Sport = KTRC niveau 1 et P niveau full / Route = KTRC niveau 2 et P niveau full / Pluie = KTRC niveau 3 et P niveau low / Rider = KTRC niveau 1, 2 ou 3 et P niveau full ou low.

Kawasaki Z 900 2020 Les Z 900 et 650 entretiennent des liens proches. Cela est encore plus vrai avec le tableau de bord qu'elles partagent. C'est désormais un écran TFT couleur de 4,3 pouces. Un vrai plus au niveau graphisme, qui nous fera instantanément oublier les cristaux liquides d'hier ; surtout leur contenant. On peut choisir un fond d'écran noir ou blanc tandis que la luminosité s'adapte à celle de l'extérieur.
La présence d'une puce Bluetooth permet de se conformer à la tendance majeure depuis Facebook : la connectivité. Un smartphone, un appairage, une symbiose de la moto et du mobile, et vas-y Mimile. L'application 'Rideology' vous donne des infos sur la Z (carburant, kilométrage, entretien, etc...), enregistre vos parcours effectués via GPS, vous affiche sur l'écran de la bécane vos appels ou vos messages et vous permet de paramétrer l'affichage de bord via le téléphone.
Le parcours new-tech se termine avec les LEDs, équipant les phares, les clignos et l'éclairage de plaque.

Bien que ce soit un peu gros comme engin pour commencer, la Z 900 est aussi dispo en version A2. Sur ce modèle, la puissance est ramenée aux 95 bourrins réglementaires. Le bridage 48 ch est différent du modèle précédent, Kawa ayant renforcé la force à mi-régimes et décalé le pic de puissance de 6500 à 7900 tr/mn. De quoi " griser " artificiellement les sensations – on a toujours l'impression que ça envoie du gros quand ça gueule plus fort.

A croire que le parfum des algorithmes de trajectoire a enivré les mécaniques plus que leur raison. La Z 900 y succombe à son tour, sans renier ses fondamentaux et en délivrant toujours plus de style. Cette évolution la conforte dans son désir d'être un choix majoritaire dans l'appétit des jeunes loups. Le passager ? Toujours davantage toléré qu'invité. Les aspects pratiques ? Limités. L'envie d'en découdre ? Dès l'allumage des crocs.

M.B. - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      9 499
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreKawasaki Z 900 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

      Z 900 2019
      Z 900 2019
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Kawasaki Z 900 2020
      • Chassis
      • Cadre : Cadre tubulaire en acier
      • Réservoir : 17 litres
      • Hauteur de selle : 820 mm
      • Longueur : 2 070 mm
      • Largeur : 825 mm
      • Hauteur : 1 080 mm
      • Empattement : 1 455 mm
      • Poids en ordre de marche : 212 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 120 mm
      • 2 disques Ø 300 mm, étriers 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Kawasaki Z 900 2020 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 140 mm
      • 1 disque Ø 250 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø 36 mm
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 948 cc (73.4 x 56 mm)
      • 125 ch à 9 500 tr/min
      • 10,10 mkg à 7 700 tr/min
      • Compression : 11.8 : 1
      • Crit'air :
      • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

      Galerie

      Millésimes

      Avis (1)

      Modèle 2020
      je possédais le modèle 2017 et depuis une semaine je possède le modèle 2020 et je peu dire qu'au guidon il y a un réel changement. légèrement plus haute elle est plus facile a manœuvrer surtout en ville, l'éclairage c'est le jour et la nuit... j'ai fait installer un échappement Léo Vince comme pour la précédente et le son devient plus roque ou plus grave. le moteur est plus souple. Vous comprendrez que je suis toujours en rodage et je n'ai pas encore pleinement exploité cette moto mais ma première impression reste très positive. Je ne regrette en aucun cas mon achat et je la conseille au motard de courte ou moyennes distances. C'est vrai qu'elle a un air de motard "kéké" mais si vous l'essayé vous changeriez vite d’avis cette moto c'est du plaisir dés que l'on met le contact. Son nouveau tableau de bord est vraiment bien lisible et les couleurs sont agréable. Pour le duo moi je n'ai qu'un sac a dos alors faite vous votre avis. En conclusion je vous conseille de faire un tour chez KAWA et demandez un essai dans tous les cas vous n'aurez perdu votre temps. Répondre à Gibe 13150
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos