Motoplanete

Triumph800 Street Triple RS 2019

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Le voyou de la piste

Roadster

Cette fois, on ne rigole plus. Fini les bagarres dans les rues de Baker Street, les gants râpés et le blouson noir rayé par les kit-chaines. La Street Triple, gonflée à 765 cm3 et survoltée dans cette version RS, ne s'intéresse plus aux histoires de gangs. Son nouveau truc, cette envie qui lui démange les bielles, c'est la piste, le sport, les trajectoires, l'art du pistard. Il est temps de prendre un équipement plus adéquat, avec une piquouse d'adrénaline et de la gomme qui bouloche. Ca, c'est une dose de Street Triple 800 RS.

Le streetfighter mid-size de Hinckley franchit un palier jusqu'ici inconnu pour la marque, bien plus sportif que la définition R qu'il emploie pour la Street du dessous. D'allure sobre, faisant fi des couleurs criardes et des appels à la provocation, la Street RS est suffisamment convaincue de son potentiel pour cultiver une certaine discrétion.
Qui s'évanouit quand on s'approche. Elle est tout autant boule de nerfs que ses sœurs S et R, complétée de ce regard ovalisé et d'un arrière tant fuyant que sportif. Elle s'équipe d'un sabot moteur, d'un carter de chaine inférieur, d'un capot arrière, de surpiqures de selle spécifiques et de rétroviseurs en bout de guidon. Voici pour les présentations de style. Sitôt après, la RS s'affirme ! Avec des pinces Brembo que sauront apprécier les connaisseurs, de très efficaces étriers M50.

Avoir pris le top du freinage italien va de pair avec un tempérament débridé pour le roadster anglais. Comme toute la gamme des Street Triple, il cravache sévère avec son nouveau bloc de 765 cm3. Aussi compact mais largement modifié que le moulin de la 675, il réserve son plus fort souffle pour cette version RS. 123 chevaux sont à l'appel, soit 10 de plus que sur la S. Le couple de 7.9 mkg est identique à la version R, soit supérieur de 4 Nm à la S ; mais c'est sur la RS qu'il faut aller le chercher le plus haut, à 10 800 tr/mn.

Plus de 120 ch pour une teigne de 166 kilos, ça commence à causer. Et Triumph a clairement voulu classer cette Street dans un registre haut de gamme et musclé, apte à satisfaire les riders exigeants. Indispensable sur une machine énervée, le shifter est de série, tout comme des pneus plus efficaces, à savoir des Pirelli Diablo Supercorsa SP. La version R et RS de la Street Triple bénéficie d'un angle de colonne plus resserré (23.9° au lieu 24.8° sur la S) afin de rendre l'avant plus incisif. Ici, il s'agit d'une fourche inversée Showa BPF de 41 mm. L'arrière est aux petits soins, avec le nouveau bras oscillant des Street et un amortisseur Öhlins STX40. Les éléments de suspensions sont évidemment réglables de partout. Mais diantre, quitte à faire une version plus puissante, plus impétueuse, et nettement plus cher que la R, pourquoi Triumph ne lui offre t'il pas une fourche Öhlins ?!? La Daytona R y avait bien droit...

Passons. La 800 RS gagne le nouveau tableau de bord TFT de 5', commun avec la R. Une superbe instrumentation, très riche, avec des bonus réservés à ce top de la gamme. En plus d'un chrono, le pilote profite d'un jeu de 3 styles d'affichage supplémentaires et d'un 5ème mode de conduite. Sont à disposition les Rain, Road, Sport, Rider, et ici l'exclusif Track.

Tout comme la R, la RS profite d'un embrayage anti-dribble, d'un ABS déconnectable, de feux à LEDs, d'un commodo équipé d'un joystick à 5 postions, d'un embout d'échappement caractéristique, et d'un indicateur de rapport engagé. Sont commun à toute la famille l'accélérateur électronique, l'antipatinage débrayable, les deux premiers rapports de boite resserrés, et ce style typiquement 'Tripeule'.

Version la plus méchante de la saga Street Triple, la 800 RS met en avant un moteur trois-cylindres plein de watts associé à un châssis plus efficace. Triumph aurait pu (dû ?) aller encore plus loin mais il y a déjà de quoi faire, et pas qu'un peu. Prête à saigner la route et bouffer du slider sur circuit, cette top Street Triple ne s'adresse pas aux amateurs de streetfighter, davantage aux pilotes et créateurs de trajectoires. Ne la faite pas attendre, elle n'est pas prévue pour.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      11 900
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 11 214 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreTriumph 800 Street Triple RS 2019

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Triumph 800 Street Triple RS 2019
      • Chassis
      • Cadre : périmétrique en aluminium
      • Réservoir : 17.4 litres
      • Hauteur de selle : 825 mm
      • Longueur : 2 065 mm
      • Largeur : 735 mm
      • Hauteur : 1 085 mm
      • Empattement : 1 410 mm
      • Poids à sec : 166 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 115 mm
      • 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux monobloc Brembo 4 pistons M50
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Triumph 800 Street Triple RS 2019
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur Öhlins STX40, déb : 131 mm
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier Brembo 1 piston
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • 3 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø nc
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 765 cc (77.99 x 53.38 mm)
      • 123 ch à 11 700 tr/min
      • 7,90 mkg à 10 800 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,35 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      presque au top ;)

      Modèle 2017
      prise en main tres facile equipement top , mais ... moteur trop limite pourrait donner 140/150cv(au moins comme une brutale.. )et la sur qu elle entrerait dans la cour des grandes pour la victoire.garde au sol:( reposes pieds et selecteur trop bas!tout le reste 10/10!Au travail Monsieur Triumph on continue.. Répondre à titio

      Modèle 2017
      point forts suspensions chassis legereté electronique prise en main moteur au dessus de 8000tr points faible moteur en dessous de 8000tr (mt 09 2017) confort Répondre à jerem83
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Triumph 800 Street Triple RS 2019
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos