Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > MORINI > 1200 CORSARO ZZ 2017 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Une nouvelle expression

Morini 1200 CORSARO ZZ

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Morini

Morini 1200 CORSARO ZZ 2017

Roadster
Fiche créée le 07/11/2016
Morini 1200 CORSARO ZZ

           Au fur et à mesure des saisons, la Corsaro évolue, doucement, sûrement, ayant à cœur du cultiver un tempérament fougueux. Italien jusqu'au fond des bielles, le roadster de Morini demeure le meilleur représentant de la renaissance, de la foi de ce petit constructeur. En devant ZZ, il prolonge son existence, s'affranchit d'Euro4, et apporte une somme d'évolutions bienvenues. L'identité demeure, le plaisir se veut plus intense.

          Conscient du pouvoir de séduction de la Corsaro, ou limité en investissement, Morini n'a pris aucun risque quant au design de cette machine. Brute à souhait, le regard mauvais, le nerf apparent, et l'apparence bestiale, cette moto fait honneur au style, à l'essence du roadster. L'allure globale demeure saisissante ; tout juste sont retouchés quelques éléments, histoire de marquer une différence. On dénombre le saute-vent retaillé avec veilleuses intégrées, le bloc optique revu (moins classe à notre goût), un garde-boue avant plus imposant, et un postérieur dégagé de tout appendice. Les obligations légales se retrouvent sur une bavette en suspension fixé au bras oscillant, comme sur certaines MV-Agusta et la dernière MT-09.

          Pourquoi ZZ ? En référence à la Corsarino ZZ de 1965, une petite bécane de 49 cm3 et 59 kilos qui vous claquait le 100 km/h.
La Corsaro est bien au-delà de ces valeurs. Son poids est de 192 kilos, valeur classique dans ce segment, et de 6 kilos inférieure à celle de l'ex Veloce. Merci les pièces en carbone. Et son gros twin de 1187 cm3 délivre presque 140 bourrins. Et des chevaux italiens, avec l'exaltation qui vous secoue la colonne vertébrale. Le bloc a doublement évolué, avec une nouvelle gestion électronique : il passe les nouvelles normes, gagne 4 chevaux et presque un demi-mkg. En bonus, la marque lui offre un embrayage APTC à glissement limité

          Le cadre constitué d'un treillis tubulaire en acier continue son service. Coté suspensions, la fourche inversée Marzocchi et l'amortisseur arrière Sachs sont remplacés par des éléments Mupo ; tous deux entièrement réglables. Le freinage évolue également, et sérieusement. Ciao les étriers à fixation axiale. Sur la ZZ, on passe à des Brembo M50 fixé radialement, un maitre-cylindre 16/19, avec le renfort d'un ABS Bosch 9.1 déconnectable depuis le guidon.

          Tonique et même davantage, le moteur Bialbero pourrait trouver maitres et sagesse avec des Modes de conduite ou autres copilote qui envahissent le secteur... Mais il n'en a cure. Pas de cartographie pour la pluie, puis pour l'arsouille, puis pour la ville. C'est au pilote de gérer, et d'apprécier. Mais la Corsaro ZZ ne fait pas l'impasse sur un renouvellement technologique. Outre des LEDs pour équiper tout ce qui éclaire (phares, clignos, etc), on découvre un tableau de bord entièrement numérique et en couleurs. Le bel écran TFT de 5 pouces est doté de plusieurs styles d'affichage. Et pour brancher le GPS ou recharger le smartphone, une prise 12V fait son apparition.

          Face à la concurrence, la Morini Corsaro 1200 ZZ n'aura pas plus la tâche facile qu'auparavant. Pour se démarquer, elle met en avant une fabrication et des pièces 99% italiennes. Aussi, elle permettra un haut degré de personnalisation, afin que chaque proprio est SA moto, SA morini, loin des productions plus standardisées. Une manière de justifier (un peu) le tarif musclé de cette moto ; qui l'est tout autant.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Morini 1200 CORSARO ZZ 2017

Morini 1200 CORSARO ZZ
  • Chassis :
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 860 mm
  • Longueur : 2070 mm
  • Largeur : 810 mm
  • Hauteur : 1070 mm
  • Empattement : 1450 mm
  • Poids à sec : 192 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 46 mm, déb : 135 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monobloc Brembo 4 pistons M50
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaine
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 135 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 87°, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 54 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1187 cc (107 x 66 mm)
  • 139 ch à 8500 tr/min
  • 12.7 mkg à 6750 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.38 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Morini 1200 CORSARO ZZ 2017

Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Morini 1200 CORSARO ZZ 2017"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :