Motoplanete
Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Retrouvailles salutaires

Roadster

2016 a signé le retour de la SV, après une longue pause comblée par la mal-aimée Gladius. Pourtant, l'excellent twin de moyenne cylindrée qui a emmené tant de motards sur les SV, SV-S et V-Strom a toujours été enthousiasmant. Mais l'écrin n'était pas forcément à la hauteur. Oublions ça et voyons comment le petit roadster de Suzuki va tenter de retrouver l'aura de ses premiers amours.

Les années ont passé, et la SV s'est assagie. Ou plutôt, elle n'a pas suivi la mode comme les copines. L'impertinence a accompagné l'évolution des roadsters de la gamme intermédiaire. Pas pour la Suz dont le design semble sorti d'un carton coincé dans la fin des années 90. Elle n'est pas moche, pas du tout. Elle est même élégante, agréable à regarder, le pot émétique de la Gladius est enfin passé à la poubelle et le retour d'un phare rond est infiniment plus appréciable que l'étrange noisette précédente. Pourtant, l'enthousiasme n'est pas là. A vouloir être sage et bien élevé, la SV 650 est devenu presque anonyme. Mais pas forcément moins intéressante.

Tous ceux qui ont connu la première SV la retrouveront ici, peaufinée, modernisée, et terminée de belle manière par un feu très GSX-R. Et tout naturellement, on va regarder de près le châssis. C'est là qu'on va se mordre une dent. On avait adoré le cadre en alu de la première génération ; pour la troisième, ce sera le treillis tubulaire en acier de la Gladius. Comme Ducati ? Oui, sans le charme italien. Du moment qu'il fait le boulot, on ne lui en tiendra pas rigueur. C'est à lui d'en faire preuve.

Hier et demain, le roadster qui a écrit une belle page de Suzuki peut compter sur son bicylindre. Souple, facile, rageur, sans reproche, c'était un moteur que tout le monde louait. Le département mécanique ne l'a pas laissé dormir. Et comme pour nettement oublier l'épisode Gladius, on revendique une soixantaine de nouvelles pièces dans le berlingot. La puissance grimpe à 76 chevaux à 8500 tr/mn. Un bénéfice que ne connait pas le couple, constant mais perché plus haut dans les tours qu'auparavant. Frugal, le moulin ne consommerait moins de 4 litres aux 100 km. M'ouais..... Surement, mais à vitesse stabilisée dans un hangar avec une poignée de gaz qui bougent jamais. Suz veut-il jouer comme tous les autres constructeurs à annoncer des chiffres de conso digne de l'hypocrisie automobile ?!?
Ça ne vous pas échappé ; à la SV non plus : l'époque est à l'intégration poussée d'électronique. Un peu partout fleurissent contrôles de traction et modes de conduite. Le discours est différent pour le cœur du twin de 645 cm3. Suzuki lui a implanté le "Low RPM Assist", une assistance à bas-régimes qui facilitent les évolutions quand les pistons s'agitent modérément. Pas bête, et judicieux pour les novices. Un bi, ça ne se manie pas comme un 4 pattes hyper souple. N'allez pas jouer sur un filet de gaz sous peine de provoquer le hoquet. Le "Low RPM Assist" va lisser ça.
Le démarreur sera quant à lui secondé par le "Suzuki Easy Start". La GSX-S connait déjà. Une pression sur le bouton, plus besoin de rester appuyé, et la moulinette continue toute seule jusqu'à que ça tousse régulièrement.

Avec 140 nouvelles pièces en tout, la SV 650 a bien évolué depuis la SVF. Et elle a perdu du poids : 8 kilos de moins. On passe sous la barre des deux quintaux, même avec l'ABS. Cette petite bête ne pèse que plus que 2 kilos depuis quelques années. Anecdote, la SV de 2016 pèse 197 kilos tous pleins faits quand celle de 1999 n'en affichait que 189. A se demander ce qu'elles bouffent les motos.
Ce retour aux sources est synonyme de simplicité. La partie-cycle ne fait pas dans l'esbroufe : fourche standard de 41 mm, bras oscillant quelconque à sections carrées, étriers de frein à 2 pistons fixés axialement, peu de réglages. De quoi tirer les prix vers le bas. Le tableau de bord n'a pas choisi de revenir aux cadrans à aiguilles. C'est une fenêtre digitale identique à celle de la GSX-S. Ne différent que certains indications, comme l'absence du Traction Control ou le régime moteur moindre.

La SV est revenu à ses origines. Une vraie bonne nouvelle pas assez récompensée par un design trop aseptisé (à notre sens). Gageons qu'un pétillant caractère et une conduite plaisante viennent décoffrer les émotions. Retourner dans la bagarre avec la MT-07 et la Z 650 ne lui ferait que du bien.

M.B - médias constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      6 799
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 5 854 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreSuzuki SV 650 2018

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 11 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Suzuki SV 650 2018
      • Chassis
      • Cadre : treillis tubulaire en acier
      • Réservoir : 14.5 litres
      • Hauteur de selle : 785 mm
      • Longueur : 2 140 mm
      • Largeur : 760 mm
      • Hauteur : 1 090 mm
      • Empattement : 1 445 mm
      • Poids en ordre de marche : 197 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm
      • 2 disques Ø 290 mm, étriers 2 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Suzuki SV 650 2018
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par chaine
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur
      • 1 disque Ø 240 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 160 / 60 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en V à 90° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection Ø 39 mm
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 645 cc (81 x 62.6 mm)
      • 76 ch à 8 500 tr/min
      • 6,40 mkg à 8 100 tr/min
      • Crit'air :
      • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Très bonne moto pour débuter

      Modèle 2016
      Je l\'ai acheté pour ma femme qui vient de passer le permis. Très bonne moto, agréable, le bridage A2 est bien fait, coût d\'entretien peu élevé, belle gueule avec ce côté un peu vintage année 80, assistance au démarrage qui peut être utile pour un jeune permis. Un poil lourde pour les manÅ“uvres à l\'arrêt, dans sa catégorie bien sur, mais cela est largement acceptable. Hauteur de selle acceptable également, mais j\'ai fait poser les biellettes de rabaissement pour que ma femme touche bien les 2 pieds au sol. Bon moteur fiable et agréable (même bridé en 47,5) Bonne moto basique Répondre à laurentg

      Modèle 2016
      je l\'a trouve bien sympas cette nouvelle sv. beaucoup plus belle qu\'une gladius et une mt 07. dommage que le couple moteur soit aussi haut perché. a essayer prochainement. bonne route a tous Répondre à math640

      Seduit

      Par l\'ensemble, les nouveautés au starter et au low rider apportent du confort d\'utilisation. 76 CV quand t\'es en solo et que t\'as envie de sensation naked ça peut le faire. Bref j\'ai signé pour une rouge avec tout de même un petit saute vent. Répondre à Yves

      Modèle 2016
      Possesseur d\'une bandit 12 première génération, j\'ai fait l\'essai de la SV pendant 1 heure. Et bien que du bonheur, j\'avais pas envie de la rendre, super amusante , un vrai vélo. Moteur très amusant ( même sans aller trop vite) je me suis surpris de m\'amuser tant avec 76 cv (bref inutile d\'avoir plus de 100cv) et qu\'elle son ( pas de l\'échappement mais de l\'admission d\'air) , si je devais changer , sur que je l\'achète d\'autant plus que je la trouve très jolie. Répondre à bandit 12

      Bonjour , ton avis me donne envie de l\'acheter , qu \'en penses tu par rapport à une er 6 ou une yamaha mt 07? Participer à la conversation

      Je passe le permis l année prochaine et je vais sûrement l acheter me plaît beaucoup Répondre à Didi

      Modèle 2016
      Je viens de l\'éssayer et le bon de commande est signé. Après plusieurs moto, la nouvelle SV me convient parfaitement. Une belle esthétique classique et dépouillée, une vrai moto, avec un beau moteur, un beau son et un phare rond ! Mais surtout un moteur V-twin génial, souple et suffisamment puissant avec du caractère. En plus la couleur rouge avec les bandes blanches claque bien. Tout ce qui me plait. Répondre à Calixte

      Modèle 2016
      bonjour, comprend pas suzuki d\'avoir apparemment mis la selle de la gladius qui est dure et inconfortable donc du coup elle m\'interesse beaucoup moins, dommage car moteur et partie cycle c\'est bon. Répondre à kurber

      Pas très grave pour la selle, ca ce change, faut pas s\'arrêter à ca, je la trouve plus jolie avec son phare rond mais pas un grand changement avec la gladius, dommage que le tableau de bord sois tout numérique, je préfère les compte tours à aiguilles mieux lisible....à choisir à l\'achat qualité/prix les dernières gladius seront une meilleur affaire si on veux se faire plaisir sans casser sa tirelire! Participer à la conversation

      Je l\'ai acheter et le tableau de bord est super lisible même en plein soleil par 36° ;) Participer à la conversation

      Rétropédalage chez Suz

      Elle est loin l\'époque ou Suzuki innové en faisant de super moto. Aujourd\'hui il ne sort rien de bon de chez eux et ils nous jouent la carte \"on refait une moto qui a bien marché il y a 15ans\"... En plus elle est moins belle que l\'originale ! C\'est un mix entre la gladius (berk) et le SV injection Face à une MT07 elle perd sur tous les plans, elle est moins belle, plus lourde, moins puissante, le couple est 2000tours haut (ça sent mauvais pour le bridage A2). V à tous. Répondre à Mael

      Vivement l'essai de cette nouvelle SV !

      Modèle 2016
      Bonjour à toutes et à tous. Aah qu\'il me tarde de découvrir l\'essai de cette nouvelle SV 650, afin de vérifier comment Suzuki a revu sa copie. J\'ai personnellement possédé un Gladius que j\'ai largement apprécié. Il y avait bien-sûr son esthétique très discutable avec l\'horrible silencieux et le phare non moins disgracieux, mais cela ne m\'avait pas arrêté. La moto était très sympa et agréable, notamment grâce à son moteur. Seule la qualité des suspensions laissait à désirer, car insuffisamment freinées en détente. Bien que réglable en compression, la fourche plongeait aussi pas mal ... Bref en conduite un peu sportive sur mauvais revêtement cela tournait rapidement au rodéo. Qu\'en sera t\'il avec cette nouvelle SV ? Souhaitons que Suzuki ait fait l\'effort de soigner un peu plus les suspensions avec des éléments de meilleures qualités et judicieusement calibrés si toujours dépourvus de réglages ... La nouvelle esthétique de la SV corrige au moins le silencieux et le phare, c\'est toujours ça de pris, quant aux évolutions moteur et électroniques ... étaient-elles indispensables ? Encore une fois, j\'espère que les investissements réalisés par Suzuki sur ces points n\'ont pas été fait au détriment des suspensions et du comportement d\'un moteur qui était terrible ... Alors, simple replâtrage esthétique et gadgets électroniques la SV 2016 ? Croisons les doigts pour le contraire ! Appel de phare. Dwitch Répondre à Dwitch

      Modèle 2016
      Elle a l\'air sympa cette petite moto pour grand qui se veut simple et ludique, comme j\'aime. Par contre, avec ce couple aussi haut perché, les sensations seront elles au rdv ? ça risque d\'être dur de concurrencer une MT 07 très bien née et plus légère (sauf pour sa face avant qui passe un peu mal, pour moi). Je vais suivre de très près la suite et les essais, en espérant ne pas être déçu.... Répondre à Guigoon

      Modèle 2016
      enfiiiiin suzuki revient en force avec ce joujou pour grand Répondre à gendaito
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Suzuki SV 650 2018
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos