Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > GSX-R 1000 2009 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

L'outil de la performance

Suzuki GSX-R 1000

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Suzuki GSX-R 1000 2009

Sportive
Fiche créée le 25/09/2009
Suzuki GSX-R 1000

                 L’efficacité avant le style. Ce pourrait être ainsi que l’on pourrait présenter cette nouvelle GSX-R 1000. La reine de la piste ne s’offrira pas une révolution stylistique pour 2009 ; dans ses entrailles, c’est une autre histoire.

                 Après sa grosse mutation en 2005, la robe de la Gex progresse désormais par petites retouches, justes suffisantes pour affiner l’évolution, mais pas assez pour provoquer l’étonnement. L’œil  retrouve ses repères, puis on s’approche pour dépasser l’intrigue et comprendre pourquoi les traits se perdent en courbes sur la silhouette. Avouons le tout de suite : de profil, la 1000 semble à peine modifié. Le coup de dessin est pourtant plus torturé, forçant le regard vers les échappements au dessin pertinemment modifié. Ils sont toujours 2, avec désormais une forme à la fois plus douce et plus racing, rappelant singulièrement les productions Yoshimura ou Micron.
C’est de face et de dos que l’on notera les plus gros changements, avec une belle influence des récentes 600 et 750 GSX-R. Le postérieur gagne en personnalité, en menace, en influence manga. Le tête de fourche s’est bien compliqué la tronche lui aussi, avec un bloc optique de 750 trempé dans le mutagène. C’est travaillé, c’est sophistiqué, c’est encombré, ça manque un peu d’harmonie, mais faut reconnaitre que ça a de la gueule.

                 Le design restera toujours une affaire de goût. Les pistards et les sportifs seront beaucoup plus sensibles aux évolutions techniques. C’est là que la vraie GSX-R commence. Et c’est le moteur qui nous intéresse pour l’instant. Il a évolué ? Non, il a complètement changé.
Chez Hammamatsu, on est parti d’une feuille blanche, avec 3 objectifs prioritaire : compacter, renforcer, faciliter. Dans le premier cas, y a pas photo : le 4 cylindres de 999 cc est plus court de 6 cm – 59,6 mm exactement entre l’axe du vilebrequin et l’arbre de transmission primaire. Ils ont tout redessiné, ce qui a induit le changement des carters, des cylindres, de l’embiellage, des pistons… pour un moteur qui est devenu encore plus super-carré. Les cotés passent de 73,4 x 59 mm à 74,5 x 57, 3 mm. Les soupapes grossissent aussi, de 1 mm. Celles d’admission passent à 31 mm, et 25 mm pour l’échappement. Attendez, je n’ai pas fini. Le taux de compression gagne aussi, de 12,5 :1 à 12,8 :1. Mention spéciale pour la zone rouge, encore repoussée dans ses limites, à 14 000 tr/mn. Un véritable régime de 7et demi

                 Quelle puissance au final ? Suzuki nous avait mis en appétit en affirmant que ce bouilleur serait le plus puissant des 1000 sur le marché. Presque... la ZX-10 R tient toujours le record pour 3 chevaux. Mais la GSX-R peut se vanter d'un sacré gros souffle avec 185 pur-sangs dans la chaudière.
Qui dit évolution dit chasse au poids. La 1000 en avait pris récemment, montant à 172 kg à sec sur les millésimes 2007-2008. Souvenir que tout cela. La Gex a repris le régime, grappille des grammes partout où c’est possible : 16 vis de moins pour fixer le moteur et hop, 657 grammes de gagnés. Encore 200 gr sur le démarreur, un câble pour l’embrayage au lieu d’une commande hydraulique, 410 gr sur les étriers de frein avant, 720 gr sur la fourche… Et notre super pistarde affiche à présent 167 kg à sec. Un poids presque équivalent à celui du modèle K5, le plus léger de la série des GSX-R 1000. Equivalent aussi, l’empattement. Il perd 10 mm pour afficher 1405 mm, l’une des valeurs les plus faibles de la catégorie. Combiné au poids mini et à un angle de colonne de 23°8 , la Gex devrait se montrer particulièrement agile. Coté traction, aucune nouvelle sur un contrôle électronique comme la rumeur le prétendait, mais un nouveau bras oscillant très long de 577 mm (+33 mm). Suz en profite pour revoir également le cadre, plus compact.
Je vous parlais de la fourche tout à l’heure. Plus légère et plus typée compétition, elle arbore une nouvelle présentation des réglages de la compression et de la détente en haut des tubes ; hop - un seul tournevis pour les réglages…
Le tableau se refait une toilette également. Plus classe, l’instrumentation est doté d’une fenêtre digitale plus large, d’indications mieux présentées, de voyants plus chiadés, et d’un élégant cerclage en alu pour valoriser le compte-tours (comme si 14 000 trs de régime ne suffisait pas).

                 Soit ! La course à l’absolu ne semble pas vouloir s’arrêter. On s’approche désormais à grand pas du rapport poids tous pleins faits/puissance de 1, alors que nous avons atteint le rapport poids à sec/puissance de 1 il y a peine 4 ans. Porte-drapeau de l’hyper-sportivité, la nouvelle GSX-R 1000 franchit encore un palier, alors que la concurrence parvient tout juste à se hisser à sa hauteur. Bon, c’est effectivement nécessaire : faut dire que la Gex ne gagne que la grosse majorité des championnats, le Superbike lui échappe un peu cette année. Le millésime 2009 semble prêt pour une chose : assommer tout ce qui bouge. A commencer par votre porte-monnaie. Comme les copines (sauf la kawa), la Suz a franchi la barre des 14 000 euros. Et même si elle s'affiche à 1000 euros que la nouvelle R1 "cross-plane", cette dernière est tellement dangereuse que la GSX-R ne dormira pas l'esprit tranquille.

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Suzuki GSX-R 1000 2009

Suzuki GSX-R 1000
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique double poutre en alu
  • Réservoir : 17.5 litres
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Longueur : 2045 mm
  • Empattement : 1405 mm
  • Poids à sec : 167 kg
  • Poids en ordre de marche : 203 kg
  • Train avant :
  • fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 125 mm
  • frein AV 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux monoblocs 4 pistons
  • Roue AV : 120/70 - 17"
  • Transmission :
  • à 6 rapports
  • par chaine
  • Train arrière :
  • monoamortisseur, déb : 130 mm
  • frein AR 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 190/50 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 44 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 999 cc (74,5 x 57,3 mm mm)
  • 185 ch à 12000 tr/min
  • 12 mkg à 10000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 0.9 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki GSX-R 1000 2009

Les plus
  • Nouveau moteur
  • Nouveau chassis
  • Poids en baisse
  • Grosse patate
Les moins
  • Encore gérable ?
  • Pousse au crime
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki GSX-R 1000 2009"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :