Motoplanete

HondaCBR 1000 RR Fireblade 2009

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Changement de cap

Sportive

Nous sommes en présence d'une très grosse mutation de la CBR 1000 RR. Du haut en bas et du moteur jusqu'au bout du carénage, la Fireblade marque une nette rupture avec ses antécédents. Du coup, le mouvement initié en 2006 de "détachement" avec le concept "RCV 211 Design" atteint ici sa finalité : ni la 600, ni la 1000 ne calque leur style sur celui de l'innovatrice machine de MotoGP, bien que certains éléments de style tendent à se rapprocher de la nouvelle 800 RCV 212... La CBR évolue avec sa propre philosophie, et ses propres codes.

Une évolution stylistique qui surprend sur bien des points, en particulier cette silhouette à l'équilibre audacieux. Avec la disparition de l'échappement sous la selle, la partie arrière est totalement modifiée. Particulièrement fine et courte, quasiment aussi svelte que celle d'une 125, son minuscule gabarit contraste de manière surprenante avec le dessin plus massif du carénage principal. Un profil de cétacé, apte à alimenter la polémique pendant de nombreuses heures mais parfaitement justifié par le travail acharné des ingénieurs. Honda le souligne d'ailleurs en filigrane - "Privilégiant manifestement les performances aérodynamiques plus que le caractère visuel" - et recherche avant tout l'alliance de la simplicité et de l'efficacité. Et on peut dire qu'ils ont sacrement bossé pour y arriver.

D'abord, optimiser les propriétés de l'air, élément capricieux dans l'aérodynamisme et denrée primordiale pour le bouilleur. La nouvelle forme du tête de fourche est censée offrir plus de vivacité et de contrôle lors des changements de direction. Plus proche de la colonne de direction, il recentralise les masses et diminue la résistance aérodynamique lorsque le pilote la balance d'un angle à l'autre.
Sous ses yeux menaçants, 2 prises dynamiques remplacent l'unique conduit (caché sous la colonne de direction sur les anciennes 1000 RR) d'admission d'air afin de gaver plus efficacement le nouveau moteur.

HONDA CBR 1000 RR FIREBLADEAh, j'en vois qui se posent des questions sur la sortie d'échappement. OK, là aussi, y a de quoi discuter longuement. Le déménagement du pot sous le moteur et ses orifices planqués latéralement peuvent choquer l'oeil, mais c'est au bénéfice d'une répartition des masses toujours plus équilibrée. Sa disposition ne devrait aucunement gêné les fortes prises d'angles, sa conception lui permet de passer Euro 3, et ses deux valves de gestion des gaz brûlés optimisent les performances. Petit bonus : la CBR en profite pour proposer à nouveau un coffre sous la selle. Enfin... On ne va pas commencer à ajouter du poids là-bas dedans ; surtout que Honda s'est bien cassé la tête pour alléger sa 1000 au maximum. Et annoncer le très intéressant chiffre de...

199 kg tous pleins faits. Alors là, ça ne rigole plus. D'une part parce que cela fait bien longtemps que les constructeurs japonais n'ont pas annoncé un poids de cette façon (habituellement, c'est toujours à sec, avec des valeurs si faibles qu'on se demande s'ils comptent l'huile, le liquide de refroidissement et l'acide de la batterie...). D'autre part, cela signifie que la CBR 1000 RR est la seule hypersport à avoir perdu du poids dans sa mutation. Seule la Ducati a également maigrit en se modernisant de 999 à 1098. Maintenant, la Honda est désormais la plus légère des grosses sportives japonaises, tel que le fut sa vénérable ancêtre de 1992. Les dernières R1 et GSX-R font quasiment 10 kg de plus.
Mais avant, la CBR était loin d'être la plus svelte de la catégorie ; comment est-elle parvenu à ce niveau ? Simple : le poids a été traqué partout, dans tous les sens, de toutes les manières.
De nouvelles branches creuses sur les roues permettent de gagner 240 gr à l'avant et 310 à l'arrière. Les étriers de frein radiaux (de type monobloc, s'il vous plait) sont plus légers de 126 gr chacun. Leurs pistons ne sont plus en acier mais en alu recouverts de chrome, et perdent encore 430 gr. Et pour les disques, le simple fait de les faire tenir par 6 frettes au lieu de 10 permet de gagner encore 90 gr.
Tout y passe comme ça. Les ingénieurs ont même opté pour une batterie de 7 ah au lieu de 10, et c'est 1 kg de gagné. Et sur le moteur, ils ont passé quelques nuits blanches :

Objectif : trouver des chevaux. Solution : revoir tout ce qu'il y a dans le moteur. Procédure : changement des cotes internes. Et ça marche. Le bloc gagne un demi dé à coudre de cylindrée (il passe de 998 à 999,8 cm3) et modifie son rapport course/alésage. Cela n'a pu être possible qu'avec un changement du traitement de surface. Les chemises composite en céramique sont remplacés par un traitement JCP (Jet-flow Circulation Plating) ultra résistant. Du coup, l'alésage augmente de 75 à 76 mm et la course s'amenuise de 1,4 mm afin de ne cavaler que sur 55,1 mm. Le moteur ne change pas de largeur totale, car l'espace entre les cylindres est réduit de 6 à 5 mm. Bilan de la cure : 2,5 kg gagnés sur le moulin et une puissance accrue à 177 chevaux en statique (172 sur la version 2007). Voila qui permet de se mettre au diapason de la concurrence, surtout que, en compétition, le principal ennemi, c'est le poids. Et sa chasse ne s'arrete pas là : du poids gagnés sur la culasse, avec des soupapes moins longues et plus légères, de nouveaux arbres à cames, un allégement des ressorts de rappel, des pistons forgés plus gros mais plus légers... partout, je vous dis ! Et le cadre a également droit à sa piqûre de remise en forme.HONDA CBR 1000 RR FIREBLADE

Le nouveau truc pour réduire le poids du cadre, c'est de le simplifier. Sur la Honda, on n'utilise plus que 4 pièces au lieu de 9. une nouvelle colonne de direction moulée dans laquelle sont aménagés les deux passages du système d’admission d’air, deux sections intermédiaires qui entourent le moteur et enfin une large pièce en U qui passe sous l’arrière du moteur et accueillant l’axe du bras oscillant. L'usine annonce un gain d'environ 2,5 kg pour des valeurs de rigidité accrues : + 40% en torsion, + 30% en verticale et + 13% en latérale.
Coté suspension, le constructeur conserve sa confiance envers le système actuel. Du coup, peu de modifications sont au programme : écartement entre les tubes de fourche réduit de 10 mm (214 -> 204),déport augmenté de 2,5 mm (de 25 à 27, 5 mm), et supports d'axe de roue plus compacts.
C'est le bras oscillant qui se distingue le plus. Désormais de type banane sur la droite, il est plus long de 11 mm, ancré plus haut, mais sans modifier l'empattement. La stabilité n'en sera que meilleure, surtout que la foule de modifications apportées au chassis devraient plus que sensiblement améliorer l'agilité de la Fireblade. L'amortisseur est toujours associé au système Unit Pro-Link inauguré par la RCV 211 de MotoGP.

HONDA CBR 1000 RR FIREBLADEMontons un instant en selle pour découvrir le nouveau tableau de bord de la CBR 1000 édition 2008. Changement radical pour l'instrumentation, à la fois plus compacte et plus heureuse que l'ancienne. Plus près du pilote se cache la deuxième génération d'amortisseur électronique Honda, semblable à celui de la 600 RR '07. Nettement plus compact, ce nouvel HESD n’est plus abrité sous le cache-réservoir mais monté derrière la colonne de direction d'où il est associé au té de fourche supérieur par l’intermédiaire d’un bras articulé qui entraîne le dispositif d’amortissement hydraulique.

Revenons dans le berlingot, plus précisément dans l'embrayage, et nous constatons que Honda adopte à son tour un embrayage anti-dribble. Le constructeur connaît plus qu'un peu cette technologie - Dixit Honda "un tel système avait déjà été développé pour la première fois sur la révolutionnaire NR500 à pistons ovales engagée en Grand Prix en 1979 puis sur les VFR engagées par l’usine en Superbike en 1982. Sur les machines de production, la RC45 apparue en 1994 était également équipée d’un tel système." - En gros, il aura fallu attendre plus de 25 ans pour y voir débarquer sur une sportive Honda de grande série...
Les ingénieurs ne voulant pas copier les systèmes de la concurrence, ils ont peaufiné leur dispositif. A la décélération, l'anti-driblle est actionné comme sur la plupart des autres systèmes, avec un jeu de cames qui désolidarise les disques quand il y a trop de couple à digérer. Là où le mécanisme Honda diffère, c'est par la présence d'un autre jeu de cames qui force les disques à recoller entre eux et à réengager l’embrayage fermement à l’instant même ou la puissance du moteur est de nouveau appliquée. Ce procédé permet de diminuer la pression sur les disques, et du coup, la commande de l'embrayage se passe de l'hydraulique pour revenir au traditionnel câble.

Peut-être que le style audacieux de la nouvelle CBR est discutable, mais sûrement que sa conception est une impressionnante dose de labeur pour redonner toute sa vaillance à la Fireblade. Honda retrouve ses ailes avec les performances de l'équipe Ten Kate en Superbike et compte bien lui fournir un excellent matériel pour la saison 2008. Mais rien n'est joué d'avance face aux concurrentes : la GSX-R rafle tout depuis 6 ans, la R1 vient de gagner le Bol d'or, la ZX-10R revient complètement changé elle aussi. Le combat s'annonce plus serré que jamais.HONDA CBR 1000 RR FIREBLADE

Quelques options sont disponibles afin de personnaliser votre CBR 1000 RR '08 :

- Une sélection de pièces carbone spécialement développées pour la Fireblade, y compris un garde-boue
arrière qui protège l’intérieur du châssis, un garde-boue avant qui protège la partie inférieure de la fourche et des protections de carters d’embrayage et d’alternateur.
- Une protection de réservoir façon carbone ainsi qu’un habillage de bouchon de remplissage avec logo HRC.
- Un capot de selle passager aux coloris accordé qui renforce l’image dynamique de la CBR.
- Une bulle teintée plus haute de 30 mm pour une image plus dynamique ainsi qu’une protection renforcée.
- Un jeu d’adhésifs « Racing » pour le carénage et les roues.
- Un jeu de protection de carénage en nylon.
- Une selle pilote fabriquée à partir d’un élastomère spécial afin d’offrir un meilleur confort.
- Un antivol en « U » conçu pour se loger dans l’espace aménagé sous la selle passager ou sous le capot
optionnel.
- Une sacoche de réservoir spécialement conçue pour la CBR1000RR Fireblade.
- Une sacoche de selle qui peut être installée sur la selle passager.
- Une alarme compacte avec détecteur de mouvement, sirène et batterie de secours. Le mode de faible
consommation en veille protège la batterie d’une décharge totale.

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      15 690
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 5 032 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreHonda CBR 1000 RR Fireblade 2009

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 25 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Honda CBR 1000 RR Fireblade 2009
      • Chassis
      • Cadre : Double poutre aluminium composite type Diamond
      • Réservoir : 17 litres
      • Hauteur de selle : 831 mm
      • Longueur : 2 077 mm
      • Largeur : 826 mm
      • Hauteur : 1 131 mm
      • Empattement : 1 407 mm
      • Poids à sec : 166 kg
      • Poids en ordre de marche : 198 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
      • Frein 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons à fixation radiale
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Honda CBR 1000 RR Fireblade 2009
      • Transmission
      • Boîte 6 vitesses
      • Transmission secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Suspension AR monoamortisseur Unit Pro-Link, déb : 135 mm
      • Frein 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 190 / 50 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Double ACT
      • Injection
      • 4 soupapes par cylindre
      • 999,80 cc (76 x 55,1 mm)
      • 177 ch à 1 200 tr/min
      • 11 mkg à 8 500 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 0,94 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2008
      En ayant possédé un modèle 2008 pendant 11 ans (détruite par accident), je peux dire que c\'est une machine fiable et facile de prise en main. Puissante dans sa version libre (185 cv avec ligne Yoshimura), elle est facile d\'entretien et conserva son punch malgré ses 45 000 km (quelques utilisations piste). Cette première livrée 2008 fut la plus réussie esthétiquement, plus que les évolutions ultérieures avant la nouvelle série de 2017. Points négatifs, l\'absence d\'absence et d\'électronique qui ne faisaient pas partie des canons de l\'époque. C\'est un bon choix d\'occasion pour commencer avec des grosses hypersport car elle pardonne beaucoup. Répondre à Mike20260

      Modèle 2008
      Amateur de cbr moto au top magnifique très belle c oupleusse accélère fort bon freinage puis pour moi conduire cette moto c\'est vraiment un bonheur merci monsieur honda Répondre à Honda cbrrr

      mon avis sur 1000cbr 2008

      Modèle 2008
      la version 100 ch est un peu juste à mon gout, il faut cherché haut les chevaux, elle à du couple c\'est vrai, très vive,facile utilisation au quotidien, sobre au niveau consommation. Son point fort: partie cycle,un vrai p\'tit vélo quoi.A Répondre à ty christ

      Enchanté

      Modèle 2008
      Bonjour, je possède cette CBR depuis octobre 2008 et plus de 4 ans plus tard c\'est toujours le même plaisir de l\'emmener en ballade... sportive. Tout incite à attaquer même quand je pensais rouler cool. Elle est évidemment en full, avec filtre à air Racing, etc... Je l\'entends aspirer l\'air avec un sifflement de wastegate style Subaru ! Jouissif ! Franchement, sur route, elle ne craint aucune R1 ou autres consoeurs. Honda, c\'est trompeur : pas de montées en régime démonstratives style Kawasaki mais de l\'efficacité brute, sans appel et sans aucun artifice. Châssis sain, freinage costaud, moteur volontaire qui ne s\'essouffle pas et la fiabilité en plus : c\'est fait pour durer. Personnellement, j\'ai eu toute la lignée des CBR et c\'est pour moi la meilleure. Je ne sais même pas par quoi la remplacer : j\'attends une nouvelle CBR radicalement différente car l\'actuelle reprend trop de choses de la mienne. Répondre à Fireblade 62

      bientot possesseur d'un cbr 1000 rr 2008 javoue que ce n'etait pas ma tasse de thé a la vue de ce modèle dès sa sortie en 2008. mais la vindiouuuuuuuuuuu !!!! trop belle, quand tu es devant tu fond ! vivement demain elle sera dans mon garage, robe noire et blanche ... Répondre à jmr1

      salut a tous moi mon pote vient d'aquérir la cbr 1000rr de 2008 et que du bonheur ça marche fort et il ne faut surtout pas oublier que c'est une honda indéstructible,moi meme je roule en cbr1100xx honda c'est du béton! Répondre à manu

      Modèle 2008
      J'en possède une depuis la fin de l'année, avec le destock que Honda a fait c'était l'affaire. J'avais un 600 cbrr7 avant, et ben la 1000 c'est bluffant, ça c'est de la bécane.C'est vrai que les photos sont nulles, mais quand tu l'a voit tu pleure. Je l'ai en banc et noir et j'ai mis un passage de roue, elle est mortelle. J'ai 48 balais et je m'amuse comme un gamin, franchement c'est le top, avis aux amateurs et roulez prudent Philou Répondre à Philou

      Modèle 2008
      Bon, Tout compte fait je change d'avis. je viens "d'échanger" la version 2006 contre la 2008. Cette moto et d'une vivacité surprenante. L'ancienne me paraîssait être un camion à manoeuvrer par rapport à celle la lol Bonne route Répondre à Anthony

      Modèle 2008
      Bon bah je pense pas que je changerais mon CBR 1000 de 2006 contre la version 2008. Design "foireux" à mon goût... Répondre à Anthony

      Je l'ai. F A B U L E U S E !!! Je peux vous dire qu'elle est regardée, garée en ville. C'est actuellement la sportive la plus vendue, et de loin, depuis sa sortie. Honda a frappé un grand coup. Répondre à Jeff

      Modèle 2008
      et bien voila je l'ai enfin recue ma vouvelle cbr 1000 rr et bien ,je suis allé aussi tot l'essayer et la un nouveau choc pour moi et oui elle est faite pour moi rien avoir avec la version 2004 que je pocédais .elle est plus courte et elle se conduit comme une 600 AVEC des chevaux en plus entrée et sortie de virage plus facile a negocier un vrais bonheur ;je ne peus que la conseiller a tout vrais amoureux du pilotage dans nos belles route ardennaise avis au connaisseur du vrais plaisir bonne route a tous Répondre à VISHNUOO5

      Modèle 2008
      Comme la quasi totalité des personnes l'ayant vue en photo, je la trouve hideuse et je n'echangerais pour rien au monde ma R1 pour cette honda... cependant, j'ai un pote qui l'a commandée et il doit être livré le 5 avril. J'ai hâte de la voir en vrai car il parait que ca n'a rien a voir avec les photos. Cependant, hormis le tete de fourche qui me rebute (Je sais pas, ca me fait penser au fiat multipla dans l'idée...) c'est le reservoir noir alors que le carenage est "rouge" sur la version qu'il va acheter... j'attends de voir mais, franchement pas du tout emballé. Ils ont au moins "osé" autre chose ! Répondre à flying

      Ils devraient surtout changer de photographe car il leur a déjà planté le Hornet l'an dernier... Le CBR comme le Hornet on un look spécial mais qui passe très très bien quand on les voit en vrai. Déçu par les photos mais pas par la réalité. Répondre à T2

      Modèle 2008
      Très moche,très déçus par Honda .Faut vraiment qu'il change de design et de coloris.C'est de nouveau pas avec cette moto qu'il accrocheront du monde.Ces dernières années c'est de pire en pire. Toutes les chances de décrocher l'oscar de la laideur.Le font il volontairement? (pas possible autrement).Elle est vraiment très nul.Dommage Répondre à Marc 68

      Modèle 2008
      et bien ,je suis tout comme la plus part des personnes qui on vus cette nouvelles cbr 100rr ,sur la tof je l'ai trouvé assez moche ,vus que je pocede le modele 2004 ,et voila que je me presente au salon et ouf le choc ,je me suis trouvé en face d'une machine qui en degagé un max et rien a voir avec la tof , je suis tres impresionné par l'engeniosité d"honda pour sont renouvelement ,et je me la suit commandé et oui le coup de foudre ca existe ,contrairement a la laideur de la kawa avec ca tête de fourche en forme de crapeau et la suzuk alors la n'en parlont pas ,quand a la yam pas tres novateur ,honda innove les autre copie , vite le moi de mars^pour pouvoir la dompter !!!!!! Répondre à VISHNU005

      Modèle 2008
      Bon chacun son avis et sous réserve de la voir en vrai, alors là, qu'elle horreur! D'accord les performances ont l'air au rendez-vous, mais au prix d'un design qui va laisser personne indiférent... et je parle dans le mauvais sens du terme évidemment. J'espère que ces nouveaux styles d'échappement ne vont pas trop se démocratiser... Répondre à Snake Eate

      Elle est jolie c'te bebete là... Et perso, je pense que les perfomances sont plus importantes, que l'apparence... suis-je la seule de cet avis???? Répondre à Ally

      Modèle 2008
      Je ne changerai pas mon CBR 1000 RR06 pour la version 2008. Vraiment pas belle :( Répondre à SENNAF1

      Modèle 2008
      Ben moi je l'ai vue aussi en photo, et j'étais circonspect.... Mais je suis allé au salon et là, ça a été... comment dire, le choc, le coup de foudre, un coup de poing dans la gueule. J'adore son design qui tranche complètement avec toute la production actuelle. Un museau arrondi, pensez-donc! Qui l'eut cru? Fallait oser se démarquer à tel point. Et tant pis pour ceux qui n'aiment pas. De toute façon, avec cette nouvelle mouture, soit on adore (comme moi), soit on déteste. Bravo HONDA. J'espère qu'ils vont cartonner avec ce modèle carune telle innovation esthétique le mérite bien. Répondre à Doudoube

      apres une visite au salon pour voire toute les belles de pret franchement au debut je la trouvé moche et bien elle est superbe et elle sera mienne a sa sortie alors que j ai etait tres decu de la nouvelle 750 gsxr pour moi la plus vilaine et la nouvelle zx 10r alors que j ai possedee les deux dernieres versions alors voila mon resenti sur les nouveautes 2008 dommage aussi de voire aprilia absent du salon Répondre à hf56

      Moi franchement je la la trouve trop belle! "Bon chacun ses opinions!". j'attend qd meme de la voir en vrai! En tous cas on ne peut pas reprocher à honda d'y mettre du sien au niveau de l'évolution! une 1000 à meme pas 200kg! ils ont meme été jusqu'à creuser les branches des jantes! Répondre à pit

      Modèle 2008
      Ah non, elle est magnifique cette CBR 1000, je la veux ! L'horreur esthétique c'est la nouvelle 750 de chez Suzuki. Répondre à Lighter

      Modèle 2008
      je c pas ce qu'il font chez honda mais il devrait changer de designer parce que la il von perdre beaucoup de client a nous sortir des moto plus moche les une que les autre !! vous l'avez compris je n'accroche pas du tout avec cette nouvelle 1000!! dommage ! Répondre à rider86

      Modèle 2008
      Mon premier avis basé sur la toute première image circulant sur le net (vue de côté uniquement)était vraiment très négatif quant à l'esthétique. Après visu des tous ces clichés (merci Motoplanète!), je suis un peu moins sévère... il y a qq bonnes pistes design, mais malgré tout je ne suis toujours pas sous le charme, et je suis maintenant convaincu de divorcer de Honda... après 10 ans de fidélité !! Dommage car côté mécanique, il semble qu'ils aient vraiment fait FORT ! Quand arriveront-ils à allier les deux ???? Répondre à jeronimo

      Modèle 2008
      Mouai, faut aimer ce nouveau style ! :-( Répondre à Frank
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Honda CBR 1000 RR Fireblade 2009
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos