Motoplanete

Fiche moto KawasakiNinja 1000 SX 2024 Sensations d'eXpériences

Roadster

Après trois chapitres de Z 1000 SX, le gros roadster caréné de Kawa s'est offrt une mise à jour technique et identitaire. Question d'uniformisation ou volonté d'affirmer une appartenance sportive, ce Z devient Ninja, ce qui correspond à son nom américain. Là-bas, la Z 1000 SX s'appelle Ninja 1000 depuis 2011.

Fusion des noms pour aboutir à une Ninja 1000 SX, version modernisée et enrichie d'un roadster-Sport-GT enthousiasmant d'homogénéité et d'efficacité. D'où la prudence manifeste de son évolution en 2020. Plus qu'une refonte pas du tout obligatoire, Kawasaki a préféré peaufiné nombre d'éléments, de un peu à beaucoup.

Aucun risque n'a été pris pour l'habillage. Subtil, voire timide, le renouvellement de ce carénage aux formes tendues se contente de finement l'aiguiser. Equipés de LEDs depuis la dernière génération, les phares deviennent encore plus aigües, tout comme les lèvres du regard. Une toilette pour les flancs, une retouche pour le sabot, tout ça pour un zeste d'acidité dans sa silhouette sans aucun dépaysement. La Ninja poursuit délicatement la Z 1000 SX.

Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 1Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 1
Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 2Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 2Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 3Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 3Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 4Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 4Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 5Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 5Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 6Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 - 6

L'arrière suscite plus de curiosité. Après des années et des années de double silencieux à double sorties, Kawa revient vers plus de simplicité avec un unique échappement. L'appendice est fort pourvu en longueur, dépassant nettement le système de réglage de la chaine par excentrique (une rareté). L'intérêt est ailleurs, et double. Il représente un gain de 2 kilos, et apporte la touche finale au travail des motoristes pour rendre le 4 cylindres plus propre. Euro5 s'est installé ; la Kawa s'y était préparée avec une révision des profils d'arbres à cames, des conduits d'admission plus courts de 45 mm pour les cylindres 1 et 4, une cartographie revue et un catalyseur 3 voies dans le collecteur.
Aucune conséquence technique pour le 1043 cm3, toujours content d'annoncer ses 142 chevaux et 11,3 mkg. Impatient de faire chauffer la nouvelle monte pneumatique, des Bridge' S22, il sait que certaines béquilles électroniques vont lui modifier le boulot. Il en avait quelques unes ; des copines se sont invitées à la fête.

Kawasaki Ninja 1000 SX En se dédoublant en SX (2011), le Z 1000 devenait presque un roadster routier, voire quelque chose s'approchant du domaine sport-tourisme. Sa sportivité s'affirme un peu plus avec le montage en série d'un shifter Up&Down. Le routier n'est pas en reste avec l'installation d'un régulateur de vitesse, rendu possible grâce au ride-by-wire. Des selles plus confortables et une bulle réglable sur désormais 4 positions sont de la même veine. Elle se règle sans outils, rappelons-le. On appréciera au quotidien ce que la Z 1000 SX avait déjà, comme l'embrayage assisté et anti-dribble, les discrets encarts de fixation des valises et la molette déportée pour le réglage de l'amortisseur. Une béquille centrale ? Toujours pas au programme. Un port USB ? En option. Par contre, et cela nous permet de revenir sur le plan de l'électronique, y a du neuf coté tableau de bord.

Kawasaki Ninja 1000 SX La technologie TFT gagne à grand pas la gamme Kawasaki. Si KTM a pu l'installer de ses 125 Duke jusqu'aux 1290 Adventure, ce n'est qu'une question de temps avant que les aiguilles et les cristaux liquides ne disparaissent, sauf pour les modèles vintage et néo-rétro. Pour le moment, voyons cet écran de 10,9 cm / 4,3 pouces. Une sorte de standard puisqu'on le retrouve sur les Z 650 & 900, Ninja 650 et Z H2. Si la taille est la même pour les récipiendaires, le contenu et les options sont plus riches en fonction de la cylindrée. Disposant d'un fond noir ou blanc, au choix, l'écran dispose ici de deux types d'affichages. Façon Route avec une belle disposition et l'ensemble des infos nécessaires ; ou Sport avec la présence d'indicateurs pour l'angle d'inclinaison, les forces exercées à l'accélération ou au freinage et les G encaissés.

Avec une puce Bluetooth, le cockpit peut discuter avec le téléphone via l'app " Rideology ". De quoi piloter les fonctions de base (appel, messages, musique), consulter ses parcours via GPS, paramétrer les réglages ou obtenir des infos sur le véhicule.
L'électronique de bord agit aussi sur la conduite. La Z 1000 SX possédait deux Modes de puissance, un contrôle de traction KTRC à 3 niveaux, un freinage intelligent KIBS, une centrale inertielle IMU et le système de gestion des virages KCMF. La Ninja y ajoute quatre Modes de conduite, régissant le KTRC et le Power Mode. C'est pas compliqué, juste un jeu de combinaisons :
- Mode Sport : Contrôle de traction en mode 1 (le moins intrusif) et puissance en full
- Mode Road : KTRC sur 2 et full power
- Mode Rain : KTRC sur 3 et Low power
- Mode Rider : l'utilisateur paramètre le KTRC à son choix (1 / 2 / 3 / Off) ainsi que le Power Mode (F ou L).

Kawasaki Ninja 1000 SX C'est bien beau ces câbles et ces analyses en temps réel. Mais ça va pas servir à grand-chose si le châssis ne tient pas la route. Justement, comme celui de la Z 1000 SX convenait sans tare, la Ninja 1000 SX reprend la même solution technique. Le cadre en longerons d'aluminium conserve la confiance de Kawasaki, tout comme les étriers de frein radiaux à 4 pistons et leur pâture, des disques de 300 mm. La fourche inversée de 41 mm reçoit une petite modification au niveau du piston interne pour adoucir les réactions pendant les phases de compression. Pour elle comme pour le mono-amortisseur arrière, les réglages ont été recalibrés. De l'ancienne à la nouvelle SX, les pneus apporteront l'essentiel des différences – les S22 ont d'ailleurs un sacré potentiel.

La SX évolue, sur des points de modernisme sans toucher à l'essentiel. Un moteur un peu plus propre, la dose d'électronique " nécessaire ", un petit lifting, une pincée de confort en plus – ce résumé d'une ligne ne peut suffire à relater l'expression majoritaire qu'entretient cette Kawasaki. Une mutation progressive en Sport-GT qui lui colle vraiment bien à la peau.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

France 15 399 € en France métropolitaine
* Tarif équivalent à 10,73 x le SMIC français de 2024
Le tarif de la Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 a baissé de 200€ par rapport au précédent modèle
Calculez un crédit pour cette moto

Avis

sur 11 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Kawasaki Ninja 1000 SX 2024
  • Châssis
  • Cadre : Double poutre en aluminium
  • Réservoir : 19 litres
  • Hauteur de selle : 835 mm
  • Longueur : 2 100 mm
  • Largeur : 825 mm
  • Hauteur entre 1 190 mm et 1 235 mm
  • Empattement : 1 440 mm
  • Poids en ordre de marche : 235 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 120 mm
  • Freinage 2 disques Ø 300 mm, fixation radiale, étrier 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
Kawasaki Ninja 1000 SX 2024 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle - shifter de série
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 144 mm
  • Freinage 1 disque Ø 250 mm, étrier simple piston
  • Roue AR : 190 / 50 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS
  • Bluetooth
  • Contrôle de traction
  • Embrayage anti-dribble
  • Indicateur de vitesse engagée
  • Nombre de mode de conduite : 4
  • Pare brise réglable
  • Régulateur de vitesse
  • Shifter
  • Taille de l'écran TFT couleur : 10,92 cm / 4.3 pouces

Galerie

Millésimes

2020

2021

2022

2023

2024

Concurrentes

Retrouvez d'autres Roadster de 2024

Comparer

Comparer la Ninja 1000 SX face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis (11)

français Modèle 2024
Bonjour à tous, Mon épouse à craqué pour ce beau et gros jouet. Un peu dubitatif au départ sur le confort de ce truc, [je roule au quotidien en bmw k16gt]...un essai à été nécessaire. Après moulte tractations...mdr...bref, une grosse surprise ! C est une moto qui n est pas que belle, elle est agréable à tous les points de vues. Ce qui m à bluffé, c est la souplesse du moteur ! Génial. Et ça tracté fort en haut. Et ensuite, c est le poids , on ne sent pas les 235kg. Fraîchement, c est vraiment une très bonne surprise cette moto. J espère que madame sera prétexte...mais là j ai un doute. Message pour Rwan: tu es sur que c est pas une 125cc que tu as essayé ???? Olivier Note : 5/5
français jean claude Modèle 2022
apres 3 versys qui m'ont donné satisfaction (excepté le poids trop important) j'ai opté pour cette ninja qui a pour seul inconvenant l'absence de bequille centrale. sinon, plus legere et plus basse que mes versys, elle me convient parfaitement. je mesure 175 cm. amitiés motardes à tous Note : 5/5
Une super moto aussi bien en solo que en duo..une consommation remarquable pour un 1000.. que du bonheur depuis que je roule en sx sur un modèle 2022.. bonne route Note : 5/5
français Franck Modèle 2023
Plusieurs casse de la boucle arrière à cause du top caisse.. dommage pour une sport gt.. renseigner vous Note : 3/5
français lucyfaire
c'est le top case le probleme et c'est moche et surtout ca n'amene que des inconvenients en conduite et pas prevu de monter un top case sauf pour la france et les allemands Note : 4/5
français Pascal Modèle 2022
C'est une moto parfaite pour les petits et les grands trajets seul ou duo son moteur s adapte à toutes les situations elle est confortable bref elle est géniale Note : 5/5
Très décevante , moteur trop linéaire et je parle pas du duo ,une grosse merde ma femme m'a dit!!! lol....
Elle préfère maintenant mon bmw r 1250 rs avec qui je m'éclate bien et quel moteur!!!!
Note : 1/5
français KAWI
SUPER MACHINE ! GENIAL EN DUO POUR DE LONGUES BALADES
NINJA 100SX SE 2021 PACK TOURER + PACK PERFORMANCE
BONNE ROUTE A TOUS !
Note : 5/5
français Seb
@ Rwan,il ne faut pas confondre la NINJA 1000 SX issue du Z1000 avec une BMW 1250 RS!! Pour avoir essayé les 2 avant de franchir le cap(Et je trouvais la BMW sympa), et bien ceci fait 2 ans que nous sommes (avec Madame) sur la Ninja!Il est vrai que nous roulions depuis 20 ans sur une RST 1000 Futura... La Ninja est simplement beaucoup plus sportive!! La grosse différence est la plage de conduite: Un 1000 cc issu d'anciennes ZX10R s'exprime dans les tours, donc bien plus démonstratif. La BMW reprend certes en douceur bien plus bas et souffle plus au milieu (quoiqu'elle ne descende pas dans les tours pour rouler sur un filet de gaz comme la Ninja). Ce n'est pas la même approche du sport tourisme. La BMW est une GT sportive, la Ninja une sport-tourisme (et non GT): Encore faut-il la laisser s'exprimer entre 8000 et 11000 tours... Et là, j'aimerai bien savoir qui l'a enfourché pour se permettre de trouver le moteur linéaire!!!
Et dans ce cas, le flat (qui demeure un très bon moteur) reste loin derrière...
Ensuite, niveau équipement et electronique-sécurité, en terme de qualité-prix, elle surclasse la 1250RS...
Note : 5/5
français arm.
comparer ce moteur a celui d'une r1250rs c'est une plaisanterie. BMW on oubli ça vaut rien a part des emmerdes . j'en ai eu 2 et plus jamais de bmw , a bannir .Soit triumph soit kawasaki. Apres a chacun ses gouts . Note : 5/5
français Wolf man
Pour avoir eut une Kawasaki z1000sx de 2016 ..j'ai pu constater une énorme évolution en terme d'équipements de vase et de sécurité..Tout un panel d'électronique qui nous facilite la vie au quotidien..
La boîte de vitesse est très agréable et à été revue.
Le moteur est loin d'être linéaire comme certains le disent...Pour avoir essayer une bmw 1250 rs je préfère et de loin la ninja 1000sx.
Je possède un modèle 2022 et j'en suis énormément content..
C'est un véritable couteau suisse..elle sais tout faire ..( balade , long trajet , arsouille etc..)
Sur ce nouveau modèle le duo a été revue et optimisé..
Content de mon achat ..bonne toute à tous ..
Note : 5/5
français Wotan Modèle 2021
Je possède le modèle 2019 et c'est la perfection.
Je ne regrette absolument pas mon choix. Elle n'a pas d'équivalant actuellement pour moi.
Seul question, est-elle fiable sur le long terme ?
L'avenir me le dira.
Wotan.
Note : 5/5
français franky Modèle 2021
exelente moto je la change tout les an depuis 2011(fait 20000km par an)j attent la prochaine fin fevrier regret le look des ancien echapement est les disques de frien petales.parfaite en duo est routiere ou sportive je la recommande pour les longs voyages. Note : 5/5
français Totof21
Bonne moto , polyvalente, largement assez puissante pour rouler sur route ouverte . Note : 5/5
français RoutiéreOuRien Modèle 2020
Lorsqu’on veut absolument une routière, qu’on roule tous les jours par tout temps et qu’on fuit BMW (va savoir pourquoi lol), le choix est vite fait.

VFR800, LA routière idéal... oui mais voilà... depuis quelques années elle a oublié d’évoluer.

La NINJA 1000SX fait 200cm3 de plus (environ), et 40 Ch de p’us ET elle est moins lourde. ET en PLUS elle a PLEINS d’assistances électroniques en plus!

Et fait marquant, les deux motos sont dans la même gamme de prix!

Bref, même si l’on ADORE la VFR (j’en ai eu 4), il faut savoir tourner la page. Surtout quand l’on roule beaucoup en région Parisienne c’est bête de ne pas avoir toutes ces assistances (car la conduite du caisseux Parisien... surtout quand il pleut... elle est malheureusement souvent dangereuse).

Donc j’ai essayé puis acheté cette moto. C’est une EXCELLENTE moto, mais :
• sur une honda, dès qu’on monte dessus nous sommes tout de suite à l’aise. Alors que chez Kawa c’est TOI qui t’habitue à la moto (et non l’inverse :-().
• la serrure pour ouvrir la selle passager est HYPER mal placé
• le shifteur down ne fonctionne pas toujours
• quand on met UN coup de gaz (pour prévenir qq1, avant qu’il nous shoot), la moto fait de temps en temps DEUX vroum!!! Ou vrouuuuuuuuuuuuum (la poignée de gaz ne revient pas toute seule?!?!
• le régulateur, excellente option, n’est malheureusement pas du tout intuitive
• le tableau de bord est UNIQUEMENT en anglais grrrrrr
• l’application également ?!?! GRRRRRR
• elle n’a pas de béquille centrale grrrrrr
• les rétro sont HYPER MAL placé pour l’interfile. Quand on fait 80% d’interfile en semaine, c’est balo

Bref, je ne regrette pas mon achat, car de toute façon c’est la meilleure du marché actuel, mais j’ai quand même BEAUCOUP de regret, et la VFR me manque énormément (elle n’avait AUCUN de ces défaut presque rédhibitoire).
Note : 3/5
français RoutièreOuRien
Contrairement aux Honda et à la Suzuki que j’ai eu, sur lesquels je me suis tout de suite senti à l’aise, la NINJA 1000 SX, il m’a fallu quelques mois pour l’apprivoiser complètement. Ormis les p’tits défauts indiqués dans mon précédent commentaire, avec lesquels nous finissons par ne plus voir, c’est une excellente moto!!! Très fiable, la meilleure routière que j’ai pu essayer. Et qu’elle patate!!! Une fois le rodage fini, le shifter est GENIAL!!! Cette moto a une patate!!! Plus vitesses â la volé grâce au Shifter, à chaque feux je laisse tout le monde sur place :-) (mon côté jeune con qui ressort encore un peu de temps en temps lol). Confort exceptionnel, aussi bien devant que derrière! Encore mieux sue la VFR qui pourtant était déjà très confortable. Les suspensions absorbent les irrégularités de la route avec un confort très impressionnant!!! Même les petits dos d’âne!!! Je la prend été comme hiver... ben l’hiver, on sent qu’elle protége très bien!!! Pourtant je fais 1m80! Note : 4/5
L'une de meilleur moto que j'ai eu. Pour pas dire la meilleure. Très agréable et maniable sur petits et longs trajets. En solo ou en duo elle accepte le roulage cool ou plus speed. Trop too, je l'adore. Bonne route à tous. Note : 5/5
Dommage pour les doubles pots qui faisaient son identité ! Note : 4/5
Déposez votre avis sur la Kawasaki Ninja 1000 SX 2024

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez nos partenaires Motoblouz et la Bécanerie, avec des milliers de références disponibles.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus