Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > TRIUMPH > 955i DAYTONA 2003 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

''Un peu de sushi, my lord ?''

Triumph 955i DAYTONA

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Triumph

Triumph 955i DAYTONA 2003

Sportive
Fiche créée le 21/01/2009
Triumph 955i DAYTONA

          Dans le cercle de la grosse sportive, la Daytona (T 595) avait sa personnalité, mélange de charme et de singularité. Un design velouté associé à un 3 cylindres enivrant. Mais il y avait de la marge avant de taquiner les R1 et CBR. Pas rancuniers, les ingénieurs anglais ont travaillé à la japonaise. On rajoute des chevaux et on enlève du poids. Premier visé : le carénage. Tout nouveau, il permet de gagner plus de 1 kg et ressemble désormais étrangement à... une ancienne 900 CBR. Pas un copier-coller mais "troublant". Pour la puissance, gros travail sur la culasse et l'admission, avec un gain de 19 ch. Affichant 149 bourrins pour 188 kgs, la Daytona est très respectable. Elle devient ainsi la plus puissante européenne du marché. En la détaillant plus scrupuleusement, on alterne entre tradition et étonnement. Cadre périmétrique tubulaire, petit drapeau anglais ; c'est plaisant. Bloc compteur typé R1, regard de Fireblade, disparition du monobras ; on boude un peu. Mais l'âme de la Daytona, son 3 pattes, n'a pas l'intention de laisser sa langue dans sa poche.
Outre sa sonorité typique et captivante, on se laisse griser par le bruit des conduits d'admission inversés de la boite à air. Avant de lâcher les watts, on prend ses marques sur la machine. L'assise, ferme, est monté d'un étage sur la nouvelle et les demi-guidons repositionnés imposent un appui plus prononcé. A l'attaque, le travail sur la géométrie paye immédiatement : la machine est bien plus agile que l'ancienne. Ce n'est pas encore la meilleure de la catégorie ;mais avec un réservoir affiné et une position de conduite plus racing, on gagne tout de suite en facilité de mise sur l'angle. Excellente sur route, la moto n'a cependant pas encore perdu assez de poids pour tailler des croupières aux stars des circuits.

          Mais encore une fois, la magie du bloc 955 opère. Son architecture 3 cylindres lui offre une plage d'utilisation vaste, offrant plus de souplesse qu'un twin ainsi qu'un couple conséquent à bas-régimes - légèrement moins présent qu'avant. Puissant, et vif dans les tours, on sent bien que le bouilleur est blindé de watts. Pour la calmer, la Daytona reprend les recettes qui s'attachent à sa destinée : un freinage avant cumulatif de qualités, et un arrière catastrophique. L'alliance du bon amortissement et de la partie-cycle rigoureuse procure une stabilité de bon aloi. Mais si vous êtes trop généreux sur les gaz, il faut tenir fermement les rênes de l'engin car on a vite fait d'elargir la trajectoire.
Dans l'ensemble, la Daytona a bien progressé. Son esthétique peut chagriner ceux qui privilégie l'exception culturelle. Triumph a t'il raison de s'inspirer des "bouteilles de saké", sachant que sa sportive n'en a pas le goût, et que l'ivresse est "britishement" différente ? Pour les nostalgiques, la version Centenary se pare d'un vert anglais du plus bel effet mais surtout retrouve le superbe monobras de la T 595.

M.B
(inspiré par l'article de T. Baujard - Moto-journal n° 1 472
photos constructeur)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Triumph 955i DAYTONA 2003

Triumph 955i DAYTONA
  • Chassis :
  • Cadre : multitubulaire en alu
  • Réservoir : 21 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Longueur : 2072 mm
  • Largeur : 725 mm
  • Hauteur : 1165 mm
  • Empattement : 1426 mm
  • Poids à sec : 188 kg
  • Poids en ordre de marche : 219 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 45 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 140 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 50 - 17"
  • Moteur :
  • 3 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : refroidissement par eau
  • Injection électronique multipoint
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 955 cc (79 x 65 mm)
  • 149 ch à 10700 tr/min
  • 10.2 mkg à 8200 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.26 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Triumph 955i DAYTONA 2003

Les plus
  • Injection dernier cri
  • Partie-cycle plus vive
  • Plus de puissance
Les moins
  • Couple moins démonstratif
  • Frein arrière timide
  • Moins typée british
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Triumph 955i DAYTONA 2003"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :